Charles Pic's Chronicle : Pole et podium pour Pic

Une fois encore, Charles Pic a démontré à Monza qu’il figurait parmi les pilotes les plus prometteurs, lors du dernier meeting de la saison de GP2 Series

Une fois encore, Charles Pic a démontré à Monza qu’il figurait parmi les pilotes les plus prometteurs, lors du dernier meeting de la saison de GP2 Series.

Après de bons essais libres, Charles est parvenu à réaliser la pole position lors de la séance qualificative devant Luca Filippi, l’un de ses principaux adversaires pour devenir vice-champion. Cette session fut l’une des plus dures de la saison, à cause des nombreux drapeaux jaunes perturbant les pilotes dans leur lancée.

"Les qualifications se sont vraiment bien déroulées à Monza et nous avons signé notre troisième pole position de l’année. Je pense que cela reflète parfaitement le niveau de performance que nous avions cette année. Je suis parvenu à faire le bon tour au bon moment afin de m’installer en pole pour la première course du week-end," a déclaré Pic.

Alors qu’il s’élançait de la pole position pour la première course du week-end, Charles a perdu une position au profit de Luca Filippi. Il n’a jamais pu rattraper l’Italien et a résisté à la pression de Romain Grosjean au cours des 30 tours de l’épreuve pour terminer en deuxième position. Grâce à sa deuxième place, le Français s’est vu propulser au deuxième rang au championnat avec deux points d’avance sur Filippi.

"Pour cette première course, nous terminons à la deuxième place. Je pense que nous avons un peu trop anticipé une dégradation des pneus arrière, alors qu’elle était moins grande que prévue. Nous étions un peu moins performants que Luca Filippi, mais nous terminons quand même à la deuxième place. Cela nous avait permis de prendre de gros points pour le championnat et de passer en deuxième position au championnat."

Après cinq mois à parcourir l’Europe, la position au championnat de Charles allait se jouer dans la dernière course de la saison de GP2 Series. Parti en septième position, le pilote de Montélimar s’élançait parfaitement, mais a dû renoncer après le premier virage, un accrochage avec Grosjean, puis Filippi ne lui permettant pas de défendre ses chances.

Pendant que Charles regardait la course du bord de la piste, Luca Filippi et Jules Bianchi finissaient dans les points et le dépassaient au championnat. Après une saison plus qu’intéressante, le pilote français termine le GP2 Series à la quatrième place.

"Avant le départ de la deuxième course, nous avions fait quelques modifications pour régler les problèmes que nous avions eu lors de la première épreuve. Malheureusement, je n’ai pas eu le temps de défendre mes chances dans cette course puisque j’ai eu un accrochage au premier virage. J’avais pourtant pris un bon départ, mais j’ai rapidement été bloqué derrière Sam Bird et Romain Grosjean. Je n’avais pas la place pour les dépasser et j’ai donc été obligé de rester derrière eux," a expliqué Pic.

"Derrière moi, Filippi a pris aussi un bon départ, ses roues avant étaient au niveau de l’arrière de ma monoplace et Grosjean était juste devant moi au moment d’aborder le premier virage. J’ai donc décidé de protéger ma position par rapport à Filippi au premier virage. En entrant dans la chicane, je n’ai pas vu Romain et il y a eu un gros effet accordéon au milieu du virage. Je pense que les pilotes à l’avant du peloton se sont un peu frictionnés et j’ai percuté l’arrière de la voiture de Grosjean."

La quatrième place est certes un peu décevante, mais Pic rappelle qu’il a souffert de nombreux problèmes mécaniques alors qu’il avait réalisé de bonnes qualifications, notamment à Valence et à Spa-Francorchamps.

Cependant, cette place finale est satisfaisante, d’autant plus que Charles n’a que 21 ans et qu’il a beaucoup moins d’expérience que Romain Grosjean, ou encore Luca Filippi, qui participait à sa sixième saison de GP2.

"Cette année, nous avons eu beaucoup de problèmes techniques que les autres n’ont pas eu au championnat. Je pense notamment à trois week-end de course, Valence, Silverstone et Spa, où nous avons eu des problèmes alors que nous aurions dû partir en pole à Valence et de la troisième place en Belgique. Sur ces trois week-ends, nous aurions pu marquer de gros points, mais nous sommes reparti avec trois zéro pointé," a ajouté le pilote Addax.

"Au final, cela nous coûte cher. J’ai donné le maximum de moi-même lors de chaque course et nous étions parmi les plus rapides lors de chaque week-end. En qualifications, nous sommes les meilleurs performeurs de l’année avec trois pole positions, mais en course, nous avons parfois eu moins de réussite que les autres, c’est la dure loi du sport automobile. Je pense qu'avec un peu plus de réussite nous aurions pu accrocher la deuxième place du championnat sans problème. C’est un peu frustrant mais ce sont des choses que l’on ne contrôle pas. Je suis tout de même satisfait de ma saison puisque j’ai continué à progresser et à grandir. Je n’ai que 21 ans et malgré cette légère déception, c’est une très bonne année."

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries FIA F2
Pilotes Sam Bird , Luca Filippi , Romain Grosjean , Charles Pic , Jules Bianchi
Type d'article Actualités