Les enjeux F2 - Leclerc déjà au top ?

Le Grand Prix de Bahreïn marque le premier meeting de la saison 2017 de Formule 2, anciennement GP2 Series. Une nouvelle ère commence !

Essais Libres

C'est sous la chaleur de Bahreïn, à midi heure locale, que les premiers essais libres de la saison se sont déroulés, sur un tracé où l'ensemble des concurrents de Formule 2 ont déjà effectué trois journées d'essais il y a deux semaines. Tous sauf Stefano Coletti, qui débarque chez Campos Racing, trois ans après sa dernière course en GP2.

Chacun a limé le bitume lors de cette séance, prenant connaissance des pneumatiques dans des conditions similaires à ce qu'elles seront lors des courses – la température de la piste avoisinait les 45°C. Nyck de Vries, en revanche, a dû mettre pied à terre après la moitié de la séance, victime d'un problème d'alternateur sur sa Rapax.

En termes de performance, Oliver Rowland s'est montré à l'aise avec un tour en 1'42"221, devançant d'un dixième Artem Markelov, qui entame sa quatrième campagne en Formule 2. Suivent deux rookies, Charles Leclerc et Antonio Fuoco, qui font équipe chez Prema Racing et qui ont donc répondu présent. Norman Nato et Luca Ghiotto complètent le top 6 à moins d'une demi-seconde, alors que les autres pilotes sont relégués à plus de huit dixièmes.

Plusieurs sorties de piste sans gravité ont été à déplorer, en particulier au virage 10. Rowland, Matsushita et Leclerc notamment sont partis à la faute.

 Bahreïn - Essais Libres

 PiloteÉquipeToursTempsÉcart
1 united_kingdom Oliver Rowland  DAMS 16 1'42.221  
2 russia Artem Markelov  RUSSIAN TIME 13 1'42.313 0.092
3 monaco Charles Leclerc  Prema Powerteam 15 1'42.372 0.151
4 italy Antonio Fuoco  Prema Powerteam 12 1'42.381 0.160
5 france Norman Nato  Pertamina Arden 13 1'42.594 0.373
6 italy Luca Ghiotto  RUSSIAN TIME 14 1'42.715 0.494
7 netherlands Nyck de Vries  Rapax 6 1'43.052 0.831
8 venezuela Johnny Cecotto  Rapax 16 1'43.146 0.925
9 japan Nobuharu Matsushita  ART Grand Prix 15 1'43.213 0.992
10 sweden Gustav Malja  Racing Engineering 14 1'43.230 1.009

Voir le classement complet ici

Oliver Rowland, DAMS
Oliver Rowland, DAMS

Qualifications

Les qualifications ont été une démonstration de Charles Leclerc. Déjà auteur du meilleur temps lors de la première salve de chronos ("Je n'étais pas vraiment content de mon premier tour, mais nous étions quand même premiers, ce qui m'a surpris", affirme-t-il), le Monégasque a adopté une stratégie rarement utilisée, et pourtant souvent efficace : au lieu d'effectuer son deuxième run dans les dix dernières minutes, il l'a fait dans les dix minutes du milieu de séance, où les pilotes restent généralement aux stands en attendant leur deuxième tentative.

"Je n'étais pas prêt du tout", avoue néanmoins Leclerc. "Nous avons vu que nous étions assez compétitifs sur le premier train de pneus. À partir de là, nous avons décidé de ne prendre aucun risque et de rouler au milieu de la séance. Mon ingénieur m'a demandé si je voulais le faire, et je lui ai dit oui. Ainsi, nous avons évité le trafic. Je pense que c'était la bonne décision !"

Seul en piste, Leclerc a en effet bénéficié d'une piste parfaitement claire et a signé un tour canon en 1'38"907 – avec près de sept dixièmes d'avance, un gouffre !

Malgré la qualité de la performance du jeune pilote Ferrari, l'écart n'est pas forcément représentatif, puisque Gustav Malja et Nabil Jeffri ont réalisé l'exploit de s'accrocher au virage 10 à la fin de cette séance qualificative, provoquant l'intervention de la voiture de sécurité virtuelle. Le dernier tour d'un grand nombre de pilotes a donc été gâché.

En tout cas, Antonio Fuoco impressionne avec le deuxième temps : les rookies de chez Prema sont au rendez-vous ! Devancé par deux membres de la Ferrari Driver Academy, le jeune pilote McLaren Nyck de Vries prend la troisième place. Le Néerlandais fait partie des rares qui ont pu améliorer en fin de séance.

Suivent les redoublants Norman Nato, Luca Ghiotto, Nobuharu Matsushita et Artem Markelov, alors qu'Oliver Rowland, qui s'est beaucoup plaint de ses freins lors de cette séance, doit se contenter de la neuvième place.

Plus loin dans le classement, retour difficile pour le vétéran Stefano Coletti, 19e à deux secondes et demie du meilleur temps.

 Bahreïn - Qualifications

 PiloteÉquipeTempsÉcart
1 monaco Charles Leclerc Prema Powerteam 1'38.907
2 italy Antonio Fuoco Prema Powerteam 1'39.585 0.678
3 netherlands Nyck de Vries Rapax 1'39.665 0.758
4 france Norman Nato Pertamina Arden 1'39.696 0.789
5 italy Luca Ghiotto RUSSIAN TIME 1'39.948 1.041
6 japan Nobuharu Matsushita ART Grand Prix 1'40.011 1.104
7 russia Artem Markelov RUSSIAN TIME 1'40.018 1.111
8 united_kingdom Oliver Rowland DAMS 1'40.053 1.146
9 thailand Alexander Albon ART Grand Prix 1'40.140 1.233
10 brazil Sérgio Sette Câmara MP Motorsport 1'40.168 1.261

Voir le classement complet ici

Plusieurs pénalités ont toutefois été distribuées par les commissaires à l'issue de cette séance. Antonio Fuoco a reçu trois places sur la grille pour avoir gêné Artem Markelov et s'élancera donc du cinquième rang. Gustav Malja, quant à lui, a été jugé responsable de l'accrochage avec Nabil Jeffri : pour lui, la sanction est de cinq places.

Sean Gelael, Sergio Canamasas et Stefano Coletti sont également pénalisés de cinq places car ils n'ont pas suffisamment ralenti sous le régime de la voiture de sécurité virtuelle. Puisqu'ils ne peuvent encaisser cette pénalité entièrement à cause de leur position sur la grille, ils s'élanceront des stands pour la course principale du week-end, qui a lieu ce samedi à 12h10, heure française.

Antonio Fuoco, PREMA Racing
Antonio Fuoco, PREMA Racing
 
Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries FIA F2
Événement Sakhir
Circuit Bahrain International Circuit
Type d'article Preview
Tags résultats, résumé