C2 - Quatre crashs de plus et un exploit de Giovinazzi !

partages
commentaires
C2 - Quatre crashs de plus et un exploit de Giovinazzi !
Par : Benjamin Vinel
19 juin 2016 à 10:55

Antonio Giovinazzi a signé un exploit rarement réalisé en GP2 Series en remportant les deux courses du week-end de Bakou, d'autant plus impressionnant pour un débutant.

Marvin Kirchhofer, Carlin, Jimmy Eriksson, Arden International, Daniel de Jong, MP Motorsport, Mitch Evans, Pertamina Campos Racing, Nicholas Latifi, DAMS, Gustav Malja, Rapax & Arthur Pic, Rapax
Nabil Jeffri, Arden International, Jimmy Eriksson, Arden International, Mitch Evans, Pertamina Campos Racing, Nicholas Latifi, DAMS Arthur Pic, Rapax & Daniel de Jong, MP Motorsport
Alex Lynn,, DAMS, Artem Markelov, RUSSIAN TIME, Marvin Kirchhofer, Carlin, Nabil Jeffri, Arden International, Nicholas Latifi, DAMS & Mitch Evans, Pertamina Campos Racing
Norman Nato, Racing Engineering, Sean Gelael, Pertamina Campos Racing, Alex Lynn,, DAMS, Sergio Canamasas, Carlin, Gustav Malja, Rapax, Arthur Pic, Rapax, Philo Paz Armand, Trident & Nicholas Latifi, DAMS
Daniel de Jong, MP Motorsport
Artem Markelov, RUSSIAN TIME devance Daniel de Jong, MP Motorsport
Jimmy Eriksson, Arden International devance Sergey Sirotkin, ART Grand Prix & Sean Gelael, Pertamina Campos Racing
Sean Gelael, Pertamina Campos Racing devance Nabil Jeffri, Arden International
Nabil Jeffri, Arden International devance Mitch Evans, Pertamina Campos Racing
Gustav Malja, Rapax, Philo Paz Armand, Trident, Mitch Evans, Pertamina Campos Racing & Jordan King, Racing Engineering
Nobuharu Matsushita, ART Grand Prix & Raffaele Marciello, RUSSIAN TIME, devancent Oliver Rowland, MP Motorsport & Antonio Giovinazzi, PREMA Racing
Antonio Giovinazzi, PREMA Racing & Oliver Rowland, MP Motorsport

C'est une première ligne complètement inédite que l'on retrouvait pour cette course sprint avec deux pilotes que l'on n'a pas l'habitude de voir se battre aux avant-postes, Daniël de Jong et Sean Gelael. Les deux hommes ont toutefois manqué leur envol, si bien que Nobuharu Matsushita et Mitch Evans se sont emparés des premier et troisième rangs.

Le début de course a été le théâtre de la remontée de Sergey Sirotkin, quatrième au bout de sept tours, alors que Gelael rétrogradait rapidement au classement, sixième seulement au même moment.

Une première voiture de sécurité est intervenue suite à un accrochage entre Jordan King et Jimmy Eriksson. Lorsqu'elle s'est effacée, de Jong a perdu toute chance de bon résultat en bloquant ses quatre roues au premier virage, tirant tout droit. Les ART de Matsushita et Sirotkin ont tiré leur épingle du jeu en prenant la tête devant Rowland.

Chaos au restart

La voiture de sécurité a fait son retour en piste lorsque Philo Paz Armand a percuté le mur, mais Matsushita a effectué une manœuvre étonnante lorsque le drapeau vert a été agité en freinant au niveau de la ligne de la voiture de sécurité, provoquant un embouteillage et, finalement, un carambolage qui a contraint Evans, Gelael et Malja à l'abandon. Troisième apparition de la voiture de sécurité !

Et encore une fois, le départ a été animé avec un accrochage entre Marciello et Matsushita, qui luttaient pour la première place. Le Japonais a été contraint à l'abandon, l'Italien a repris la course en fond de peloton, et qui a pris la tête ? Pierre Gasly, qui avait abandonné lors de la course principale !

Gasly craque sous la pression

Gasly disposait là d'une belle occasion de mettre un terme à près de trois ans sans la moindre victoire en sport automobile, mais a subi la pression de son coéquipier Giovinazzi et a fini par craquer en bloquant sa roue au premier virage du dernier tour. C'est l'Italien qui s'impose pour un doublé Prema.

Sirotkin complète le podium devant King et Markelov. Canamasas, Jeffri et Pic marquent les derniers points disponibles. Rowland était bien parti pour signer un beau résultat mais est parti à la faute dans le dernier tour, et s'il n'a pas endommagé sa monoplace, il a dû jeter l'éponge.

Bakou - Course Sprint

PosPiloteÉquipeTemps/Écart
1  Antonio Giovinazzi  Prema Powerteam 44'49.606
2  Pierre Gasly  Prema Powerteam 1.700
3  Sergey Sirotkin  ART Grand Prix 4.100
4  Jordan King  Racing Engineering 5.600
5  Artem Markelov  RUSSIAN TIME 14.800
6  Sergio Canamasas  Carlin 16.100
7  Nabil Jeffri  Arden International 17.600
8  Arthur Pic  Rapax 18.200
9  Alex Lynn  DAMS 19.800
10  Marvin Kirchhofer  Carlin 22.700
11  Raffaele Marciello  RUSSIAN TIME 23.600
12  Luca Ghiotto  Trident 26.400
13  Nicholas Latifi  DAMS 28.800
14  Daniel de Jong  MP Motorsport 52.800
15  Oliver Rowland  MP Motorsport 1 tour
   Nobuharu Matsushita  ART Grand Prix 8 tours
   Mitch Evans  Campos Racing 9 tours
   Sean Gelael  Campos Racing 10 tours
   Gustav Malja  Rapax 10 tours
   Philo Paz Armand  Trident 11 tours
   Norman Nato  Racing Engineering 11 tours
   Jimmy Eriksson  Arden International 14 tours
Article suivant
C1 - Giovinazzi s'impose, crashs en pagaille !

Article précédent

C1 - Giovinazzi s'impose, crashs en pagaille !

Article suivant

Matsushita exclu du prochain meeting !

Matsushita exclu du prochain meeting !
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries FIA F2
Événement Bakou
Lieu Baku City Circuit
Pilotes Antonio Giovinazzi , Pierre Gasly , Nobuharu Matsushita
Équipes Prema Powerteam
Auteur Benjamin Vinel