Lawson déjà vainqueur, Pourchaire trahi par la mécanique

Le rookie Liam Lawson a fait sensation en remportant la première course de la saison 2021 de Formule 2, à Bahreïn.

Lawson déjà vainqueur, Pourchaire trahi par la mécanique

Avant même le début de cette première épreuve de la saison de Formule 2 à Bahreïn, le suspense régnait... sur l'identité du poleman. Guanyu Zhou a arraché le meilleur temps des qualifications à Christian Lundgaard, son partenaire dans l'Alpine Academy, pour trois millièmes de seconde, mais il obtenait ainsi la pole position pour la Course Principale, troisième épreuve du week-end. La Course Sprint 1 voit le top 10 des qualifications inversé, et David Beckmann était donc censé s'élancer en pole, mais Jüri Vips, cinquième, a été disqualifié en raison d'un irrégularité technique. Cela plaçait Théo Pourchaire en pole ; or, Hitech GP a fait appel... avant de retirer cet appel peu avant la course.

Lire aussi :

Pourchaire s'élançait donc à l'avant de la grille devant trois de ses rivaux pour le titre 2020 de FIA F3 : David Beckmann, Liam Lawson et le champion Oscar Piastri. L'envol du Français a toutefois été médiocre, celui de Lawson fulgurant, et le Néo-Zélandais a pris la tête. Initialement dépassé par Beckmann, Pourchaire n'a pas tardé à riposter pour récupérer la deuxième place. Robert Shwartzman, lui, s'est propulsé de la onzième à la cinquième position.

Plus loin dans le peloton, c'était plus chaotique : Ticktum a manqué son freinage au premier virage et a percuté Verschoor, qui était huitième, écopant de cinq secondes de pénalité pour cette bévue ; Armstrong est tombé en panne et a été heurté par Boschung, surpris par la DAMS au ralenti. Les trois derniers cités ont été contraints à l'abandon.

Le classement n'a plus vraiment évolué pendant une dizaine de tours, jusqu'à ce que Jehan Daruvala, quatrième, trouve l'ouverture sur Beckmann, par l'extérieur au virage 4, avec l'aide du DRS. C'est alors que Pourchaire a connu un problème technique à son tour, perdant toute chance de victoire. Après avoir parcouru quelques kilomètres au ralenti, il s'est finalement résigné à abandonner ; il se retrouve ainsi en fond de grille pour la Course Sprint 2.

Tous deux membres du Red Bull Junior Team, Lawson et Daruvala se sont avérés dominateurs, mais l'inexpérience du rookie dans la gestion des pneus à ce niveau s'est fait sentir. L'Indien n'a pas tardé à le rattraper et lui a mis la pression ; cependant, Lawson a résisté et a remporté sa toute première course dans l'antichambre de la Formule 1. Beckmann complétait le podium.

Les Prema de Shwartzman et Piastri ont longuement lutté pour la quatrième place, à l'avantage du Russe, Lundgaard ayant pris la sixième position. Ticktum était septième sous le drapeau à damier, mais avec une pénalité de cinq secondes ; l'Anglais a finalement rétrogradé au huitième rang derrière Zhou.

Rappelons que la dixième place est synonyme de pole position pour la Course Sprint 2, quand seul le top 8 marque des points. Samaia, neuvième, était pénalisé de cinq secondes et est sorti du top 10. Zendeli, dixième et auteur du meilleur tour, a donc hérité de la neuvième place et perdu cette pole, que récupère Vips, passé de la onzième à la dixième position.

Bahrain Bahreïn - Course Sprint 1

partages
commentaires
Mohammed ben Sulayem est candidat à la présidence de la FIA

Article précédent

Mohammed ben Sulayem est candidat à la présidence de la FIA

Article suivant

Piastri remporte une victoire sensationnelle face à Zhou

Piastri remporte une victoire sensationnelle face à Zhou
Charger les commentaires