GP2 - ART Grand Prix inscrit de précieux points à Monaco

Le bilan mathématique d'ART Grand Prix à Monaco permet à James Calado de remonter de la 8ème à la 5ème place au championnat des pilotes de GP2 Séries grâce à deux cinquièmes places

Le bilan mathématique d'ART Grand Prix à Monaco permet à James Calado de remonter de la 8ème à la 5ème place au championnat des pilotes de GP2 Séries grâce à deux cinquièmes places. Daniel Abt a manqué de réussite et n'a pas pu tirer profit de son rythme de course. L'Allemand a été pénalisé dans chacune des courses et a terminé aux 16ème et 22ème places.

Les essais libres ont donné le ton des qualifications. ART Grand Prix et ses pilotes ne sont pas parvenus à tirer la quintessence de leurs pneus sur l'asphalte glissant du circuit de Monaco. L'équipe a procédé à plusieurs changements de réglage en vue des qualifications qui étaient scindées en deux groupes pour limiter le trafic. Hélas, les modifications n'ont pas eu l'effet escompté. James a terminé la séance des numéros impairs à la 9ème place, Daniel à la 11ème de la session réservée aux numéros pairs.

Le départ de la première course a totalement rebattu les cartes. Un empilement au premier virage a permis à James de se faufiler entre les 16 monoplaces arrêtées ou accidentés à Ste Dévote. Propulsé à la cinquième place avant la neutralisation de l'épreuve, James a conservé la même place au nouveau départ. Il fut l'un des premiers à s'arrêter aux stands pour changer les pneus arrière et a bien géré l'usure de ses gommes pour rallier l'arrivée à une confortable 5ème place. James a vu l'arrivée à la même place le lendemain. Troisième dans le premier virage, le Britannique a perdu deux places dans les deux premiers tours, lorsque quelques gouttes de pluie rendaient l'adhérence encore plus incertaine que la veille. Par la suite, James est entré dans un bon rythme. Il était plus rapide que les pilotes qui le précédaient mais n'a pas pu porter d'attaque.

Si la chance a souri à James, elle s'est refusée à Daniel. Au cours de la première course, l'Allemand a été sanctionné par une pénalité drive through alors qu'il tentait de dépasser un concurrent tenace qui avait coupé la chicane à deux reprises. Doublement pénalisé par un aileron avant endommagé, il a terminé l'épreuve en 16ème position, avec le deuxième meilleur tour en course. Le lendemain, Daniel a anticipé le départ. Il était une nouvelle fois pénalisé d'un drive through et reprenait sa course en dernière position. Ralenti par des concurrents significativement moins rapides que lui, il ne parvenait pas à remonter au classement et ralliait l'arrivée à la 22ème place.

James Calado : "Deux cinquièmes places, c’est un bon résultat étant donné là où nous étions en qualifications. Je n’ai pas réussi à trouver l’adhérence et les changements de réglage que nous avons apportés ont rendu la situation encore plus difficile. J’ai eu la chance d’arriver au bon moment au bon endroit dans le premier virage de la première course. Il y avait un empilement de voitures et j’ai vu un trou de souris pour passer entre elles. J’avais du mal à croire que j’étais 5ème. Le pit stop s’est bien passé et j’ai gardé ma position jusqu’à l’arrivée. J’ai pris un bon départ dans la seconde course. Malheureusement, la piste était glissante ; entre les gouttes de pluie et les températures basses, j’avais très peu d’adhérence. Evans et Nasr m’ont dépassé dans les premiers kilomètres. Puis, la course est revenue à la normale, sans opportunité de dépassement."

Daniel Abt : "Pour commencer, nous n’avons pas trouvé le bon rythme en qualifications car nous manquions énormément de grip. Mon tour était assez bon, mais de toute évidence il n’était pas suffisant pour partir du bon pied. Arrivé dans le premier virage, il y avait la moitié du plateau accidenté ou arrêté. Je n’ai touché personne et ma voiture était intacte. Mais j’ai dû couper le moteur et il n’a pas voulu redémarrer par la suite car il y avait une alarme. J’ai donc dû partir depuis la dernière place. J’ai doublé plusieurs voitures mais j’ai été pénalisé en dépassant Haryanto à la Rascasse. Ça a ruiné ma course. Dans la seconde, j’ai anticipé le départ et j’ai reçu une nouvelle pénalité. Je ne suis pas le plus chanceux à l’heure actuelle, mais la roue va tourner."

Frédéric Vasseur : "Le bilan est mitigé car ART Grand Prix marque de bons points après avoir vécu des essais et des qualifications très difficiles. D'autre part, James gagne trois places au championnat et Daniel avait un bon rythme qu'il n'a pas pu exploiter car il a subi une série de contretemps qui ont de lourdes conséquences à Monaco. Mais les podiums et la victoire sont notre objectif et ils ne sont pas à notre portée en ce moment. Le potentiel est là en course, mais nous devons améliorer nos performances en qualifications. Nous avons un mois avant les courses de Silverstone, nous le mettrons à profit pour explorer plusieurs pistes et nous remettre sur de bons rails."

[Communiqué d'ART Grand Prix]

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries FIA F2
Pilotes Frederic Vasseur , James Calado , Daniel Abt
Équipes ART Grand Prix
Type d'article Actualités