GP2 - Ocean Racing : Buurman finit à la porte des points

Ocean Racing Technology a conclu sa première saison complète de GP2 Asie Séries parmi les plus rapides et les plus malchanceuses du plateau

Ocean Racing Technology a conclu sa première saison complète de GP2 Asie Séries parmi les plus rapides et les plus malchanceuses du plateau. Yelmer Buurman a une nouvelle fois imprimé un rythme très rapide à sa course, la seconde de Bahreïn qui était aussi la finale du championnat, pour gagner 6 places entre le départ, qu'il avait pris depuis la 13ème position, et l'arrivée qu'il a franchie à la porte des points.

Le Hollandais a gagné trois places au départ, il était le plus rapide de tout le peloton dans le deuxième tour, reprenait deux secondes aux leaders et mettait la pression sur les pilotes qui le devançaient. Mais le circuit de Sakhir offre peu d'opportunités de dépassement et la chaleur a compliqué la mission de Buurman en accentuant l'usure des pneus. Malgré l'intensité de l'épreuve et des températures, Yelmer n'a pas eu de défaillance tout au long des 20 tours de course et il a choisi le dernier moment pour dépasser le vainqueur de la première course, Luca Filippi, grâce à une manœuvre mémorable. "C'était une excellente voiture pour faire une excellente course !" assure Yelmer, "Nous avons fait le meilleur tour en course plusieurs fois dans la première phase de la course et nous avons toujours été très compétitifs. Je réussissais à me rapprocher assez rapidement de mes adversaires mais il était plus difficile de les dépasser, notamment parce que la piste est en mauvais état dans plusieurs endroits. C'était un dernier tour de folie, j'étais côte-à-côte avec Filippi dans la ligne droite mais il a résisté et j'ai profité de la dernière courbe pour le surprendre."

Pour Fabio Leimer, la course n'a jamais réellement eu lieu et c'est un week-end à oublier. Le moteur de la monoplace du pilote Suisse a eu un problème au moment du départ et n'a jamais pu démarrer. "Au moment du tour de mise en place sur la grille, le moteur s'est éteint et il n'y avait plus rien à faire. C'était une conséquence de l'incident de la première course lorsqu'un concurrent m'a heurté dans la première courbe. C'est frustrant car nous avions fait des progrès et j'aurais aimé en faire la preuve en course. Mais ça fait partie du sport automobile, parfois un petit incident conditionne la totalité de votre week-end," a déclaré Leimer.

Les courses du Bahreïn mettent un point final aux GP2 Asie Séries et Ocean Racing Technology se tourne sans attendre vers la préparation des GP2 Main Séries dont le premier rendez-vous aura lieu à Barcelone, en Espagne, les 8 et 9 mai.

[Ocean Racing Technology]

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries FIA F2
Pilotes Yelmer Buurman , Luca Filippi , Fabio Leimer
Type d'article Actualités