GP2 - Robin Frijns vainqueur à Barcelone

DAMS attendait le départ de la première course de GP2 à Barcelone avec impatience et une certaine adrénaline, ses deux pilotes Marcus Ericsson et Stéphane Richelmi partageant la première ligne, devant la Carlin de Felipe Nasr et la Russian Time de...

DAMS attendait le départ de la première course de GP2 à Barcelone avec impatience et une certaine adrénaline, ses deux pilotes Marcus Ericsson et Stéphane Richelmi partageant la première ligne, devant la Carlin de Felipe Nasr et la Russian Time de Sam Bird.

Le départ a été mouvementé pour plusieurs pilotes : Fabio Leimer et James Calado sont entrés en contact au départ, l'ART du Britannique tentant l'impossible en passant entre plusieurs monoplaces. Calado abandonnera à nouveau sur un départ manqué, tandis que Leimer rentrera au stands et verra sa course compromise.

Si Ericsson s'élance sans encombre, son coéquipier Richelmi perdra plusieurs places, Nasr reprenant son dû après un départ moyen et au prix d'une manœuvre osée, qui ne sera pas pénalisée malgré un contact entre les deux hommes - sans impact sur la mécanique cependant.

Canamasas n'a pas eu une course évidente : après avoir été poussé proche du mur de la ligne de départ-arrivée par Jake Rosenzweig, qui écopera d'un drive-through pour un excès de vitesse dans les stands, il se fait passer dessus par Nathanaël Berthon, qui menace également la course de Tom Dillmann ! L'abandon est spectaculaire pour la Trident du Français, tandis que la Russian Time peut continuer sans encombre. Canamasas doit rentrer aux stands, l'aileron arrière détruit.

Après les premiers arrêts aux stands, Coletti et Nasr perdent gros. La stratégie des premiers arrêtés Robin Frijns, Jolyon Palmer et Alexander Rossi paie : ceux-ci dépassent les deux hommes. Ericsson, qui ne connaîtra pas cette déconvenue, a cependant abandonné après un contact impliquant notamment la Russian Time de Sam Bird et qui a été étudié en course. Kevin Giovesi sera le cinquième homme de la course à abandonner.

Les hommes qui ne se sont pas arrêtés se comptent sur les doigts d'une main : Tom Dillmann ressortira au 19e tour avec des gommes dures au 13e rang. Sur un gros rythme, il tentera de remonter alors que les MW Arden de Cecotto et Evans resteront en tête au bénéfice de leur arrêt retardé, ce qui place virtuellement... Robin Frijns en tête de la course au bénéfice d'une stratégie probante ! L'avance de Cecotto et sa capacité à tenir le rythme des pilotes déjà passés par les stands laisse cependant planer le doute jusqu'à l'arrêt du Vénézuélien.

Tom Dillmann fait le spectacle dans le peloton en s'attaquant à la DAMS de Richelmi : son rythme pourrait suffire, mais il lui faut trouver l'ouverture sur un circuit où dépasser n'est pas simple ! D'autant plus qu'en prenant l'extérieur sur Richelmi, Dillmann et lui s'accrochent. Le Français perd plusieurs places et doit s'attaquer à la Trident de Kevin Ceccon.

A 10 tours de l'arrivée, Nasr attaque pour reprendre le plus de positions possible. C'est le moment choisi par Cecotto pour passer par les stands pour ressortir onzième, derrière le survivant Tom Dillmann. Au jeu des arrêts, le Français n'a plus qu'à doubler la DAMS de Richelmi pour prendre la huitième place, synonyme de pole en deuxième course. Il trouvera plus facilement l'ouverture cette fois-ci, avant que Richelmi n'écope une pénalité.

Les batailles continueront pour le podium : Nasr remontera deuxième, et en dépassant son coéquipier, celui-ci se fera heurter par Sam Bird qui récoltera les fruits de sa manœuvre en abandonnant. Dillmann profitera d'une belle remontée, mais butera sur la troisième place de Palmer et sortira large pour terminer finalement sixième derrière Lancaster et Coletti. Frijns s'impose donc devant les deux Carlin de Felipe Nasr et Jolyon Palmer, qui sera cependant pénalisé de 20 secondes après course et tombera au 10e rang, cédant son podium au revenant Jon Lancaster.

Nathanaël Berthon et Sam Bird écoperont chacun de pénalités sur la grille de la course sprint, le Français en recevant 10 et le Britannique 5. Le poleman de la deuxième course, au bénéfice de la grille inversée, sera la finalement l'Arden International de Johnny Cecotto, des suites de ces pénalités. Soyez au rendez-vous demain matin dès 10h35 !

Résultat de la course longue de GP2 à Barcelone

Pos Pilote Equipe Tours/Ecart
1 Robin Frijns Hilmer 37
2 Felipe Nasr Carlin +3.316
3 Jon Lancaster Hilmer +12.609
4 Stefano Coletti Rapax +13.329
5 Tom Dillmann RUSSIAN TIME +14.325
6 Alexander Rossi Caterham +17.160
7 Kevin Ceccon Trident +17.504
8 Johnny Cecotto Arden +24.013
9 Rio Haryanto Addax +32.024
10 Jolyon Palmer Carlin +32.290
11 Daniel Abt ART GP +32.823
12 Mitch Evans Arden +35.748
13 Julian Leal Racing Engineering +39.922
14 Jake Rosenzweig Addax +40.999
15 Stéphane Richelmi DAMS +42.690
16 Daniël de Jong MP Motorsport +43.102
17 Adrian Quaife-Hobbs MP Motorsport +54.532
18 Fabio Leimer Racing Engineering +56.946
19 Simon Trummer Rapax +57.935
20 René Binder Lazarus + 1 tour
21 Sam Bird RUSSIAN TIME + 4 tours
NC Kevin Giovesi Lazarus + 26 tours
NC Marcus Ericsson DAMS + 27 tours
NC Sergio Canamasas Caterham + 32 tours
NC Nathanaël Berthon Trident + 33 tours
NC James Calado ART GP + 36 tours

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries FIA F2
Pilotes Johnny Cecotto , Stefano Coletti , Sam Bird , Tom Dillmann , Fabio Leimer , Alexander Rossi , Adrian Quaife-Hobbs , Marcus Ericsson , Jake Rosenzweig , Jon Lancaster , Nathanaël Berthon , Stéphane Richelmi , Julian Leal , Robin Frijns , Jolyon Palmer , Rio Haryanto , Felipe Nasr , Simon Trummer , James Calado , Kevin Giovesi , Daniel Abt , Sergio Canamasas , Kevin Ceccon , Mitch Evans , Rene Binder
Équipes Carlin , Racing Engineering , DAMS
Type d'article Actualités