Les enjeux du week-end GP2 - Quel leader avant la trêve ?

La trêve estivale arrive bientôt ! Après trois autres meetings au mois de juillet, Hockenheim représente la dernière opportunité de briller avant la pause pour les pilotes GP2.

Les enjeux du week-end GP2 - Quel leader avant la trêve ?

On note un changement de line-up au sein de l'écurie Carlin pour cette manche, où Sergio Canamasas a perdu son baquet et est remplacé par un autre vétéran, René Binder. Les deux hommes ont fait leurs débuts en GP2 en 2012 !

Binder connaît actuellement une bonne saison en Formule V8 3.5, avec quatre podiums au compteur, mais n'a jamais connu cette réussite en GP2, où il n'a marqué que 16 points en 70 courses. L'Autrichien a notamment remplacé Nobuharu Matsushita chez ART Grand Prix au Red Bull Ring, affichant un rythme correct, lorsque le Japonais avait été exclu pour son comportement dangereux.

Au championnat, après 12 courses, pas moins de neuf pilotes ont l'opportunité de prendre le pouvoir ce week-end. Pierre Gasly part évidemment favori, lui qui dispose de 11 points d'avance sur son coéquipier Antonio Giovinazzi et de 22 unités sur les autres.

Raffaele Marciello, Oliver Rowland, Norman Nato, Jordan King et Mitch Evans se tiennent en huit points derrière les pilotes Prema, et la hiérarchie pourrait donc beaucoup changer. Mais n'oublions pas Sergey Sirotkin, qui pourrait bien continuer sa marche en avant...

Essais Libres

Pierre Gasly était très attendu et a répondu à ces attentes en signant le meilleur temps en 1'23"269, avec un dixième d'avance sur ses rivaux. Derrière le pilote Prema, c'était très serré avec Artem Markelov, Alex Lynn et Luca Ghiotto qui se tenaient en deux centièmes de seconde.

Oliver Rowland, Antonio Giovinazzi et Sergey Sirotkin étaient toutefois relégués à une demi-seconde, au fond du top 10, lors d'une séance où aucun incident n'a été à déplorer.

 Hockenheim - Essais Libres

 PiloteÉquipeTempsÉcart
1  Pierre Gasly  Prema Racing 1'23.269  
2  Artem Markelov  RUSSIAN TIME 1'23.361 0.092
3  Alex Lynn  DAMS 1'23.370 0.101
4  Luca Ghiotto  Trident 1'23.379 0.110
5  Norman Nato  Racing Engineering 1'23.470 0.201
6  Raffaele Marciello  RUSSIAN TIME 1'23.668 0.399
7  Jordan King  Racing Engineering 1'23.670 0.401
8  Oliver Rowland  MP Motorsport 1'23.675 0.406
9  Antonio Giovinazzi  Prema Racing 1'23.681 0.412
10  Sergey Sirotkin  ART Grand Prix 1'23.796 0.527

Consultez le classement complet ici

Pierre Gasly, PREMA Racing
Pierre Gasly, PREMA Racing

Qualifications

Les qualifications ont été dominées par Sergey Sirotkin et Pierre Gasly. Le Français a adopté une stratégie visant à effectuer ses deux runs en début et en milieu de séance, quand ses rivaux évoluent généralement en début et en fin de séance. S'il a été gêné par Gustav Malja dans la première tentative de son deuxième et dernier run, Gasly a quand même signé le meilleur temps dans ce tour-là avant d'améliorer à nouveau en 1'22"209.

À ce stade, le pilote Prema pouvait espérer la pole position, mais Sergey Sirotkin est parvenu à se montrer encore plus rapide en 1'22"193... sans signer le meilleur temps absolu dans aucun secteur ! Gasly, en revanche, était titulaire des meilleurs temps dans les premier et troisième secteurs, mais le deuxième partiel lui coûte la pole position.

"Ce n'est pas souvent qu'on peut faire un si bon tour", estime Sirotkin, "et je pense que j'ai juste tiré le maximum de la situation. Nous n'étions probablement pas la voiture la plus rapide, mais nous y sommes arrivés avec un tour parfait, au centimètre près."

Sergey Sirotkin, ART Grand Prix
Sergey Sirotkin, ART Grand Prix

"Je pensais que nous serions peut-être troisième ou quatrième, je n'étais pas sûr que nous pourrions conserver la pole", renchérit Gasly, "et quand je suis rentré aux stands, ils m'ont dit que Sergey était en train d'améliorer."

"J'aurais préféré qu'il soit deux dixièmes plus rapide, pour que ce soit net et sans bavure, mais un centième, c'est vraiment terrible ! C'est vraiment rien, le genre d'écart qu'on peut trouver n'importe où dans le tour, donc c'est un peu frustrant ! Mais ce n'est pas grave, nous sommes en première ligne, nous avons juste échangé de place avec Sergey [par rapport à la Hongrie]. Nous allons essayer de rétablir le bon ordre demain !"

Raffaele Marciello obtient le troisième temps devant son compatriote Antonio Giovinazzi... mais ce dernier a été déclassé de ces qualifications, la hauteur du fond plat de sa Prema n'étant pas conforme à la réglementation. C'est donc Oliver Rowland qui hérite de la quatrième place avec neuf dixièmes d'avance sur son coéquipier Alex Lynn, Norman Nato signant un encourageant sixième chrono.

Nouvelles déceptions pour Mitch Evans et Arthur Pic, qui s'élanceront des 15e et 18e rangs respectivement.

 Hockenheim - Qualifications

 PiloteÉquipeTempsÉcart
1  Sergey Sirotkin  ART Grand Prix 1'22.193  
2  Pierre Gasly  Prema Racing 1'22.209 0.016
3  Raffaele Marciello  RUSSIAN TIME 1'22.369 0.176
DSQ  Antonio Giovinazzi  Prema Racing 1'22.384 0.191
4  Oliver Rowland  MP Motorsport 1'22.413 0.220
5  Alex Lynn  DAMS 1'22.422 0.229
6  Norman Nato  Racing Engineering 1'22.489 0.296
7  Nicholas Latifi  DAMS 1'22.524 0.331
8  Jordan King  Racing Engineering 1'22.548 0.355
9  Marvin Kirchhöfer  Carlin 1'22.796 0.603
10  Artem Markelov  RUSSIAN TIME 1'22.805 0.612

Consultez le classement complet ici

Le duel entre Sirotkin et Gasly lors de la Course Principale du week-end, avec Marciello, Rowland et Lynn en arbitres, s'annonce passionnant !

Pierre Gasly, PREMA Racing et Sergey Sirotkin, ART Grand Prix
Pierre Gasly, PREMA Racing et Sergey Sirotkin, ART Grand Prix
partages
commentaires
Lynn va quitter le GP2 à la fin de la saison

Article précédent

Lynn va quitter le GP2 à la fin de la saison

Article suivant

Cruelle disqualification pour Gasly

Cruelle disqualification pour Gasly
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries FIA F2
Événement Hockenheim
Lieu Hockenheimring
Pilotes Sergey Sirotkin , Pierre Gasly
Équipes ART Grand Prix , Prema Powerteam
Auteur Benjamin Vinel