GP2 - Arden International veut sa revanche en Hongrie

Durant le week-end de GP2 Series à Hockenheim, Luiz Razia et Simon Trummer n’ont pas vu leur tâche facilitée

Durant le week-end de GP2 Series à Hockenheim, Luiz Razia et Simon Trummer n’ont pas vu leur tâche facilitée. Le leader du championnat, auteur d’une 7ème place dans la première course, a manqué le coche pour accentuer son avance sur un Davide Valsecchi en retrait ce week-end, alors que le Brésilien partait de la 1ère ligne en course sprint.

“Dans l’ensemble, le week-end a été difficile et je ne suis jamais réellement parvenu à trouver les bons réglages pour ces conditions changeantes. J’ai effectué un assez mauvais départ en course sprint, puis ai commis une erreur à l’épingle. Dès lors, il était clair que j’allais avoir du mal à marquer des points”, déplore-t-il.

Evidemment, en reprenant quelques points au pilote DAMS, Luiz Razia n’est pas venu pour rien pour autant : “Cependant, il y a des points positifs”, affirme le leader du championnat, “car nous avons tiré des leçons durant les derniers jours, et nous serons en mesure de capitaliser sur cela lors des prochaines courses. J’ai réellement hâte d’en découdre à nouveau ce week-end. Budapest est un superbe circuit. J’y ai décroché la pole l’an dernier, et mon objectif sera d’aborder la pause estivale sur une note positive.”

Quant à Simon Trummer, le Suisse a récolté les 16ème et 17ème places lors de la manche allemande. Lui aussi pris dans les incidents du premier tour en course sprint, il avait pourtant bien débuté la course grâce à son départ. L’essentiel pour le Suisse est cependant la progression, comme il le souligne.

“J’ai probablement effectué mon meilleur départ cette saison en course sprint”, constate-t-il, “mais n’en ai pas réellement profité en raison de l’incident à l’épingle au premier tour, dans lequel mon aileron avant s’est trouvé endommagé. Je suis parvenu à gagner une place à mon arrêt, mais devais ensuite suivre un train de pilotes, ce qui m’a empêché d’imprimer mon véritable rythme. J’ai été assez rapide ce week-end lorsque les circonstances me l’ont permis.”

“Par conséquent, j’espère rencontrer moins d’imprévus en Hongrie. Sans aucun doute, je sens que je progresse course après course, c’est l’essentiel”, se réjouit-il.

Les ambitions des deux pilotes sont claires à l’abord de ce week-end, en Hongrie : essuyer la déception passée pour écrire une nouvelle page, plus positive cette fois.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries FIA F2
Pilotes Davide Valsecchi , Luiz Razia , Simon Trummer
Équipes DAMS
Type d'article Actualités