GP2 - Bird : "la F1, un rêve de gosse"

A l'instar de soncoéquipier Tom Dillmann, le pilote GP2 de l'équipe Russian Time Sam Bird s'est confié à Toile F1 à Spa-Francorchamps après sa victoire en course longue

A l'instar de son

coéquipier Tom Dillmann

, le pilote GP2 de l'équipe Russian Time Sam Bird s'est confié à Toile F1 à Spa-Francorchamps après sa victoire en course longue.

Le Britannique, soutenu par Mercedes, a déjà à son actif une belle expérience en formules de promotions et se sent prêt à passer à la vitesse supérieure. Pour ce faire, il compte bien tenter de remporter le championnat 2013.

Le championnat est très serré. On est dans une bonne passe où la voiture a été bonne. J’ai remporté le plus de courses [quatre, ndlr], mené le plus de tours et je crois qu’en qualifications, j’ai figuré par les mieux classés sur les grilles de départ”, rappelle-t-il. “Il faut continuer de prendre des points car on ne sait jamais ce que réservent les courses qui suivent.

Si Russian Time est une nouvelle équipe, avec Tom Dillmann, Sam Bird est parvenu à la mettre dans de bons rails pour bénéficier de résultats. Une prouesse qui nécessite une bonne entente des deux pilotes, celle-ci étant au rendez-vous.

On s’entend très bien”, confie-t-il. “Aussi, on travaille très dur ensemble pour s’assurer que la voiture est la meilleure possible. C’est un compétiteur acharné, ça permet une bonne émulation dans l’équipe, on apprend l’un de l’autre et ça permet d’être rapide.

Le Britannique de 26 ans précise également que ses victoires cette saison ont notamment été piochées sur des circuits historiques. Ainsi, lorsqu'il est questionné sur sa meilleure prouesse cette saison, il indique qu'elle est peut-être à venir...

Ce serait de remporter le championnat ! J’ai été victorieux à trois des quatre circuits les plus prestigieux, selon moi, où nous courons cette saison : Monaco, Silverstone et Spa. Il me reste à remporter une course à Monza ! C’était très bien de gagner au Bahreïn aussi : c’était la première victoire de l’équipe, ma première aussi avec eux”, indique-t-il.

Sam Bird n'a pas toujours été chanceux, cela dit, puisque

le verdict de l'affaire Pirelli-Mercedes l'a directement concerné

. Sur son ressenti, l'esprit d'équipe prédomine et le Britannique accepte ce sort.

J’étais déçu”, concède-t-il, “mais je fais partie de l’équipe. J’ai compris qu’il s’agissait d’un verdict mérité. Bien sûr, c’est dommage car cela m’a empêché de montrer mon talent, mais c’est ainsi.

Lorsque Toile F1 suggère que plusieurs pilotes soutenus par Mercedes se sont retrouvés en DTM, comme Robert Wickens ou Paul di Resta en son temps, Sam Bird ne se renferme pas.

Le DTM serait fantastique, mais j’adorerais avoir une chance en F1. C’est un rêve de gosse, je me sens prêt physiquement et je suis préparé mentalement. Je pense que c’est le bon moment”, affirme-t-il.

Seul l'avenir nous dira si Sam Bird tient son ticket pour la F1, l'intéressé lui-même avouant qu'il ne sait pas ce qu'il l'attend. A lui de remporter le championnat de GP2 2013 pour augmenter ses chances !

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries FIA F2
Pilotes Paul di Resta , Robert Wickens , Sam Bird , Tom Dillmann
Type d'article Actualités