La F2 aura-t-elle la direction assistée en 2020 ?

partages
commentaires
La F2 aura-t-elle la direction assistée en 2020 ?
Par :
16 mai 2019 à 14:26

Les monoplaces de Formule 2 pourraient être équipées de la direction assistée pour coïncider avec le passage aux pneus 18" en 2020, un an avant la Formule 1.

Il a été annoncé la semaine dernière que la Formule 2 allait passer aux pneus Pirelli 18", et une monoplace d'essais du championnat a testé ces nouvelles roues mercredi dernier. D'après les sources de Motorsport.com, la F2 a depuis lors informé les équipes qu'elle allait étudier la possibilité d'ajouter la direction assistée, confirmant elle-même que des modifications allaient être apportées à l'avant de la voiture.

Lire aussi :

"La prochaine étape est un programme intensif de développement pour assurer que tout soit prêt en vue de la saison prochaine, avec notamment un kit d'évolutions pour adapter nos voitures 2018 aux nouveaux pneus", déclare Bruno Michel, PDG de la F2.

Selon les informations de Motorsport.com, il sera nécessaire de redessiner les tirants et les poussants des suspensions, tandis que des ajustements aérodynamiques pourront également être réalisés selon les informations obtenues grâce au programme d'essais.

"Pour d'évidentes raisons liées aux coûts, nous allons restreindre les changements au minimum afin de permettre aux voitures d'exploiter les nouveaux pneus", indique Didier Perrin, directeur technique du championnat. "Nous allons garder les mêmes freins et la majorité des éléments de suspension, tout en essayant de minimiser les modifications apportées à la carrosserie." Directeur de l'écurie Prema Racing, René Rosin doute quant à lui que cela représente "le moindre problème pour les équipes".

Barcelone :

De son côté, Louis Delétraz estime que le changement de taille des roues affectera le championnat en profondeur, avec un pneu plus rigide qu'il sera plus difficile de faire monter en température.

"Je pense que ça changera beaucoup pour les ingénieurs en matière de réglages", analyse le pilote Carlin. "Actuellement, être dans la fenêtre de température est critique. En qualifs, si l'on n'y parvient pas, on peut perdre une demi-seconde ou plus. On règle toute la voiture pour que les pneus fonctionnent ; il est donc clair que tout va changer."

Les sources de Motorsport.com prédisent des coûts significatifs pour les concurrents, alors qu'une nouvelle voiture a été lancée l'an dernier. Les jantes pour deux voitures se chiffrent actuellement à environ 90'000€ annuellement, et les nouvelles pièces de suspension ainsi que la direction assistée représenteraient probablement des coûts supplémentaires. Cependant, l'on ne sait pas encore si les écuries de F2 devront assumer l'intégralité du coût du passage aux pneus 18".

Article suivant
Ghiotto était si rapide que De Vries a mal dormi

Article précédent

Ghiotto était si rapide que De Vries a mal dormi

Article suivant

Markelov fait un retour surprise en F2

Markelov fait un retour surprise en F2
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries FIA F2
Auteur Jack Benyon
Soyez le premier à recevoir
toute l'actu