GP2 - Le cou de Schumacher le fait un peu souffrir

Michael Schumacher a admis mercredi soir qu’il avait les muscles du cou endoloris après une deuxième journée d’essais consécutive au volant de la monoplace de GP2 en Espagne

Michael Schumacher a admis mercredi soir qu’il avait les muscles du cou endoloris après une deuxième journée d’essais consécutive au volant de la monoplace de GP2 en Espagne.

Après que la session de trois jours d’essais de développement fut finie, Michael Schumacher effectuera cette fois-ci un véritable test, début février, lorsqu’il pilotera la Mercedes GP de 2010.

Malgré les mauvaises conditions météorologiques, l'Allemand a pu boucler un programme relativement complet hier en réalisant 53 tours avec des pneus slicks.

"Il y a une fatigue musculaire mineure," a révélé Michael Schumacher au journal allemand l’Express, "mais c’est tout à fait normal."

"Il y aura une période d’acclimatation quand je serai assis dans une Formule 1 début février. Dans le passé, je n’ai jamais réussi à me muscler assez les muscles du cou de sorte à ce qu'on ne ressente rien."

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries FIA F2
Pilotes Michael Schumacher
Type d'article Actualités