GP2 - Ocean Racing a su contourner les difficultés

Ocean Racing Technology a terminé les trois journées d'essais organisées sur le circuit Paul Ricard parmi les meilleures équipes des GP2 Main Séries

Ocean Racing Technology a terminé les trois journées d'essais organisées sur le circuit Paul Ricard parmi les meilleures équipes des GP2 Main Séries. Le défi portugais a initialement rencontré plusieurs difficultés avec ses deux monoplaces mais il a su les contourner. L'après-midi du troisième jour d'essais, Fabio Leimer était le 3ème pilote le plus rapide au Paul Ricard. Son équipier, Max Chilton, avait tous les atouts pour l'égaler mais les multiples drapeaux rouges ont empêché l'Anglais d'entrer dans le top 5. Néanmoins, le chrono du Suisse, à seulement 24 centièmes du meilleur temps, démontre que le travail abattu par Ocean Racing Technology a porté ses fruits.

Fabio explique que ce n'est que lors de la dernière journée qu'Ocean Racing Technology a pu peaufiner ses réglages, les problèmes techniques rencontrés lors des deux premières séances ayant interféré avec le programme de développement de la voiture.« Finalement, nous sommes sur la bonne voie. Après deux jours compliqués, nous avons enfin pu travailler efficacement sur la voiture. Auparavant, on avait connu presque tous les malheurs : problèmes de moteur, de freins et autres nous ont fait perdre un temps considérable. L'après-midi du jeudi, nous avons enfin réussi à réunir tous les morceaux du puzzle et les temps sont tombés. Je suis donc satisfait. Je sais que nous pouvons envisager les prochains essais avec confiance. A Barcelone, il sera possible de travailler dans la continuité des bonnes bases que nous avons posées au Paul Ricard et d'essayer des réglages spécifiques pour la qualification et pour la course, et bien sûr d'améliorer la performance, » a déclaré Leimer.

Max Chilton a été handicapé par les mêmes problèmes que son équipier pendant les deux premiers jours, et les six drapeaux rouges du troisième ne lui ont pas donné l'occasion de montrer quel est le potentiel de la voiture. Le pilote anglais assure qu'avec une piste dégagée et un tour clair, il aurait pu lui aussi se battre avec les meilleurs. "Les essais ont mal commencé mais tout est bien qui finit bien. J'espère que nous avons concentré tous nos problèmes au Paul Ricard. Je sais que j'avais le potentiel pour être dans le peloton de tête et ça me donne confiance pour les derniers essais de l'intersaison. Je veux prouver qu'Ocean Racing Technology sera une équipe avec laquelle il faudra compter en GP2 Main Séries," a déclaré Chilton.

Tiago Monteiro et José Guedes, se montrent satisfaits du travail réalisé ces trois jours. Les deux directeurs de l'écurie soulignent également le travail de qualité des deux jeunes pilotes qui découvrent les GP2 Main Séries. "Nous devrons encore beaucoup travailler à Barcelone parce que nous avons eu peu de temps pour faire évoluer le package au Paul Ricard. Il était impossible d'anticiper les problèmes mécaniques que nous avons rencontrés et ils nous ont forcés à longtemps rester dans le garage. Finalement, la dernière journée a été productive et nous a permis d'améliorer notre performance globale. Les pilotes évoluent également très bien. Max n'a dû qu'à des problèmes techniques de ne pas égaler les performances de Fabio mais toute l'équipe mérite nos félicitations pour sa ténacité et pour les progrès enregistrés," a déclaré Tiago Monteiro.

La caravane des GP2 Main Séries retrouvera le circuit de Catalunya, à Barcelone, dans deux semaines. Ce sera la dernière ligne droite avant le début du championnat, le 8 mai sur le même circuit de Barcelone.

[Communiqué d'Ocean Racing Technology]

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries FIA F2
Pilotes Tiago Monteiro , Fabio Leimer , Max Chilton
Type d'article Actualités