GP2 - Interview de Vietoris : "Etre le plus rapide"

Christian Vietoris a signé avec l’équipe Racing Engineering pour la saison en 2010

Christian Vietoris a signé avec l’équipe Racing Engineering pour la saison en 2010. Le pilote allemand effectuera ses débuts en GP2 après avoir appris le fonctionnement de la catégorie en GP2 Asia.


Avez-vous rencontré Dani Clos, votre nouveau coéquipier, avant et, si oui, quel est votre impression ?


Nous avons couru l’un contre l’autre en Formule 3 Euroseries en 2007, mais nous ne nous connaissons pas vraiment bien. Même si nous nous sommes rencontré en piste, j’ai d’assez bons souvenirs et je pense que nous serons un bon duo pour Racing Engineering en 2010.


Quelle est votre opinion sur le GP2, après avoir réalisé plusieurs journées d’essais et courses en GP2 Asia ?


"J’ai vraiment aimé les épreuves de GP2 à la fin de 2009, et plus en Asia. C’est un grand pas en avant que de passer de la F3 au GP2, mais je suis vraiment impatient de débuter la saison. Alors qu’il est plus difficile d’obtenir le maximum de la voiture en F3, la voiture de GP2 est une voiture plus fun à conduire. Il y a plus de puissance, les courses sont plus difficiles et les arrêts aux stands rendent les courses plus excitantes."


Vous avez visité l’usine de votre nouvelle équipe, Racing Engineering, récemment. Pourriez-vous donner vos impressions sur l’équipe et les installations ?


"J’ai été très impressionné par les deux. Ce que j’ai vu à considérablement accru ma motivation. Toute l’équipe m’a donné un tel accueil chaleureux que je suis vraiment impatient de débuter la saison avec eux. Il y a eu une course de GP2 Asia avant les essais sur le Paul Ricard, mais ils étaient déjà en train de préparer les essais. Je me sens à l’aise avec ce que j’ai vu jusqu’ici et nous allons tous travailler très dur pour tirer le meilleur partie de la saison 2010."


Que voulez-vous faire afin de préparer les course, à la fois sur le plan physique et mental ?


"Durant l’hiver, l’accent a été mis sur ma préparation physique. Bien sûr, ma participation au GP2 Series est une préparation très utile, car il y avait beaucoup de nouvelles choses à apprendre. Extraire la voiture de GP2 de la grille, le changement de pneumatiques, comprendre le format d’un week-end, des choses que je considère comme très importante pour la série principale du GP2. D’un point de vue mental, je pense que je suis très fort. J’ai été vice-champion de F3 l’an dernier, gagné une course lors de mon premier week-end en GP2 et le fait que je sois heureux d’être avec Racing Engineering, donc je suppose que je suis bien préparé."


Selon vous, quelle sera votre objectif cette saison, et pourquoi ?


"Il y a plusieurs pistes que j’aime beaucoup dans le calendrier. Hockenheim est certainement l’une d’entre elles. Ce sera ma course à domicile, et j’y ai de bons souvenirs. C’est là où j’ai célébré ma première victoire en Formule 3 et j’ai également signé quelques pole positions lorsque je courrai en Formule BMW. Je cherche aussi à être performant à Spa. Il est également proche de la où je suis originaire et c’est un circuit prestigieux. Mais il y a aussi Barcelone et Silverstone qui sont des événements que j’attends avec impatience. Monaco sera très spéciale pour moi car je n’ai jamais couru là-bas."


Comment ressentez-vous le fait de partager les week-ends avec la Formule 1 avec plusieurs personnages haut placés qui regardent les courses de GP2 ?


"C’est une belle sensation de courir avec la Formule 1, sachant que les pilotes et le personnel de l’équipe vont regarder nos courses. Courir en Formule 1 est évidemment le but ultime. Toutefois, c’est encore trop loin pour le moment. Je me concentre sur mon championnat, mon équipe et mes courses. L’objectif est d’effectuer ce qu’il y a de mieux en GP2, de lutter en tête du peloton et de réussir."


Quels sont vos objectifs pour les prochains essais sur le Paul Ricard ?


"Etre le plus rapide ! J’espère faire un bon début de saison avec mon équipe et d’apprendre autant que possible au cours de ces journées d’essais de pré-saison. Je vais essayer de me familiariser avec l’équipe, et pour moi, chaque kilomètre sera une expérience supplémentaire dans la voiture de GP2. Pour moi, terminer les essais en haut de la feuille des temps signifiera évidemment que nous travaillons dans la bonne direction."

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries FIA F2
Pilotes Christian Vietoris , Dani Clos
Équipes Racing Engineering
Type d'article Actualités