GP2 - Davide Valsecchi succède à Romain Grosjean

En s'imposant lors de la grande première des GP2 Series à Singapour, Max Chilton (Marussia Carlin) n'occupait toutefois pas toute l'attention à l'arrivée puisque cette manche a scellé le titre pilotes 2012 de la discipline

En s'imposant lors de la grande première des GP2 Series à Singapour, Max Chilton (Marussia Carlin) n'occupait toutefois pas toute l'attention à l'arrivée puisque cette manche a scellé le titre pilotes 2012 de la discipline. Bien que finissant au pied du podium, Davide Valsecchi (DAMS) devançait toutefois son adversaire Luiz Razia (Arden) et cela lui suffisait pour être sacré champion, près d'un an après le titre de Romain Grosjean, au sein de la même équipe.

Au départ, Max Chilton a pris immédiatemment les commandes, aidé par l'envol moyen du poleman Luca Filippi (Coloni), seulement 7ème au 1er tour. Derrière le nouveau leader, Esteban Gutiérrez (Lotus GP) menait un peloton où les empoignades étaient légion, et laissaient René Binder (Venezuela GP Lazarus) et Victor Guerin (Ocean) sur le carreau, tout comme elles forçaient Rodolfo Gonzalez (Caterham) et Ricardo Teixeira (Rapax) à se voir de trop près. Le premier cité écopera d'un drive-through pour sa participation.

Après la visite du safety-car, Davide Valsecchi pointait au 5ème rang, Luiz Razia au 9ème. La course du Brésilien aurait pu tourner court, mais le flirt fut léger avec James Calado (Lotus GP), et sans conséquence pour les deux hommes. Les ravitaillements débutent au 6ème tour tandis que Simon Trummer (Arden) frappe le rail au Turn 18. Pas de voiture de sécurité cette fois, au grand dam des pilotes qui avaient effectué leur arrêt et espérait en profiter. Les deux challengers au championnat s'arrêtent à un tour d'écart, Luiz Razia avant Davide Valsecchi. L'Italien, leader du championnat avant la course, ressort devant son concurrent.

Le bal des ravitaillements continue malgré les divers incidents, dont le crash de Johnny Cecotto qui ne manquera pas de rappeler celui de Kamui Kobayashi au même endroit l'an passé. Max Chilton, le nouveau pilote de réserve Marussia F1 Team, récupère sa place de leader devant Esteban Gutierrez, Luca Filippi, Jolyon Palmer et Fabio Leimer. Le Top 5 devance le duo Valsecchi-Razia tandis que la lutte pour la 8ème place bat son plein.

Cette position qui offre la pole en course 2 voit ainsi au 14ème tour James Calado, pourtant malade avant le départ, l'occuper devant un groupe de 10 pilotes en dix secondes. Si la lutte oppose Giedo van der Garde (Caterham) et James Calado, c'est Felipe Nasr (DAMS) qui est le premier à ravir la position. Plus haut dans le classement, Jolyon Palmer (iSport) connait le même problème de rythme que Calado et s'incline face à Fabio Leimer (Racing Engineering), puis face à Davide Valsecchi et Luiz Razia. Palmer abandonne au tour suivant tandis que Calado jette l'éponge et prend le Lotus quelques boucles plus tard.

La course se jouera alors au temps, 34 tours étant trop ambitieux finalement pour le rythme des GP2. A 12 minutes du but, Fabio Leimer s'offre le podium en dépassant Luca Filippi, à son tour dans le mal, ce qui permet à Luiz Razia de recoller Davide Valsecchi, qui préfère assurer et prendre son temps pour passer Filippi, qui finit par s'arrêter. Une fin de course catastrophique pour Coloni puisqu'en évitant Stéphane Richelmi (Trident) au freinage, Fabio Onidi abandonne en heurtant l'arrière de Jake Rosenzweig (Barwa Addax). L'aventure ne s'arrête pas là, Luca Filippi se rate au Turn 18 avant le pont, y laisse une partie de son aileron avant, repart et se plante à nouveau en face de la voie des stands. Coloni pouvait quitter le GP2 la tête haute, cela semble compromis désormais.

Ces divers incidents amènent la voiture de sécurité en piste et la course se termine ainsi avec la victoire de Max Chilton devant Esteban Gutiérrez et Fabio Leimer. Davide Valsecchi et Luiz Razia complètent le Top 5, laissant 27 points d'avance à l'Italien alors qu'il en reste 17 à distribuer demain. L'Italien succède ainsi à Romain Grosjean, champion 2011 de la discipline au sein de la même structure, l'équipe DAMS de Jean-Paul Driot, qui tentera de décrocher son premier titre par équipe face à l'autre équipe française du plateau, Lotus GP.

Felipe Nasr, Marcus Ericsson (iSport), Giedo van der Garde occupent les positions 6 à 8, et c'est le Néerlandais qui s'élancera de la pole demain à 10h10. Rio Haryanto (Marussia Carlin) et Nathanaël Berthon (Racing Engineering) finissent les entrées dans les points malgré une course discrète mais sérieuse.

 GP2 - Singapour - Course 1
#
Pilote
Ecurie
Ecart
Points
01
  25
02 +1.363 18
03 +4.894 15
04 +5.945 12
05 +6.295 10
06 +8.798 8
07 +14.229 6
08 +15.147 4
09 +48.855 2
10 +49.445 1
11 +51.466  
12 +52.099  
13 +52.839  
14 +1:04.314  
15 +1:04.378  
16 +1:05.013  
17    
NC    
NC    
NC    
NC    
NC    
NC    
NC    
NC    
NC    
 
Pole Position 4
Meilleur Tour en Course 2

 

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries FIA F2
Pilotes Johnny Cecotto , Ricardo Teixeira , Giedo van der Garde , Rodolfo Gonzalez , Kamui Kobayashi , Fabio Onidi , Luca Filippi , Davide Valsecchi , Romain Grosjean , Fabio Leimer , Luiz Razia , Max Chilton , Esteban Gutiérrez , Marcus Ericsson , Jake Rosenzweig , Nathanaël Berthon , Stéphane Richelmi , Jolyon Palmer , Rio Haryanto , Felipe Nasr , Simon Trummer , James Calado , Victor Guerin , Rene Binder
Équipes Carlin , Racing Engineering , DAMS
Type d'article Actualités