GP2 - Week-end vierge pour iSport International

Le week-end a été difficile pour l’écurie iSport International, qui repart sans point marqué en raison d’une pénalité infligée à Jolyon Palmer, qui s’était pourtant classé 7ème en course sprint

Le week-end a été difficile pour l’écurie iSport International, qui repart sans point marqué en raison d’une pénalité infligée à Jolyon Palmer, qui s’était pourtant classé 7ème en course sprint.

Les déboires ont commencé dès la qualification, bien abordée dans les premiers instants, mais à mesure que les conditions se dégradaient et qu’il devenait impossible d’améliorer, Marcus Ericsson et Jolyon Palmer ont chuté aux 14ème et 21ème rangs.

Au départ du tour de formation de la première course, Jolyon Palmer a calé sur la grille, devant par conséquent partir des stands. Il a alors dû effectuer une remontée jusqu’à la 18ème place. L’évolution du Suédois dans le classement lors des nombreuses et longues luttes pour les meilleures positions l’ont vu se hisser au 9ème rang, avant le dernier tour où le renard Tom Dillmann récoltait cette position. Ericsson terminait quant à lui 11ème, à la porte des points.

Au départ de la course sprint, Ericsson chutait au 17ème rang, tandis que Jolyon Palmer gagnait 5 places pour se hisser au 13ème. La remontée du Britannique l’a conduit au 7ème rang, tandis que Marcus Ericsson faisait les frais d’un problème de pneumatiques dans les dernières encablures. Après les pénalités, Ericsson se classe 15ème et Palmer 18ème.

L’ingénieur en chef iSport International, Gavin Bickerton-Jones, a réalisé le bilan du week-end des deux hommes, en commençant par le Britannique : “Jolyon est bien remonté pour décrocher la 7ème place, mais il a malheureusement écopé d’une pénalité pour avoir dépassé Král, qui avait commis une erreur dans une zone où le drapeau jaune était agité”, a-t-il déploré.

“Marcus a terminé 17ème après que son pneu arrière gauche s’est morcelé en course, ce qui a rendu le maniement de la voiture délicat dans les courbes rapides vers la droite. Malgré cela, son rythme était bon, mais il a malheureusement perdu des places en poursuivant son excursion hors-piste au virage 1 en raison de ce problème. Il s’agit d’un élément dont nous discuterons avec Pirelli, car c’est très alarmant et nous ne pouvons pas nous permettre que cela se produise une nouvelle fois”, a-t-il conclu.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries FIA F2
Pilotes Tom Dillmann , Marcus Ericsson , Jolyon Palmer
Type d'article Actualités