GP2 - Les DAMS partent en vacances sur une bonne note

Une deuxième place arrachée de haute lutte le samedi et une quatrième le dimanche pour Marcus Ericsson, associées à un top 5 pour Stéphane Richelmi le samedi ont déversé une bonne hotte de points dans l'escarcelle de DAMS ce week-end en Hongrie

Une deuxième place arrachée de haute lutte le samedi et une quatrième le dimanche pour Marcus Ericsson, associées à un top 5 pour Stéphane Richelmi le samedi ont déversé une bonne hotte de points dans l'escarcelle de DAMS ce week-end en Hongrie. L'équipe a confirmé sa forme retrouvée en Allemagne et revient en 5ème position au classement des teams, tandis que son leader suédois progresse au 7ème rang des pilotes. Après un début d'année en manque de réussite, la formation française achève ainsi la première demi-saison en force. Les vacances n'en seront que plus douces.

Après des essais libres installés dans le top 10, Marcus et Stéphane réalisaient de très solides qualifications, respectivement conclues avec les 4ème et 6ème places sur la grille. Mais la course allait se jouer sur les stratégies pneumatiques. Les tendres se détériorant très rapidement, Marcus s'arrêtait très tôt pour passer les médiums, plus endurants. Et grâce à de superbes dépassements prenait le commandement. Il résistait vaillamment et longuement aux attaques de Palmer, mais celui-ci, sur une stratégie différente, finissait par profiter de la fraicheur de ses gommes pour s'envoler vers la victoire. Cependant, au terme d'une féroce bataille, Marcus conservait sa deuxième place à l'arrivée. Pour sa part, toujours au contact du groupe de tête, Stéphane s'adjugeait une excellente cinquième place, à quelques encablures du podium.

La course sprint du dimanche se révélait aussi une histoire de gommes. Partis sur un mode agressif, les deux premiers de la grille creusaient très vite un écart de plus de 10 secondes sur les poursuivants, parmi lesquels Marcus se frayait un passage jusqu'à la 4ème place. La prudence légitime en début de course, appliquée aussi par DAMS, s'avérait finalement sans objet, les pneus des leaders ne montrant aucun signe de faiblesse jusqu'au bout. Néanmoins, Marcus Ericsson engrangeait les bons points de la quatrième place. De son côté, chahuté au départ et ensuite gêné par une biellette de direction tordue, Stéphane Richelmi perdait quelques positions et se classait 9ème, à deux petites secondes du dernier point disponible. Mais le week-end restait très positif pour l'équipe, avec une voiture toujours performante et de belles perspectives pour la suite de la saison.

François Sicard, directeur général : "Bravo à toute l'équipe pour ce week-end réussi. Nous avions choisi une stratégie visant les gros points dans les deux courses et cela a fonctionné. Les pit stops ont été excellents et les pilotes ont magnifiquement assuré un beau résultat d'ensemble le samedi. La voiture et les pilotes sont performants, ce qui nous permet de revenir à des positions plus conformes à nos attentes. En continuant sur cette lancée après les vacances, nous pourrons viser le top trois des équipes et Marcus, comme Stéphane, peut remonter parmi les cinq premiers."

Marcus Ericsson : "Merci à l'équipe pour son très bon travail. La voiture était impeccable et j'ai pu attaquer pendant la première course. Dimanche, nous nous attendions à une forte dégradation des pneus et elle n'est pas venue. Quand je suis passé à l'offensive, il était trop tard pour aller chercher le podium. Mais celui de la veille confirme que nous sommes de retour et qu'il faudra compter avec nous pour la fin de saison."

Stéphane Richelmi : "Dans l'ensemble, le résultat du week-end n'est pas mauvais, mais je reste un peu sur ma faim. La voiture marchait bien dans la première course, mais le trafic en sortie de pit stop m'a un peu gêné et ensuite, j'ai dû me contenter de la cinquième place parce que les dépassements sur le Hungaroring sont très compliqués. Dimanche, j'ai été bousculé par un adversaire au départ et ma direction a été endommagée. Cela m'a fait perdre quelques places et c'est vraiment dommage parce que sinon, je devais être dans les points sans problème. J'espère bien remettre les pendules à l'heure à Spa-Francorchamps."

[Communiqué de Dams]

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries FIA F2
Pilotes Marcus Ericsson , Stéphane Richelmi
Équipes DAMS
Type d'article Actualités