GP2 - ORT : Chilton impressionne par son rythme

Pour Ocean Racing Technology, le résultat des courses d'Hockenheim a été conditionné par les qualifications

Pour Ocean Racing Technology, le résultat des courses d'Hockenheim a été conditionné par les qualifications. Max Chilton a brillé dans la première partie de la séance qui s'est disputée sur une piste humide. Meilleur performeur du plateau dans les premiers instants, le jeune Anglais était 4ème à l'issue de la première salve de tours lancés. Il était en position de confirmer sa rapidité lorsqu'il s'est fait piéger par une plaque d'humidité qui l'a envoyé en tête-à-queue. Le moteur de sa voiture ayant calé, Max Chilton a été poussé par les commissaires de piste et a été contraint de mettre pied à terre précocement. La piste allant en s'asséchant, de nombreux concurrents ont significativement amélioré leurs temps et Max a chuté à la 18ème position de la grille de départ de la première course. Fabio Leimer a quant à lui pris place sur la dernière ligne à la suite d'une sortie de piste dans la phase initiale des qualifications.

Avant le départ de la première course, donnée samedi après-midi après les qualifications de la Formule 1, Ocean Racing Technology n'avait jamais roulé sur une piste sèche à Hockenheim. Ses pilotes se sont malgré tout rapidement et efficacement adaptés aux nouvelles conditions et ont parfois enregistré des temps partiels très compétitifs. Max Chilton a terminé l'épreuve à la 19ème place après avoir écopé d'une pénalité drive through pour avoir dépassé la vitesse autorisée dans les stands. Le pilote de 19 ans a passé la majeure partie de la seconde course derrière des pilotes moins rapides que lui qu'il n'a jamais pu dépasser mais il a une nouvelle fois démontré que son rythme était aussi élevé que son potentiel. La 16ème place finale ne reflète pas sa valeur intrinsèque et Max explique "Les deux courses ont été très intenses mais j'ai perdu beaucoup de temps en partant d'aussi loin. La voiture était compétitive et je savais que l'usure des pneus serait très marquée mais tout s'est bien passé. J'étais rapide dans la première course mais j'ai perdu un temps considérable à cause de la pénalité et ça m'a empêché de gagner plus de places. Mais le plus important est que nous étions à chaque fois dans le bon rythme et que si la pluie n'avait pas cessé à la fin des qualifications, le scénario des courses aurait été très différent !"

Fabio Leimer a collectionné les mésaventures en Allemagne et dans un championnat où le moindre retard est pénalisant, le Suisse a payé cher sa sortie de piste lors des qualifications qui a décapité ses chances de viser une place dans les points. Fabio a bouclé 34 des 37 tours de la première course avant d'abandonner et le dimanche sa prestation s'est définitivement arrêtée lorsqu'il est entré en collision avec Davide Valsecchi. Leimer ne cache pas sa désillusion. "Le week-end a été très difficile pour nous. J'ai pris un bon départ dans la première course et la voiture était très bien équilibrée. Ma cadence était bonne mais un problème hydraulique m'a empêché de voir l'arrivée," explique Leimer. "Le départ de la seconde course s'est bien déroulé mais un contact avec Valsecchi a faussé la direction de ma voiture. C'est dommage car l'auto était très bonne, en particulier dans une configuration spécifique pour piste sèche."

Le championnat GP2 Main Séries se poursuivra en Hongrie le week-end prochain. Ocean Racing Technology tentera d'y retrouver la place qui doit être la sienne, dans les premières places du peloton.

[Communiqué d'Ocean Racing Techonology]

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries FIA F2
Pilotes Davide Valsecchi , Fabio Leimer , Max Chilton
Type d'article Actualités