GP2 - ORT : La victoire de Barcelone semble déjà loin

Avec 20 pilotes compris en une seconde, les qualifications du rendez-vous hongrois de la saison de GP2 Main Séries ont été les plus concurrentielles de la saison

Avec 20 pilotes compris en une seconde, les qualifications du rendez-vous hongrois de la saison de GP2 Main Séries ont été les plus concurrentielles de la saison. Ocean Racing Technology a démontré avoir un bon rythme mais ses pilotes, Fabio Leimer et Max Chilton, n'ont pas réussi à trouver un tour clair sur le tracé sinueux du Hungaroring. Lorsqu'ils ont réussi à s'affranchir du trafic, leurs pneus étaient trop usés pour espérer viser le top 10 sur la grille de départ. Fabio Leimer s'est malgré tout approché à 85 centièmes de la pole position. Le Suisse a signé le 18ème meilleur temps des qualifications, ce qui souligne l'extrême compétitivité des GP2 Main Séries. En course, le serpentin hongrois a été fidèle à sa réputation en ne favorisant pas les dépassements, mais les temps partiels des pilotes Ocean Racing Technology ont démontré qu'ils avaient le potentiel pour entrer dans le top 10.

C'est ainsi que Max Chilton n'a pu gagner que six places pour voir l'arrivée en 17ème position. De son côté, Fabio Leimer a été victime d'une panne hydraulique mais sa 11ème place de la seconde course donne une idée de la qualité de son pilotage et du travail d'Ocean Racing Technology. "Le week-end s'est bien terminé pour moi. Ce fut une course difficile car je suis longtemps resté bloqué derrière des pilotes moins rapides mais il était impossible de les dépasser," explique Leimer, "Mais nous sommes sur la bonne voie et les progrès sont évidents. Malheureusement, les qualifications ne se sont pas bien passées et elles ont compromis notre résultat final. Nous sommes compétitifs et la deuxième course l'a démontré, il nous manque un brin de réussite en qualifications."

Max Chilton a franchi la ligne d'arrivée en 16ème position mais l'Anglais sait que le résultat ne reflète pas le potentiel de l'écurie. "Partir depuis les dernières lignes sur un circuit comme le Hungaroring, c'est l'assurance de devoir faire une course difficile," assure Chilton, "Il a été très difficile de gagner des places et à partir de la mi-course la dégradation des pneus arrière m'a obligé à prendre soin de mon matériel pour rallier l'arrivée. Mais l'auto était compétitive et je suis sûr qu'avec de bonnes qualifications nous aurions pu nous battre aux avant-postes. Je suis impatient de courir à Spa qui est un circuit que j'apprécie beaucoup et où, j'espère, nous réunirons toutes les bonnes conditions pour être compétitifs."

Le prochain meeting des GP2 Main Séries aura lieu sur le circuit de Spa-Francorchamps, en Belgique, les 28 et 29 août.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries FIA F2
Pilotes Fabio Leimer , Max Chilton
Type d'article Actualités