GP2 - Grosjean déjà leader du championnat

Pole position, victoire, meilleur tour en course… Si l’épreuve d’ouverture d’un championnat est souvent stressante, Romain Grosjean n’en a rien montré, inscrivant son nom au palmarès du premier rendez-vous de la saison des GP2 Main Series en...

Pole position, victoire, meilleur tour en course… Si l’épreuve d’ouverture d’un championnat est souvent stressante, Romain Grosjean n’en a rien montré, inscrivant son nom au palmarès du premier rendez-vous de la saison des GP2 Main Series en Turquie, sur le tracé d’Istanbul Park.

Aux avant-postes dès les essais libres vendredi sous la pluie, le pilote Dams prouve qu’il est l’un des grands favoris de cette compétition, réputée pour être révélatrice des futures stars de la Formule 1. Sur piste sèche dans l’après-midi, il décroche sa troisième pole position de l’année en autant disputées, après les deux premières décrochées dans la catégorie des GP2 Asia, dont il est le récent champion.

"On ne pouvait pas mieux entrer dans la compétition ! Comme lors des GP2 Asia, l’équipe a effectué un superbe travail et m’a placé dans des conditions idéales pour la course. Certes la séance a été très délicate avec beaucoup de drapeaux jaunes et rouges, mais j’ai réussi à effectuer suffisamment de tours clairs, et nous sommes là où nous voulions être. L’objectif est désormais de gagner," a déclaré Romain Grosjean.

Ainsi Romain Grosjean est le plus rapide en piste. Restait donc à montrer son efficacité en course. C’est chose faite dès l’extinction des feux samedi. Le pilote Gravity Sport Management prend un excellent départ et s’envole en tête. Mais il le sait, le secret de la réussite réside aussi dans la gestion des pneumatiques. Après avoir creusé l’écart sur ses poursuivants, puis un arrêt au stand éclair, Romain Grosjean gère son rythme en tête de course afin d’assurer une adhérence optimale jusqu’à l’arrivée. Sam Bird reviendra dans ses roues lors des derniers tours, mais le pilote Dams ne lui laissera jamais la moindre chance de l’attaquer, décrochant en toute logique sa première victoire de la saison en GP2 Series.

"Sur le papier, j’ai mené la course, et on pourrait presque croire que c’était facile de gérer. Pourtant je peux vous assurer que c’est à mes yeux l’une de mes plus belles victoires, si ce n’est la plus belle ! D’abord, parce que c’est le fruit de plusieurs mois de travail pour trouver les bonnes solutions avec toute l’équipe. Puis parce que les derniers tours ont été tellement compliqués avec la dégradation des pneumatiques ! Lors de l’arrêt au stand, nous avons choisi de ne changer que les deux arrières, et c’était une erreur de stratégie. Nous avons donc énormément appris de cette expérience, et c’était intéressant. Je tiens à dire bravo à tout le monde. A nous de continuer à bien travailler."

Dimanche, selon le principe de la grille inversée, Romain Grosjean s’élance de la huitième place. Encore une fois, il s’illustre avec un départ parfait et se retrouve au contact des hommes de tête. Malheureusement une touchette avec Jules Bianchi interrompt son ascension et endommage son aileron avant. La FIA demande alors à l’équipe Dams d’arrêter son pilote pour changer la pièce défectueuse. De retour en piste à la 25ème place, Romain Grosjean doit donc faire preuve d’une détermination et d’une motivation sans failles. Homme le plus rapide en piste, il double quinze adversaires, se hisse au 10ème rang et s’adjuge le point du meilleur temps en course.

"Je suis désolé que Jules et moi nous soyons touchés. C’est dommage car nous avions le potentiel pour inscrire plus de points. Il faut positiver et se dire que la voiture était encore meilleure qu’hier. J’ai présenté mes excuses à Jules. Je pensais qu’il m’avait vu… Maintenant, nous sommes tournés vers Barcelone."

Menant le championnat avec 13 points, Romain Grosjean se tiendra prêt à accroître son avance lors de la prochaine épreuve en Espagne les 21 et 22 mai prochains, une nouvelle fois devant le paddock de la Formule 1, dans lequel il tient également le poste de troisième pilote Lotus Renault GP.

[Communiqué de Com'On! Racing]

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries FIA F2
Pilotes Sam Bird , Romain Grosjean , Jules Bianchi
Type d'article Actualités