GP2 - Grosjean et Bianchi parlent de la GP2/11

Le GP2 Series suit un cycle de trois ans pour chaque monoplace et dès le début de l’année, la GP2/11 a fait son apparition

Le GP2 Series suit un cycle de trois ans pour chaque monoplace et dès le début de l’année, la GP2/11 a fait son apparition. Cette voiture, très proche d’une Formule 1 en termes d’esthétique, possède un comportement plus sain et permet aux pilotes d’attaquer au maximum.

"Cette dernière mouture est vraiment intéressante," précise Jules Bianchi. "Elle est bien plus équilibrée que la monoplace de l’année dernière et elle est donc plus saine à conduire. J’ai eu la chance de piloter les trois monoplaces du GP2 et je ne cache pas que c’est cette dernière version que je préfère piloter car elle est vraiment très agréable et on peut attaquer au maximum."

Présent en GP2 depuis 2008, Romain Grosjean connaît sur le bout des doigts la GP2/08 et pour lui cela ne fait aucune doute : "La GP2/11 reprend beaucoup d’aspects de la GP2/08. La monocoque, les suspensions avant et arrière restent inchangées. Nous avons en revanche un nouvel échappement qui nous procure quelques chevaux de plus, une nouvelle boîte de vitesse et un nouveau kit aérodynamique. La voiture est plus rapide sur un tour et son comportement plus sain."

Si cette monoplace en satisfait plus d’un en GP2 Series, elle ne suivra pas la tendance du développement du DRS. Après la F1, c’est la Formule Renault 3.5 qui sera équipée de ce système dès 2012. Cependant, Didier Perrin, directeur technique du GP2 Series, a indiqué que la GP2/11 n’utilisera pas cet appendice aérodynamique en 2012.

Abonnez-vous à la newsletter

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries FIA F2
Pilotes Romain Grosjean , Jules Bianchi
Type d'article Actualités