Charles Pic's Chronicle : Deux arrivées dans les points à Valence

Après un week-end difficile en Turquie où il n’avait pas pu participer à la seconde course à cause d’une intoxication alimentaire, Charles Pic est revenu conquérant à Valence où il a inscrit des points dans les deux manches

Après un week-end difficile en Turquie où il n’avait pas pu participer à la seconde course à cause d’une intoxication alimentaire, Charles Pic est revenu conquérant à Valence où il a inscrit des points dans les deux manches. Comme après chaque week-end de course, il revient en exclusivité pour ToileF1.com sur le meeting qui a eu lieu dans les rues de Valence.

Mais avant de nous parler de Valence, Charles revient sur le rendez-vous précédant qui se tenait en Turquie. Un week-end difficile qui s’était conclu par un accrochage avec Jules Bianchi.

"Lors des qualifications, nous avions fini huitième ce qui est un peu décevant parce que nous avions le potentiel de finir dans les cinq premiers. Nous n’avons pas pu exploiter tout le potentiel de la voiture pour un petit problème, la voiture était trop basse et cela nous pénalisait beaucoup dans les virages rapides. C’est dommage parce qu’il y avait place pour finir dans le Top 5 et non huitième. Puis lors de la première course, c’est dommage parce que je n’ai pu faire qu’un demi-tour avant d’abandonner suite à un accrochage. Le dimanche, j’ai eu une intoxication alimentaire donc je n’ai pas pu participer à la course. C’est donc un meeting à oublier."

Après un mois de pause, Charles avait préparé avec attention les courses de Valence puisqu’il ne connaissait pas ce circuit. Après des qualifications prometteuses, il a terminé la première course en sixième position et la seconde à la cinquième. Deux arrivées dans les points et des progrès en piste sur les réglages de sa monoplace Arden ont conclu ce quatrième meeting de la saison.

"J’avais bien préparé le meeting de Valence mais il est certain que j’arrivais avec un peu de retard par rapport aux redoublants qui connaissaient déjà le circuit. En qualifications, on finit septième et là encore, c’est un peu dommage parce que je pense que nous aurions pu faire mieux. Nous nous sommes un peu trompés de direction dans les réglages pour les qualifications, même si cela aurait été dur de finir parmi les premiers mais nous aurions pu être un peu plus haut quand même. Mais septième restait une bonne place pour partir lors de la course du samedi."

"J’ai réussi un bon départ où je suis ressorti quatrième. Davide Valsecchi fait une petite erreur dans le virage numéro 2 mais je n’étais pas assez prêt de lui pour pouvoir le dépasser mais assez prêt pour être gêné de son erreur et du coup, les deux pilotes qui étaient derrière moi, van der Garde et Bird, en ont profité pour me passer. Je suis repassé à la sixième place et Valsecchi a eu un drive through donc cela m’a permis de gagner une position que j’ai reperdue lors de l’arrêt aux stands par rapport à Dani Clos. Je fini la course sixième et je prends des points mais nous avons beaucoup dégradé les pneus lors de cette course et il manquait clairement de la performance par rapport aux quatre premiers."

"C’est ce que nous avons travaillé lors de la course du dimanche où je partais de la troisième position. J’ai eu un départ difficile lors duquel j’ai perdu trois places mais dans le deuxième virage, j’ai regagné deux positions. J’ai conservé ma position jusqu’à la voiture de sécurité mais il y avait Sergio Perez qui s’était intercalé juste devant moi alors qu’il avait un tour de retard. A cause de cela, je n’ai pas pu prendre le contact avec la DPR de Herck qui était devant moi au classement. Cela nous a pénalisé et deux tours après la rentrée de la voiture de sécurité, Pastor Maldonado nous double parce qu’il était plus rapide que nous. On finit la course cinquième en ayant diminué le retard que nous avions par rapport aux meilleurs surtout en termes de dégradation de pneumatiques mais il manquait encore un petit quelque chose par rapport à Maldonado."

"Globalement, il y a du positif et du négatif lors de ce week-end. Le positif, c’est que l’on a pris des points et le négatif, c’est qu’il nous manquait un peu de performance par rapport aux meilleurs. Il faudra donc bien travailler pour Silverstone afin de pouvoir gommer ce petit retard."

Le prochain meeting aura lieu dans deux semaines à Silverstone, un circuit que Charles connait pour y avoir roulé en Formule 3.5 par le passé. Bien que le circuit ait été un peu modifié, il aborde ce rendez-vous avec confiance.

"Pour Silverstone, il y a une petite modification du circuit mais je connais la plus grande partie donc d’un point de vue pilotage ce sera plus facile pour moi par rapport à Valence. Il n’y a pas de raison pour que cela se passe mal donc l’objectif sera un Top 5. Un Top 5 en qualifications même si l’objectif est toujours d’être premier, de faire la pole position mais j’espère qu’on y arrivera et dans la course, tout peut arriver."

Nous sommes bientôt à la mi-saison et il est temps de tirer les premiers bilans de la première saison de Charles en GP2 Series. Avec une victoire dès ses débuts dans la catégorie et deux meetings plutôt décevants, Charles estime avoir beaucoup appris et progressé mais que le plus important et de continuer sur cette voie.

"Depuis le début de la saison, il y a eu des bonnes choses et des choses un peu moins bonnes. Globalement, le début de saison n’est pas mauvais, mais après, je pense qu’il aurait pu être mieux. Maintenant, le plus important est de continuer à progresser, à continuer de travailler avec l’équipe et à s’améliorer et surtout, ne pas reproduire les erreurs que nous avons fait. Et le plus important pour un débutant qui n’a pas atteint son maximum, s’améliorer à chaque course."

Cette année, il y a beaucoup de redoublants en GP2 Series mais Charles estime que c’est un plus pour tous les débutants qui peuvent tirer profit de cette situation afin de progresser plus vite pour atteindre le niveau de pilotes connaissant déjà les circuits et la voiture.

"La présence de ces redoublants rend les choses un peu plus difficiles mais après, il faut regarder les points positifs. Le niveau est plus élevé donc il faut que l’on travaille dur pour les rattraper donc d’un côté, cela peut nous aider à progresser un peu plus."

Retrouvez toutes les infos sur Charles sur son site Internet : Site officiel de Charles Pic.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries FIA F2
Pilotes Pastor Maldonado , Davide Valsecchi , Sergio Pérez , Dani Clos , Charles Pic , Jules Bianchi
Type d'article Actualités