GP2 - ART Grand Prix : Bianchi apprend dans le dur

La manche inaugurale du championnat GP2 Main Séries 2010, disputée le week-end dernier sur le circuit de Catalogne, en Espagne, a permis à ART Grand Prix de récolter 6 points et de belles promesses pour l’avenir grâce à la pole position de Jules...

La manche inaugurale du championnat GP2 Main Séries 2010, disputée le week-end dernier sur le circuit de Catalogne, en Espagne, a permis à ART Grand Prix de récolter 6 points et de belles promesses pour l’avenir grâce à la pole position de Jules Bianchi et aux remontées en course de Jules Bianchi et Sam Bird qui s’était quant à lui qualifié à la 3ème place de la grille de la première course.

Jules et Sam ont pris un départ hésitant. Le premier a été la victime innocente d’une bousculade dans le premier virage et a dû abandonner tandis que Sam était obligé d’escalader durement un vibreur pour éviter le carambolage en cours devant lui. Il passait par les stands pour changer son museau endommagé et enchaînait une série de tours rapides qui lui permettaient de remonter à la porte du top 8 et de la pole position de la seconde course, et qui lui octroyait le point du tour le plus rapide.

La seconde course promettait d’être une rude bataille pour Jules qui s’élançait depuis le 22ème emplacement de la grille. Mais le Français pointait déjà au 12ème rang après un tour de course. Puis il restait bloqué derrière des pilotes expérimentés et a heurté l’un d’eux en tentant de le dépasser dans le dernier tour.

Dans le même temps, Sam prenait un envol impeccable depuis la 9ème place de la grille et remontait à une probante 4ème place.

ART Grand Prix prépare les courses de Monaco en sachant que l’équipe et ses pilotes ont le potentiel et tous les atouts nécessaires pour se battre pour des pole positions et des victoires.

Jules Bianchi :


"D’un point de vue mathématique, ça ne pouvait pas plus mal commencer, mais il y a beaucoup d’aspects positifs à retenir de ce week-end. A commencer par la voiture, qui est extrêmement rapide. L’équipe a très bien travaillé après les essais hivernaux ; Sam et moi avons démontré que nous avions le potentiel pour faire de belles choses."

"J’ai eu quelques problèmes en essais libres mais j’ai bien travaillé avec mon ingénieur et les qualifications se sont parfaitement déroulées. J’étais heureux d’offrir à ART Grand Prix la première pole position de la saison mais mon départ était mi-figue mi-raisin et ça a empiré dans le premier virage."

"J’ai été percuté par plusieurs voitures et ça a globalement mis fin à mon week-end. Mais nous serons de retour à Monaco et j’espère y vivre une fin de semaine sans problème pour démontrer ce dont nous sommes capables."

Sam Bird :


"Les qualifications se sont vraiment bien passées et j’étais optimiste en abordant la course ‘feature’. J’ai essayé d’éviter d’autres voitures au chaos du départ mais il était impossible de ressortir indemne du premier virage et j’ai endommagé mon aileron avant ce qui a en même temps détruit mes chances de remporter la course."

"L’équipe a fait un travail magnifique au pit stop et pendant tout le week-end. Ma voiture avait le potentiel pour gagner même si nous n’y sommes parvenus dans aucune des deux courses. Mais nous avons fait deux belles courses et notre niveau de performance est encourageant."

"Je suis très à l’aise dans l’écurie, nous nous entendons très bien et je suis très heureux d’être un membre d’ART Grand Prix. Je n’ai jamais couru à Monaco mais ça devrait être fabuleux. J’ai hâte d’y être car j’ai toujours réussi de belles choses sur les circuits urbains. "

[Communiqué d'ART Grand Prix]

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries FIA F2
Pilotes Sam Bird , Jules Bianchi
Équipes ART Grand Prix
Type d'article Actualités