GP2 - Raffaele Marciello signe chez Trident pour 2015

Après une première saison convaincante en GP2 Series, c'est avec Trident Racing que Raffaele Marciello va disputer sa deuxième campagne dans l'antichambre de la Formule 1, pour une association 100% italienne

Après une première saison convaincante en GP2 Series, c'est avec Trident Racing que Raffaele Marciello va disputer sa deuxième campagne dans l'antichambre de la Formule 1, pour une association 100% italienne.

Troisième meilleur débutant de 2014, Marciello faisait partie d'une cuvée de rookies particulièrement performante avec la concurrence de Stoffel Vandoorne et d'Arthur Pic. Au volant d'une Racing Engineering, le pilote Ferrari Driver Academy a obtenu quatre podiums dont une victoire lors de la course longue de Spa-Francorchamps et s'est classé huitième du championnat.

La chance n'a pas toujours été avec l'actuel pilote de réserve Sauber : il est le pilote du top 10 qui a le plus abandonné, notamment à Silverstone où sa mécanique l'avait trahi alors qu'il était en tête de la course. De façon intéressante, quand il s'agit de 2015, Marciello ne se fixe pas d'objectif précis, contrairement à un Vandoorne qui vise clairement le titre.

"Je suis absolument ravi de rejoindre Trident", déclare l'Italien. "J'ai pu sentir leur confiance et leur intérêt d'emblée et j'ai vraiment apprécié l'attention qu'ils m'ont porté, à moi et à mon style de pilotage. Au vu de ce fort intérêt réciproque, je suis sûr que nous allons travailler dans une grande harmonie avec l'objectif d'obtenir les meilleurs résultats possibles. Je sais qu'il y a du pain sur la planche, mais grâce au soutien de Ferrari et de FDA, je pense que nous avons ce qu'il faut pour réussir".

Du côté de Trident, la saison 2014 a été un beau pied de nez aux moqueries lancées lors de l'annonce du duo Cecotto-Canamasas. Tandis que Canamasas, en-dehors de la manche monégasque, n'a pas obtenu de résultats et a continué à se faire remarquer par ses manœuvres dangereuses, Cecotto a trouvé un nouveau style qui l'a mené à la cinquième place du championnat par pilotes, permettant également à Trident de finir sixième au classement des constructeurs. Jamais un pilote Trident ne s'était classé dans le top 5 du championnat auparavant, et le directeur d'équipe Maurizio Salvadori a bien l'intention de poursuivre sur cette lancée.

"Avec cet accord, je peux dire que j'ai réalisé l'un de mes rêves de longue date : avoir un pilote extraordinairement talentueux tel que Raffaele dans notre équipe GP2", se délecte Salvadori. "Dans le même temps, je comprendre que les attentes qui pèseront sur lui et sur les résultats en 2015 seront très hautes, mais je suis sûr que le staff technique de Trident Motorsport est prêt à fournir une voiture capable de gagner à Lello, et tout le monde est déterminé à atteindre les objectifs que nous nous sommes fixés. Nous ferons de notre mieux pour contribuer à la carrière de Lello, car il a l'opportunité d'enfin ramener le drapeau italien en Formule 1".

Statistiques : les progrès de Trident en GP2
Trident de 2007 à 2013 : 8 victoires, 3 poles, 5 meilleurs tours, 11 podiums
Trident en 2014 : 2 victoires, 1 pole, 6 podiums

Retrouvez ici l'analyse des progrès de Trident par Johnny Cecotto pour ToileF1

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries FIA F2
Pilotes Johnny Cecotto , Arthur Pic , Raffaele Marciello , Stoffel Vandoorne
Équipes Sauber , Racing Engineering
Type d'article Actualités