GP2 - ORT débloque son compteur à Bahreïn

Le deuxième meeting des GP2 Séries, qui se déroulait ce week-end au Bahreïn, n'a pas démarré de la meilleure façon qui soit pour Ocean Racing Technology, contraint de remplacer à la dernière minute Jon Lancaster par Brendon Hartley qui a joint ses...

Le deuxième meeting des GP2 Séries, qui se déroulait ce week-end au Bahreïn, n'a pas démarré de la meilleure façon qui soit pour Ocean Racing Technology, contraint de remplacer à la dernière minute Jon Lancaster par Brendon Hartley qui a joint ses forces à Nigel Melker pour défendre les chances de l'équipe portugaise. Ce remplacement s'est cependant avéré positif, puisque le pilote néo-zélandais a réussi à marquer les premiers points de l'équipe en terminant à la 10ème place de la 1ère course.

La séance de qualification ne s'était pourtant pas déroulée comme l'équipe l'espérait : Nigel Melker et Brendon Hartley se sont qualifiés respectivement en 23ème et 21ème position mais une pénalité a fait perdre à ce dernier cinq positions sur la grille, ce qui l'a contraint à s'élancer en queue de peloton.

Ces résultats se justifient par le fait que, contrairement à beaucoup de concurrents, Melker n'a pas eu l'occasion de préparer ces courses dans le simulateur. Hartley n'a quant à lui participé à aucune compétition depuis plusieurs mois.

Dans la première épreuve, le travail acharné a enfin porté ses fruits. Hartley a fait une excellente course en terminant à la 10ème place, ce qui lui permet de marquer le premier point de l'équipe portugaise. Melker, qui a subi quelques contacts avec des adversaires, a endommagé l'aile de sa monoplace et a été contraint d'abandonner vers la fin. Dans la seconde course, Hartley a également dû abandonner après un contact avec un rival. Melker a fait tout son possible pour s'extraire du fond de la grille et a terminé à la 18ème place.

Hartley était très heureux de revenir en GP2 Séries : "L'opportunité que m'a donnée Ocean Racing Technology de courir au Bahreïn a été une excellente surprise, surtout que je ne connaissais pas cette piste. Je suis arrivé tardivement sur le circuit et je n'ai pas eu occasion de le découvrir à pied. Pour la qualification, je n'étais pas satisfait du set-up de la voiture et dans mon tour lancé je n'ai pas eu de chance. Ensuite j'ai écopé d'une pénalité."

"Les modifications que nous avons faites pour la première course ont été judicieuses et l'équipe a effectué un excellent pit-stop. La course aussi s'est bien passée et cela se reflète dans le résultat. Dans la seconde manche, un adversaire m'a percuté et je me suis retrouvé sans museau. Je suis bien sûr déçu car j'aurais pu faire un meilleur résultat et apporter plus de points à l'équipe. Néanmoins, je dois remercier Ocean pour l'excellent travail accompli par l'équipe technique."

Nigel Melker espère obtenir un meilleur résultat la semaine prochaine lors des courses qui auront lieu sur la même piste : "Ce n'était pas un bon week-end mais j'espère que ce que nous avons appris aujourd'hui nous permettra d'être plus compétitifs pour les deux prochaines courses sur cette même piste."

Tiago Monteiro, qui était au Bahreïn pour suivre le travail de son équipe a souligné l'effort des deux pilotes : "Ils ont fait un bon travail mais avec des fortunes diverses. Le remplacement de dernière minute n'a pas été facile, mais il faut souligner le travail de Brendon ainsi que celui de toute l'équipe. Nigel continue son apprentissage en GP2 Séries. Nous marquons le premier point de l'équipe et c'est important. J'espère que le week-end prochain tout ira mieux," a t-il conclu. Les prochaines courses auront lieu dès la semaine prochaine sur le même circuit de Sakhir, au Bahreïn.

Par ORT

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries FIA F2
Pilotes Tiago Monteiro , Brendon Hartley , Jon Lancaster , Nigel Melker
Type d'article Actualités