GP2 - Dillmann a étonné lors des essais à Jerez

Le Français Tom Dillmann a effectué ses débuts en GP2 Series à l’occasion des premiers essais collectifs en vue de la saison 2012

Le Français Tom Dillmann a effectué ses débuts en GP2 Series à l’occasion des premiers essais collectifs en vue de la saison 2012. Le pilote tricolore est parvenu à engranger beaucoup d’expérience en bouclant un total de 55 tours à Jerez.

Au volant d'une monoplace qu'il ne connaissait pas, Dillmann peut se satisfaire d’avoir rivalisé avec des pilotes beaucoup plus expérimentés que lui en GP2 Series.

"Mon premier test en GP2 s’est vraiment bien déroulé. Cela s'annonçait pourtant compliqué d'apprendre la voiture et la piste, et cela avec seulement deux trains de pneus neufs face à des pilotes beaucoup plus expérimentés et qui avaient déjà roulé la veille. Je pense que je me suis très vite adapté en étant à neuf dixièmes du meilleur temps sur l'ensemble des deux jours après seulement 20 tours. J'ai chaussé mon premier train de pneus neufs après 11 heures alors que tous les meilleurs temps ont été réalisés vers 9h30. Il y a une forte hausse des chronos à Jerez après 10 heures, puisque la chaleur augmente à partir de cette heure là," a déclaré Dillmann à ToileF1.

"L'après-midi, l’équipe m’a fait faire une simulation de course avec beaucoup de carburant, afin d’en apprendre plus sur la façon de gérer la dégradation des pneus. J’ai aussi fait quelques arrêts au stand. Il est clair que c’est une voiture beaucoup plus physique que ce que j’ai pu connaître, mais je n’ai pas eu de problèmes particuliers. Nous avons ensuite chaussé le dernier train de pneus neufs, avec lequel je me suis classé onzième l’après-midi. Malheureusement, j'ai commis une petite erreur dans mon tour, ce qui m’a coûté environ trois dixièmes. C’est dommage, mais nous savons qu’un Top 6 était largement faisable."

Le Français estime avoir réalisé de bons débuts en GP2 Series et avoue avoir impressionné iSport. L’équipe britannique ne s’attendait pas à ce qu’il s’adapte aussi rapidement alors qu’il vient d’une catégorie, le GP3 Series, dont la monoplace est beaucoup plus lente que celle du GP2 Series.

"On peut dire que ce fut de bons débuts pour moi en GP2 et l’équipe iSport a été extrêmement satisfaite et même surprise du fait que je m'adapte si rapidement, en venant d'une voiture beaucoup moins rapide comme la GP3. Il est sûr qu'avec la première journée d'essais et les trois trains de pneus neufs qui vont avec, le résultat sur la feuille de temps aurait été tout autre, mais ce n’est pas le plus important pour des débuts dans la catégorie. J'espère maintenant poursuivre sur cette lancée lors des essais de Barcelone," a-t-il conclu.

Abonnez-vous à la newsletter

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries FIA F2
Pilotes Tom Dillmann
Type d'article Actualités