FIA F2 Red Bull Ring

Verschoor disqualifié, Daruvala pénalisé : Sargeant hérite de la victoire

Auteur d'une victoire magistrale en Autriche, Richard Verschoor en est dépossédé en raison d'une infraction technique.

Richard Verschoor, Trident

Huitième sur la grille de départ de la Course Principale de Formule 2 ce dimanche au Red Bull Ring, Richard Verschoor avait réalisé une prestation magistrale en s'imposant avec près de 14 secondes d'avance sur ses rivaux grâce au pari des pneus slicks sur une piste légèrement humide au départ et à une performance remarquable. Le Néerlandais a toutefois été disqualifié par les commissaires.

Résumé de la Course Principale :

Verschoor a immobilisé sa Trident en bord de piste après avoir franchi la ligne d'arrivée, et il s'avère que sa monoplace n'avait pas à son bord l'échantillon requis de 800 g de carburant pouvant faire l'objet d'analyses techniques : il n'en restait que 31,3 g. Une exclusion des résultats de l'épreuve était donc inévitable.

Jehan Daruvala aurait pu en profiter, mais non ! Les mécaniciens Prema ont été aperçus en train d'assécher l'emplacement du pilote indien sur la grille de départ. Les commissaires lui ont donc infligé un drive through, converti en pénalité de 20 secondes, qui le fait dégringoler hors du top 10.

Logan Sargeant hérite ainsi de la victoire après sa belle prestation, remportant une deuxième Course Principale en autant de meetings. Il est rejoint sur le podium (virtuel) par Enzo Fittipaldi, 50 ans et un jour après le succès de son grand-père Emerson Fittipaldi en F2 sur la même piste (à l'époque appelée Österreichring), alors à l'occasion du Jochen Rindt Memorial Trophy. Roberto Merhi monte sur le podium du haut de ses 31 ans, ayant remplacé au pied levé un Ralph Boschung touché par une maladie causant des douleurs au cou.

Au championnat, Logan Sargeant fait la bonne opération en chipant la deuxième place à Théo Pourchaire, avec 115 points à 114, mais Felipe Drugovich reste loin devant avec 154 unités au compteur. Enzo Fittipaldi, lui, se propulse dans le top 5.

Rappelons que la Formule 2 fera étape au Grand Prix de France dans deux semaines. Le Circuit Paul Ricard n'était initialement pas prévu au calendrier mais remplace la manche de Sotchi, annulée en raison de l'invasion de l'Ukraine par la Russie.

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Verschoor se joue de la pluie, le podium échappe à l'invité Merhi
Article suivant Coulthard pour la direction assistée en F2 et F3 afin d'aider les femmes

Meilleurs commentaires

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France