Résumé de course
FIA F2 Zandvoort

Drugovich émerge du chaos et met une option sur le titre

Felipe Drugovich est sorti vainqueur d'une course chaotique à Zandvoort. Il est plus proche que jamais du titre de Formule 2.

Felipe Drugovich, MP Motorsport fête sa victoire dans le parc fermé

Auteur de la pole position à Zandvoort, le leader du championnat Felipe Drugovich a conservé la tête de cette Course Principale devant Jack Doohan, mais Logan Sargeant, qui s'élançait troisième, a connu le pire premier tour possible. Le protégé de Williams a tiré tout droit dans le bac à gravier au premier virage avant de percuter Ralph Boschung quelques hectomètres plus loin, surpris par un ralentissement du Suisse. Il a terminé sa course dans le Tecpro, occasionnant un drapeau rouge le temps de réparer les protections de sécurité.

Lire aussi :

Drugovich menait donc devant Doohan lorsque la course a repris ses droits ; suivait Dennis Hauger, auteur d'un superbe envol du septième au troisième rang, puis Richard Verschoor, Ayumu Iwasa et Liam Lawson. Au neuvième tour, Doohan a commis un énorme blocage de roue au premier virage, faisant un plat monumental sur son pneu avant gauche. Il n'est pourtant pas rentré au stand immédiatement pour se débarrasser de ses gommes tendres, Hauger lançant la salve d'arrêts pour les leaders. Cela n'a pas réussi au Norvégien, puisqu'il s'est fait faire l'overcut par Verschoor et Iwasa.

La roue mal fixée de Sato change la donne

Une roue mal fixée pour Marino Sato a causé un accident et une intervention de la voiture de sécurité au 17e tour, gâchant la stratégie des pilotes ne s'étant pas encore arrêtés : Liam Lawson, Marcus Armstrong, Frederik Vesti et Théo Pourchaire étaient en tête de ce groupe. "Ceux qui sont partis en durs se sont fait baiser, là, non ?" Dennis Hauger a crûment mais parfaitement résumé la situation à la radio.

Lawson a retardé le restart au maximum, entraînant le chaos dans le peloton car certains pilotes ont malgré tout réaccéléré pied au plancher. Conséquence : Verschoor a heurté Doohan, Novalak a percuté Calderón ! Seule la monoplace du Néerlandais y a survécu (non sans un museau endommagé), et la voiture de sécurité a fait son retour en action.

Derrière Lawson, Pourchaire et Vesti, la victoire se jouait donc entre Drugovich, Verschoor et Iwasa. Le Brésilien a fait preuve de sa solidité habituelle et a remporté un succès qui lui permet de mettre une main sur le titre : avec 78 points à marquer lors des deux derniers meetings cumulés, il a désormais 70 longueurs d'avance sur un Pourchaire qui n'a inscrit qu'une unité lors de ce week-end compliqué.

Lire aussi :

Verschoor et Iwasa complétaient donc le podium devant Hauger, Fittipaldi, Cordeel, Vips et Beckmann. Ce dernier pourrait toutefois subir les foudres des commissaires, car il a semblé accrocher volontairement Nissany sous Safety Car à la suite d'un différend entre les deux pilotes. Caldwell et Pourchaire ont marqué les derniers points disponibles, le Français chipant la dixième place de justesse à Daruvala. En grande difficulté ce week-end, l'Indien a connu une nouvelle excursion dans les graviers en début d'épreuve.

Netherlands Zandvoort - Course Principale

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Armstrong remporte sa troisième victoire de la saison
Article suivant Du carburant durable en F2 et F3 dès 2023

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France