Résumé de course
FIA F2 Monaco

Lawson impérial sur piste humide à Monaco

Liam Lawson a remporté avec brio une passionnante seconde course sprint à Monaco en Formule 2.

Le vainqueur Liam Lawson, Hitech Grand Prix

Il a plu cette nuit à Monaco, et c'est ainsi sur une piste humide mais séchante qu'a eu lieu cette course de Formule 2. Le top 10 de la veille était inversé, plaçant trois Océaniens à l'avant de la grille : Marcus Armstrong en pole position, grâce à un audacieux dépassement sur Jehan Daruvala au dernier tour hier, devant Liam Lawson et Oscar Piastri... Or, Armstrong a eu un problème technique dans son tour de mise en grille et a dû prendre le départ des stands.

Course Sprint 1 :

À l'extinction des feux, Piastri a pris la tête devant Lawson, Dan Ticktum, Théo Pourchaire et Jüri Vips, un quintet qui allait se démarquer tout au long de la course. Le jeune pilote Alpine était initialement en difficulté ; celui de Red Bull a attaqué par l'intérieur à la chicane, mais tous deux l'ont coupée. Lawson a finalement réalisé un superbe dépassement à La Rascasse, plein de maîtrise, pour s'emparer de la tête de la course. Il a ensuite gagné la bagatelle de deux secondes et demie en un tour.

C'est ensuite Ticktum qui a doublé Piastri à la chicane au 15e tour, revenant sur Lawson par la suite, et au 24e passage, après un dépassement de Vips sur Pourchaire à Mirabeau, un accrochage entre Bent Viscaal et David Beckmann a provoqué une intervention de la voiture de sécurité qui a rassemblé le peloton pour un sprint final de deux tours, les 30 boucles ne pouvant être parcourues en respectant le chrono maximal.

Lawson a été impérial dans ces derniers kilomètres, creusant un écart de huit secondes sur la concurrence avec un dernier passage en 1'32"950 quand ses poursuivants ont tourné en 1'35, 1'36 voire 1'37. Seul un Robert Shwartzman ayant chaussé les slicks sous Safety Car l'a privé du meilleur tour, auteur d'un 1'30"728.

Ticktum et Piastri complétaient le podium devant Jüri Vips et Théo Pourchaire. Ralph Boschung, sixième, a fait office de bouchon tout au long de la course, notamment devant un Roy Nissany qui a fini par percuter le mur à Sainte-Dévote (où s'est également achevée la course de Gianluca Petecof au départ, puis de Marcus Armstrong). Richard Verschoor et Lirim Zendeli ont marqué les derniers points disponibles.

Quant au leader du championnat Guanyu Zhou et son coéquipier Felipe Drugovich, ils ont tenté d'adopter les pneus slicks dès le 11e tour lors d'une voiture de sécurité virtuelle provoquée par Marino Sato, alors qu'ils se trouvaient déjà hors des points. C'était manifestement bien trop tôt : ils ont perdu des dizaines de secondes au tour, au point de se faire doubler par Alessio Deledda, et ont été contraints de reprendre les gommes pluie quelques instants plus tard. Christian Lundgaard, pour sa part, a vu sa course s'achever par une sortie de piste à Mirabeau.

Zhou conserve la tête du championnat avec 56 points devant Lawson (45), Ticktum (35) et Piastri (32). Septième avec 20 unités au compteur, Théo Pourchaire prendra le départ de la pole position pour la Course Principale cet après-midi grâce à sa performance en qualifications.

Monaco Monaco - Course Sprint 2

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Guanyu Zhou s'impose dans les rues de Monaco
Article suivant Les pilotes F2 d'Alpine pas inquiétés par Ocon

Meilleurs commentaires

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France