GP2 - Leimer : "J'aurais pu finir à la troisième place"

Auteur du huitième temps, Fabio Leimer a réalisé une de ses meilleures qualifications de l’année, mais le pilote suisse est un peu déçu après cette séance marquée par des problèmes de trafic

Auteur du huitième temps, Fabio Leimer a réalisé une de ses meilleures qualifications de l’année, mais le pilote suisse est un peu déçu après cette séance marquée par des problèmes de trafic.

Il estime qu’il aurait pu se placer en deuxième ligne, mais il a été gêné dans son tour rapide avant de commettre une faute au premier virage lors du tour suivant et n’a pas pu améliorer son temps.

"Je suis assez heureux parce que je me suis qualifié dans le Top 10. Il y a tout de même une pointe de déception parce qu’avec le premier train de pneumatiques, j’étais troisième ou quatrième. J’ai attaqué avec le deuxième train et j’étais plus rapide, mais j’ai dépassé deux retardataires à la fin de mon tour, ce qui m’a fait perdre du temps. Ensuite, j’ai fait une grosse faute au premier virage, ce qui a ruiné mes chances. Finalement, je suis donc un peu déçu parce que la troisième ou la quatrième place était possible," nous a déclaré Leimer.

Leimer estime que son rythme en course est assez satisfaisant, mais le plus important sera de prendre un bon départ et d’éviter les accrochages du premier freinage. Une fois le premier tour passé, il prendra soin d’économiser ses gommes afin de pouvoir revenir et dépasser ses adversaires en fin de course.

"Je pense que nous sommes rapides en course par rapport à d’autres équipes. Je vais devoir prendre un bon départ et survivre au premier virage. Je pense que nous pouvons revenir à l’avant du peloton car nous sommes vraiment réguliers. Je vais devoir être économe avec les pneumatiques afin d’être rapide en fin de course. J’espère que nous ferons un bon arrêt," a ajouté le Suisse.

"Ce n’est pas comme en Formule 1, puisque nous devons faire trois à quatre arrêts, mais je pense qu’il sera possible de dépasser en fin de course avec la dégradation des pneumatiques. Nous devons être un peu plus tendres avec les pneus parce que si vous êtes trop agressif dès le début de la course, vous souffrez vraiment et les autres pilotes pourront vous dépasser facilement. Je pense qu’il sera possible de dépasser demain. Les dix derniers tours de la course de demain devraient être très intéressants. Certains pilotes auront de gros problèmes à cet instant et nous pourrons les dépasser à cet instant."

Abonnez-vous à la newsletter

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries FIA F2
Pilotes Fabio Leimer
Type d'article Actualités