La FFSA mise sur l'avenir avec Bianchi

Champion en titre des F3 Euro Series et engagé en 2010 dans l’antichambre de la Formule 1 –les GP2 Series–, figure de proue du programme dédié aux jeunes talents mis sur pied en Formule 1 par la Scuderia Ferrari, Jules Bianchi est aussi le fer de...

Champion en titre des F3 Euro Series et engagé en 2010 dans l’antichambre de la Formule 1 –les GP2 Series–, figure de proue du programme dédié aux jeunes talents mis sur pied en Formule 1 par la Scuderia Ferrari, Jules Bianchi est aussi le fer de lance de l’Equipe de France FFSA Circuit dont il est l’un des membres depuis 2008, dans la foulée de son intégration dans l’Equipe de France FFSA Karting en 2006. Arrivé à une étape clef de son cursus, le Français bénéficiera d’un soutien renforcé de la part de la FFSA.

Omniprésente dans la formation des jeunes pilotes hexagonaux et leur prodiguant une aide technique, humaine et financière depuis le tournant du troisième millénaire, la Fédération Française du Sport Automobile (FFSA) passe la vitesse supérieure avec l’un des cinq membres de son Equipe de France Circuit, Jules Bianchi.

En 2010, l’Equipe de France FFSA Circuit entre dans sa deuxième décennie. En dix ans, le programme de détection, de formation et d’aide aux talents en devenir a permis à plusieurs pilotes tricolores de percer au plus haut niveau du sport automobile international – de l’endurance à la Formule 1 en passant par le DTM ou le Champ Car. En 2010, cette filière d’excellence compte cinq membres : Jules Bianchi, Jean-Eric Vergne, Nathanaël Berthon, Charles et Arthur Pic. Le premier nommé est le plus haut gradé de l’escadrille : champion de France de Formule Renault 2.0 dès sa première année dans le sport automobile (2007), Jules a remporté les prestigieux Masters de Formule 3 l’année suivante avant de s’accaparer le titre de la spécialité la saison passée. Cette année, le Varois relève le défi des GP2 Series avec pour ambition de marcher sur les traces de ses aînés chez ART Grand Prix, Nico Rosberg, Lewis Hamilton et Nico Hülkenberg, dont le titre en GP2 a servi de tremplin pour la Formule 1.

"Au travers de ses Equipes de France, la FFSA a pour vocation de favoriser l’émergence de jeunes pilotes français dans toutes les disciplines majeures du sport automobile." rappelle le Président de la Fédération Française du Sport Automobile, Nicolas Deschaux. "Depuis deux ans, nous avons la chance de voir éclore sous nos yeux une génération hors norme en rallye comme sur circuits et la FFSA a donc décidé d’accentuer son effort auprès du pilote qui entre dans une phase cruciale de sa carrière qui déterminera probablement la suite de son parcours professionnel. Jules Bianchi a été intégré dans le programme de la Scuderia Ferrari et tentera en 2010 de gravir les échelons de l’antichambre de la Formule 1, les GP2 Series. Il va sans dire que tous les pilotes de l’Equipe de France FFSA Circuit jouiront d’un soutien, notamment financier, de la part de la FFSA, mais un effort particulier et important sur l’aide financière sera consenti en faveur de Jules. Cette politique volontariste marque une nouvelle étape dans la détermination de la Fédération à promouvoir ses représentants à l’instar de la plateforme qui avait été mise en place avec Sébastien Ogier en Championnat du Monde des Rallyes ces deux dernières années."

"Avoir l'appui de sa fédération nationale est toujours une marque de reconnaissance et une source de fierté pour un pilote ainsi que pour la structure en charge de sa carrière. » assure Nicolas Todt, manager du jeune pilote français, « Comme toujours, Jules fera de son mieux pour faire honneur à cette décision de la FFSA qui lui permet d'aborder 2010 avec sérénité et avec la chance de pouvoir se concentrer uniquement sur les tâches qui lui incombent en tant que pilote. Cette saison est très importante puisque Jules fera ses débuts dans la meilleure école de formation pour la F1 et c'est la raison pour laquelle le soutien de la FFSA est particulièrement appréciable. Nous remercions la FFSA et mesurons pleinement notre privilège."

Pour le principal intéressé, le pilotage de ce projet initié par la FFSA est une aubaine unique dans le monde du sport automobile. " La FFSA m’a toujours aidé, elle le fera encore plus cette année. Honnêtement, je côtoie beaucoup de pilotes depuis mon arrivée dans le circuit, venus de tous les horizons, et je suis fier de pouvoir affirmer qu’aucune autre fédération au monde n’apporte un soutien aussi marqué à ses pilotes, que ce soit sur le plan financier ou de la préparation mentale et physique." affirme Jules Bianchi.

Auteur d’une pole position, d’un podium et d’un meilleur tour sur deux circuits aux exigences spécifiques et distinctes, lors de ses deux premiers rendez-vous avec les GP2 Series, à Abou Dhabi et Bahreïn, Jules poursuivra son apprentissage à Bahreïn le week-end prochain (12-14 mars) en participant à la finale du GP2 Asie, devant le gotha de la Formule 1.

[Communiqué de la FFSA]

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries FIA F2
Pilotes Lewis Hamilton , Nico Rosberg , Nico Hülkenberg , Sébastien Ogier , Nicolas Todt , Jules Bianchi , Nathanaël Berthon , Jean-Éric Vergne , Arthur Pic
Équipes ART Grand Prix
Type d'article Actualités