WEC
22 févr.
-
23 févr.
EL1 dans
2 jours
18 mars
-
20 mars
Prochain événement dans
27 jours
WSBK
C
Phillip Island
28 févr.
-
01 mars
SBK EL1 dans
8 jours
C
Losail
13 mars
-
15 mars
Prochain événement dans
22 jours
Formule E
14 févr.
-
15 févr.
Événement terminé
C
E-Prix de Marrakesh
27 févr.
-
29 févr.
Prochain événement dans
7 jours
MotoGP
C
GP du Qatar
05 mars
-
08 mars
EL1 dans
15 jours
C
GP de Thaïlande
19 mars
-
22 mars
Prochain événement dans
28 jours
Formule 1
12 mars
-
15 mars
EL1 dans
22 jours
C
GP de Bahreïn
19 mars
-
22 mars
EL1 dans
29 jours
WRC
12 févr.
-
16 févr.
Événement terminé
12 mars
-
15 mars
Prochain événement dans
21 jours

Gasly ne comprend pas comment il pouvait être "si lent"

partages
commentaires
Gasly ne comprend pas comment il pouvait être "si lent"
Par :
7 oct. 2016 à 17:30

Le championnat de GP2 Series a connu un tournant le week-end dernier, en Malaisie, lorsque le leader Pierre Gasly s'est vu dépassé par son coéquipier Antonio Giovinazzi au classement général.

Pierre Gasly, PREMA Racing et Antonio Giovinazzi, PREMA Racing
Pierre Gasly, PREMA Racing
Pierre Gasly, PREMA Racing
Pierre Gasly, PREMA Racing
Pierre Gasly, PREMA Racing
Pierre Gasly, PREMA Racing
Pierre Gasly, PREMA Racing
Pierre Gasly, PREMA Racing
Pierre Gasly, PREMA Racing
Pierre Gasly, PREMA Racing
Pierre Gasly, PREMA Racing
Pierre Gasly, PREMA Racing
Sergio Canamasas, Carlin, Pierre Gasly, PREMA Racing
Pierre Gasly, PREMA Racing
Antonio Giovinazzi, PREMA Racing
Le vainqueur Antonio Giovinazzi, PREMA Racing

En cause notamment, des départs catastrophiques de la part de Gasly sur le circuit de Sepang. Auteur de la pole position de la course principale, le Français avait rétrogradé au 11e rang dans le premier tour. Lors de la course sprint, Gasly a encore perdu deux places dans la première boucle.

Le pilote Prema révèle dans une interview accordée à Motorsport.com qu'il semble avoir été victime d'un problème d'embrayage qui a provoqué ces deux envols manqués : "Nous avons eu l'anti-calage dans les deux courses. L'embrayage était probablement cassé."

"Nous ne nous en sommes pas rendus compte après la première course, c'est dommage, parce qu'ils avaient dit que la procédure était sûrement un peu trop agressive ; je l'ai changée, et c'était exactement pareil que lors de la première course : juste quand j'ai relâché l'embrayage, l'anti-calage s'est déclenché et j'ai pris un départ vraiment merdique dans les deux courses. Donc c'est dommage."

"Dimanche, après la course, je leur ai dit : 'Bon, l'embrayage doit être cassé, car quand je suis arrivé au podium, j'ai calé, parce qu'il était complètement mort'..."

"Nous n'y pouvions pas grand-chose, même si nous aurions pu étudier ça davantage le samedi. Mais au final, nous allons le changer pour Abu Dhabi, donc j'aurai un embrayage tout neuf et ça devrait aller."

Un manque de rythme inexplicable

Ce problème d'embrayage est toutefois loin d'expliquer la contre-performance de Gasly. Le Normand a affiché un rythme catastrophique lors de la course principale, plus d'une seconde au tour plus lent que son coéquipier, et n'est même pas parvenu à remonter dans les points.

C'est d'autant plus curieux que lors des autres séances du week-end, Gasly a toujours été le plus rapide, auteur du meilleur temps en essais libres, en qualifications et en course sprint.

"C'est vraiment frustrant, parce que nous avons été les plus rapides tout le week-end, en essais libres, en qualifications", souligne-t-il. "Dimanche, encore une fois, nous étions les plus rapides, mais au final, samedi, le départ n'était pas le principal problème de la course, même si j'ai perdu beaucoup de places."

"Franchement, à part les pneus, je ne sais pas comment c'était possible d'être si lent. Parce que nous n'avons rien changé entre samedi et dimanche, à part les pneus, et tout d'un coup, j'ai gagné une seconde et demie. Nous avons discuté un peu avec DAMS et avec ART, et je sais qu'ils ont eu le même problème. Lynn était vraiment rapide samedi, ils n'ont pas changé la voiture pour dimanche et il prenait une seconde et demie au tour."

"Donc à part les pneus... nous avions des problèmes de freins, mais nous avons trouvé quatre ou cinq dixièmes... Quand ils m'ont dit d'attaquer, je perdais une seconde au tour, donc j'ai compris qu'il y avait vraiment quelque chose qui n'allait pas, mais c'est comme ça."

Cette course a joué un rôle majeur dans ce renversement de situation au championnat : Gasly, qui avait l'opportunité de creuser l'écart au classement grâce à la pole position, s'est vu infliger un 25-0 par son coéquipier, vainqueur de l'épreuve après une superbe performance.

Gasly riposte en course sprint

Désormais relégué à onze points au général, Gasly se devait de sauver les meubles en course sprint et c'est ce qu'il a fait à merveille, montant sur la troisième marche du podium avec les deux points du meilleur tour en course à la clé. Giovinazzi n'a pu faire mieux que quatrième.

"Il fallait que je marque autant de points que possible, donc j'ai essayé de tout utiliser et j'y suis arrivé", poursuit le Français. "Je pense que j'ai fait le meilleur tour en premier, mais Matsushita l'a pris, donc j'ai attaqué à nouveau à la fin et j'ai obtenu deux points de plus."

Giovinazzi en position idéale

Malgré cette performance de Gasly, c'est bel et bien Antonio Giovinazzi qui abordera le dernier meeting, à Abu Dhabi en leader du championnat, grâce à ses beaux résultats de Sepang.

"C'était un week-end fantastique", déclare l'Italien, également pour Motorsport.com. "Surtout pour le championnat. Nous sommes désormais en tête de sept points, c'était l'objectif de cette course.

"Maintenant, nous nous focalisons sur Abu Dhabi. Ce sera une course dure, parce que Pierre sera certainement rapide, mais nous sommes devant maintenant, donc il faut rester concentré et faire deux autres courses fantastiques à Abu Dhabi. Nous verrons si nous pouvons gagner le championnat."

Propos recueillis par Oleg Karpov

Article suivant
Chronique Sirotkin - Si seulement on pouvait refaire cette saison...

Article précédent

Chronique Sirotkin - Si seulement on pouvait refaire cette saison...

Article suivant

Vers un duo Leclerc-Fuoco chez Prema en 2017 ?

Vers un duo Leclerc-Fuoco chez Prema en 2017 ?
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries FIA F2
Événement Sepang
Lieu Sepang International Circuit
Pilotes Antonio Giovinazzi , Pierre Gasly
Équipes Prema Powerteam
Auteur Benjamin Vinel