GP2 - Bird : "Le trafic m'a coûté la victoire"

Parti de la première ligne aux côtés du poleman Giedo van der Garde, Sam Bird a longtemps occupé la deuxième place de la course longue à Barcelone

Parti de la première ligne aux côtés du poleman Giedo van der Garde, Sam Bird a longtemps occupé la deuxième place de la course longue à Barcelone.

Cependant, comme il l’explique, le Britannique a été ralenti par le trafic après son arrêt aux stands. Cela s'est soldée par la perte d’une position face à Charles Pic, qui s’est ensuite imposé. Il termine tout de même la course à la troisième place et signe son troisième podium consécutif de la saison.

"Le trafic m’a un peu pénalisé aujourd’hui lorsque je me suis arrêté aux stands. Je suis revenu en piste au milieu du trafic. Je pense que cela m’a potentiellement coûté la victoire. C’est difficile à dire, mais on était vraiment rapide. Notre stratégie aurait pu fonctionner mais il y a eu un petit problème à l’arrière et c’est ce qui m’a fait perdre du temps et m’a plongé dans le trafic. Vous savez, ce n’est pas une mauvaise journée en terminant à la troisième place. Ce n’est pas la fin du monde. Trois podiums en trois courses, ce n’est pas si mal," a déclaré Bird à Barcelone.

"Giedo est maintenant leader du championnat mais il y a un long chemin à parcourir avant Monza. Nous faisons beaucoup de progrès en ce moment. Nous avons déjà inscrit de nombreux points, ce qui est une bonne chose pour le championnat. Lorsque l’on regarde les trois premières courses, et que l’on inscrit une moyenne de six points par épreuve, c’est fantastique."

Après un passage chez ART Grand Prix, Bird a rejoint l’équipe iSport avec laquelle il s’entend à merveille. Selon lui, les directions choisies dans le développement de la monoplace vont dans le bon sens et il espère que cela va continuer.

"J’aime travailler avec iSport. C’est une très bonne équipe où il y a une bonne ambiance de travail. Nous travaillons très dur pour nous améliorer à chaque instant. Quand je repense aux développements qui ont été menés à travers le GP2 Asia, les essais et maintenant, nous sommes sur le bon chemin. Espérons que cela continue."

Avec l’arrivée de Pirelli, les pilotes du GP2 Series doivent faire face au même problème de dégradation qu’en Formule 1. Bird estime que c’est un peu frustrant. Selon lui, ce n’est plus le pilote le plus rapide qui gagne mais celui qui parvient à être économe avec ses gommes.

"C’est un peu frustrant. Vous ne pouvez plus autant attaquer qu’auparavant. Maintenant, le pilote qui préserve le mieux ses pneumatiques gagne la course. C’est vraiment frustrant. C’est la course, c’est excitant. J’aimerais pouvoir attaquer pour être le pilote le plus rapide, mais à présent il faut être le pilote le plus conservateur. L’idéal serait d’être un mélange des deux. Développer des pneumatiques est très intéressant pour un pilote. Ces pneus sont superbes pour les téléspectateurs mais un petit peu frustrant pour les pilotes. Mais je pense qu’ils sont magnifiques pour la course," a ajouté le pilote iSport.

"Il pourrait être intéressant d’avoir un ou deux trains de pneus supplémentaires pour avoir une situation similaire à la Formule 1. Mais je pense que les courses ne sont pas assez longues pour penser à faire deux arrêts. Si quelqu’un essaye cela et qu’il y parvient, nous pourrions repenser les stratégies, mais pour le moment il n’y a qu’un seul arrêt lors les courses de GP2."

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries FIA F2
Pilotes Giedo van der Garde , Sam Bird , Charles Pic
Équipes ART Grand Prix
Type d'article Actualités