GP2 - Perrin explique pourquoi Bianchi s'est blessé à Budapest

Didier Perrin, le directeur technique du GP2 Series, revient sur l’accident qui a eu lieu dans le premier tour de la course longue en Hongrie

Didier Perrin, le directeur technique du GP2 Series, revient sur l’accident qui a eu lieu dans le premier tour de la course longue en Hongrie. Il explique que c’est un enchaînement de circonstances malheureuses qui a entraîné la blessure de Jules Bianchi.

"Ce que vous devez comprendre, c’est qu’il y a deux phases qui ont conduit à ce résultat malheureux," a déclaré Didier Perrin.

"Tout d’abord, Bianchi est sorti de la piste et l’a rejointe, mais il était alors perpendiculaire aux autres voitures et il est entré en collision avec Dani Clos."

"Dans cette première collision avec la roue arrière gauche de l’Espagnol, Bianchi a perdu le bout du nez de son aileron, un élément qui est crucial dans la protection d’un pilote lors d’un choc frontal."

"Dès lors, la voiture de Bianchi a fait face au peloton qui arrivait à grande vitesse. C’est alors que c’est produit le choc frontal avec [Ho-Pin] Tung. Ce deuxième contact a été particulièrement dur et cela est dû à cause du fait qu’il n’y avait plus le bout de l’aileron de Bianchi pour atténuer le choc, mais sans lui, son habitacle n’était pas protégé et l’énergie de l’impact a été transférée au dos du pilote par la fibre de carbonne très rigide."

"Même si l’impact ne s’est pas produit à grande vitesse, aucune partie de l’énergie n’a été atténuée par le bout de l’aileron, ce qui explique pourquoi le pilote s’est blessé."

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries FIA F2
Pilotes Dani Clos , Jules Bianchi
Type d'article Actualités