GP2 - Ericsson triomphe, Valsecchi sur le podium

Le départ très agité de la course voit les Lotus GP se livrer un duel fratricide, au bénéfice de Marcus Ericsson, qui prend d'ailleurs la tête juste avant la neutralisation de la course en raison de l'accident de Nigel Melker (Ocean) au Raidillon

Le départ très agité de la course voit les Lotus GP se livrer un duel fratricide, au bénéfice de Marcus Ericsson, qui prend d'ailleurs la tête juste avant la neutralisation de la course en raison de l'accident de Nigel Melker (Ocean) au Raidillon.

Une neutralisation longue qui nécessitera la sortie du drapeau rouge et une interruption de course de plusieurs minutes pour réparer le mur de pneus. Le pilote, conscient, a été amené au centre médical pour effectuer des examens.

Durant la neutralisation sous régime de voiture de sécurité, une majorité de pilotes ont ravitaillé, Marcus Ericsson étant donc leader virtuel, en omettant les pilotes ne s'étant pas arrêtés. Giedo van der Garde a ainsi pris la tête, et d'une manière générale le classement a été bouleversé. Gutiérrez, placé sous investigation pour dépassement sous drapeau jaune, sera finalement pénalisé. Cependant, un incident aux stands l'a repoussé derrière Luiz Razia.

Les abandons ont été nombreux et parfois cruels, à l'image du tête-à-queue de Rio Haryanto, poleman du jour, ou de Fabio Leimer, arrêté après quelques encablures seulement. Mais, grâce au drapeau rouge, Haryanto peut repartir en fond de grille, redonnant une seconde vie à cette course.

Le deuxième départ est finalement retardé car l'hélicoptère médical, qui a transporté Nigel Melker pour des examens, doit revenir au circuit. Finalement, à 17h04 le nouveau départ de la course est donné.

Le cataclysme ne vient pas de la piste mais des enquêtes : il y en a pour tous les goûts : départ volé, pneumatiques changés dans la période de drapeau rouge. Certaines pénalités tomberont après-course, chamboulant sûrement la grille demain.

Les dépassements ont été monnaie courante et incessants, si bien que Marcus Ericsson, James Calado et Davide Valsecchi ont dû aller chercher leur podium. Finalement, les pilotes qui ne s'étaient pas arrêtés pour changer de pneus sous le régime du drapeau rouge auront effectué leur arrêt obligatoire.

  Pilote Ecurie Tours Ecart Points
01 Marcus Ericsson
iSport International
25   25
02 James Calado Lotus GP 25 + 11.530 18
03 Davide Valsecchi DAMS 25 + 13.604 15
04 Josef Kral Barwa Addax Team 25 + 15.098 12
05 Giedo van der Garde Caterham Racing 25 + 15.482 12
06 Luiz Razia Arden International 25 + 16.903 8
07 Julian Leal Trident Racing 25 + 26.615 6
08 Felipe Nasr DAMS 25 + 28.903 4
09 Stéphane Richelmi Trident Racing 25 + 29.230 2
10 Rio Haryanto Carlin 25 + 29.568 5
11 Esteban Gutiérrez Lotus GP 25 + 31.182 0
12 Max Chilton Carlin 25 + 32.160 0
13 Daniël de Jong Rapax 25 + 37.340 0
14 Nathanaël Berthon Racing Engineering 25 + 39.130 0
15 Simon Trummer Arden International 25 + 49.936 0
16 Fabio Onidi Scuderia Coloni 25 + 54.918 0
17 Johnny Cecotto Barwa Addax Team 25 + 58.788 0
18 Ricardo Teixeira Rapax 25 + 85.639 0
19 Rene Binder Venezuela GP Lazarus 24 + 1 tour 0
20 Stefano Coletti Scuderia Coloni 22 + 3 tours 0
NC Victor Guerin Ocean Racing Techology 21 + 4 tours 0
NC Jolyon Palmer iSport International 18 + 7 tours 0
NC Sergio Canamasas* Venezeula GP Lazarus 11 + 14 tours 0
NC Nigel Melker Ocean Racing Technology 2 + 23 tours 0
NC Fabio Leimer Racing Engineering 0 + 25 tours 0
NC Rodolfo Gonzalez Caterham Racing 0 + 25 tours 0

 

*Pénalité

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries FIA F2
Pilotes Johnny Cecotto , Ricardo Teixeira , Giedo van der Garde , Rodolfo Gonzalez , Fabio Onidi , Stefano Coletti , Davide Valsecchi , Fabio Leimer , Josef Kral , Luiz Razia , Max Chilton , Esteban Gutiérrez , Marcus Ericsson , Nathanaël Berthon , Stéphane Richelmi , Julian Leal , Jolyon Palmer , Rio Haryanto , Felipe Nasr , Nigel Melker , Simon Trummer , James Calado , Sergio Canamasas , Victor Guerin , Rene Binder
Équipes Carlin , Racing Engineering , DAMS
Type d'article Actualités