GP2 - Grosjean : "Premier objectif, la pole en Allemagne"

Romain Grosjean le sait : les deux prochaines semaines pourraient être décisives dans l’attribution du titre de champion de GP2 Main Series

Romain Grosjean le sait : les deux prochaines semaines pourraient être décisives dans l’attribution du titre de champion de GP2 Main Series. Sur les quatre épreuves restantes, deux d’entre elles, l’Allemagne et la Hongrie, s’enchaînent en cette fin de juillet, et avec neuf points d’avance au classement provisoire, le pilote Dams pourrait se mettre à l’abri avant la pause estivale.

Romain, la première partie de saison a été extrêmement disputée, mais à Silverstone, vous avez pris une bonne avance. Est-ce que cela vous incite à aborder la suite différemment, avec plus de tranquilité ?

"Bien sûr, quand on est en tête d’un championnat, il faut savoir se dire que parfois, le mieux est l’ennemi du bien ! On ne va pas tenter un dépassement impossible et risquer de perdre de gros points. Maintenant, on reste tous des attaquants, et c’est ce qui m’a permis justement d’acquérir cette avance. A Silverstone, j’avais une pénalité de 10 places et c’est en me battant jusqu’au bout et en doublant sur la piste que j’ai pu remonter. Rester sur la défensive n’est pas dans mon tempéremment. J’arrive en Allemagne avec comme premier objectif de décrocher la pole position !"

L’an passé, votre équipe Dams a eu quelques difficultés et marquait un recul par rapport aux autres écuries considérées comme favories. Comment expliquez-vous ce retour en forme ?

"Dams est une grande écurie française qui a déjà gagné beaucoup de courses et de titres. Elle a connu un petit passage à vide ces dernières années, mais la force de l’équipe a été d’écouter les critiques et de faire évoluer la situation. Il fallait revoir quelques petits détails, notamment sur l’organisation, le rôle du pilote ou les analyses des ingénieurs. Maintenant, les membres de l’équipe sont toujours les mêmes et sont vraiment très bons. Il fallait juste un élément déclencheur pour retrouver le chemin de la victoire. Dams est l’une des meilleurs écuries de GP2."

A la mi-saison, les rumeurs de votre possible retour en F1 s’accentuent. Vous avez déjà connu cette situation en 2009, comment vous préparez-vous pour ne pas vous laisser perturber ?

"L’expérience joue beaucoup, je sais maintenant que tout peut arriver en sport auto, rien est jamais acquis ! Le titre est loin d’être joué, et c’est le plus important pour moi à l’heure actuelle. 2 grosses semaines s’enchaînent, avec des rendez-vous que j’adore, l’Allemagne et la Hongrie. J’ai envie de gagner encore, et de prendre du plaisir à piloter pour Dams. Ca se passe vraiment bien en ce moment, alors je ne change pas mes habitudes de préparation : vélo, squah, musculation, course à pied, le tout avec des amis, pour décompresser !"

[Communiqué de Com'On Racing]

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries FIA F2
Pilotes Romain Grosjean
Type d'article Actualités