Formule 1
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
28 nov.
-
01 déc.
Événement terminé
Formule E
23 nov.
-
23 nov.
Événement terminé
17 janv.
-
18 janv.
Prochain événement dans
40 jours
WEC
08 nov.
-
10 nov.
Événement terminé
12 déc.
-
14 déc.
EL1 dans
4 jours
MotoGP
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé

Le point F2 - Markelov vice-Champion... sur tapis vert !

partages
commentaires
Le point F2 - Markelov vice-Champion... sur tapis vert !
Par :
27 nov. 2017 à 10:30

Oliver Rowland, Artem Markelov, Luca Ghiotto et Nicholas Latifi étaient en lice pour le titre de vice-Champion de Formule 2 à Abu Dhabi, et c'est le Russe qui l'a emporté dans une scénario quelque peu déconcertant.

Qualifications

On se demandait si Charles Leclerc allait s'octroyer le record absolu de pole positions en GP2/F2, lui qui en avait déjà signé huit, mais non ! Le Champion n'a pris que la sixième place de cette séance qualificative, à une demi-seconde du meilleur temps signé par Artem Markelov.

Un temps deuxième, Alexander Albon s'est immobilisé en piste avant la fin de la séance et a rétrogradé à la dixième place avant d'être disqualifié, ART n'ayant pu fournir le litre de carburant réglementaire.

C'est ainsi Nyck de Vries qui s'est hissé en première ligne devant Antonio Fuoco, Oliver Rowland et Norman Nato.

 Abu Dhabi - Qualifications

 PiloteÉquipeTempsÉcart
1 russia Artem Markelov  RUSSIAN TIME 1'47.181  
2 netherlands Nyck de Vries  Racing Engineering 1'47.387 0.206
3 italy Antonio Fuoco  Prema Racing 1'47.575 0.394
4 united_kingdom Oliver Rowland  DAMS 1'47.617 0.436
5 france Norman Nato  Arden International 1'47.676 0.495
6 monaco Charles Leclerc  Prema Racing 1'47.692 0.511
7 italy Luca Ghiotto  RUSSIAN TIME 1'47.753 0.572
8 japan Nobuharu Matsushita  ART Grand Prix 1'47.759 0.578
9 brazil Sérgio Sette Câmara  MP Motorsport 1'47.824 0.643
DSQ thailand Alexander Albon  ART Grand Prix 1'47.957 0.776
10 spain Álex Palou  Campos Racing 1'48.127 0.946

Voir le classement complet ici

Artem Markelov, RUSSIAN TIME
Artem Markelov (RUSSIAN TIME)

Course Principale

Quelle course à rebondissements ! Artem Markelov a conservé la tête devant Nyck de Vries au départ, alors qu'Antonio Fuoco manquait son envol et tombait à la huitième place. Cela permettait à Oliver Rowland de se hisser dans le top 3, alors que Charles Leclerc remontait rapidement au quatrième rang grâce à plusieurs dépassements.

Après cinq tours, Markelov menait avec quatre dixièmes d'avance sur De Vries, deux secondes et demie sur Rowland et trois secondes sur Leclerc. À ce stade, il était déjà clair que la victoire allait se jouer entre ces quatre hommes, qui avaient adopté des stratégies différentes : Markelov et Rowland sont rentrés au stand au sixième tour pour chausser les tendres, tandis que De Vries et Leclerc avaient pris le départ avec ce composé et ont donc attendu pour adopter les supertendres.

Alors que Leclerc s'est aisément emparé de la tête face à De Vries au 11e tour, le pilote Prema ne pouvait évidemment rien faire pour empêcher Markelov et surtout Rowland, qui a doublé le Russe juste après leur arrêt, de réduire l'écart.

Oliver Rowland, DAMS
Oliver Rowland (DAMS) devance Artem Markelov (RUSSIAN TIME)

Relégué à 36 secondes après son arrêt, Rowland est revenu à 16 secondes de Leclerc grâce à ses gommes plus fraîches, ce dernier reprenant la piste après son arrêt... à 16 secondes du Britannique. La victoire était hors de portée, et les quelques secondes d'avance maintenues par Rowland sur Markelov ont suffi à lui assurer le succès.

"Mon ingénieur me tenait au courant des chronos de Charles tout comme de ceux d'Artem : je pense que Charles avait un très bon rythme et j'étais un peu inquiet qu'il me rattrape, donc j'ai attaqué encore et encore, et trouvé des modifications au niveau des réglages de freins notamment pour m'aider à gérer la dégradation", commente le pilote DAMS. "Cela m'a aidé à atteindre l'arrivée rapidement, et l'équipe a fait du très bon travail."

Rowland vainqueur ? Du moins, c'est ce que l'on pensait, car l'Anglais a été disqualifié en raison d'une usure excessive du patin ! Markelov, qui s'est fait remarquer par de splendides dépassements au virage 17 par ailleurs, a hérité de la victoire, et a ainsi remporté le titre de vice-Champion : au lieu d'un retard de 15 points, il comptait désormais 17 longueurs d'avance et ne pouvait plus être rattrapé.

Le vainqueur Oliver Rowland, DAMS (disqualifié) avec le deuxième Artem Markelov, RUSSIAN TIME
Oliver Rowland, DAMS (disqualifié) avec le vainqueur Artem Markelov, RUSSIAN TIME

Derrière les deux hommes, les rebondissements se sont poursuivis, puisque Charles Leclerc a franchi la ligne d'arrivée au ralenti, permettant à son coéquipier Antonio Fuoco de s'emparer de ce qu'on pensait être la troisième place... pour 15 millièmes de seconde ! Problème technique sur la Prema ? Que nenni : Leclerc a obéi à une consigne d'équipe l'enjoignant de laisser passer Fuoco pour aider ce dernier à être deuxième meilleur rookie face à Nyck de Vries.

Ce final ahurissant à la photo-finish n'aura en réalité eu aucun impact, car Fuoco aussi a été disqualifié, en l'occurrence à cause de pneus à la pression trop basse. Après avoir concédé sa troisième place avec réticence, Leclerc s'est donc retrouvé deuxième au classement devant Luca Ghiotto, qui a doublé De Vries dans le dernier tour.

Nicholas Latifi a fini cinquième devant Nobuharu Matsushita et Alexander Albon, auteur d'une belle remontée depuis le fond de grille après sa disqualification. Jordan King complétait le top 8 devant Sérgio Sette Câmara et Louis Delétraz, bénéficiaires des disqualifications.

La course de Lando Norris s'est achevée après cinq tours seulement dans un panache de fumée.

 Abu Dhabi - Course Principale

 PiloteÉquipeToursTemps/Écart
DSQ united_kingdom Oliver Rowland  DAMS 31 59'28.088
1 russia Artem Markelov  RUSSIAN TIME 31 6.679
DSQ  italy Antonio Fuoco  Prema Racing 31 22.929
2 monaco Charles Leclerc  Prema Racing 31 22.944
3 italy Luca Ghiotto  RUSSIAN TIME 31 32.117
4 netherlands Nyck de Vries  Racing Engineering 31 33.860
5 canada Nicholas Latifi  DAMS 31 36.376
6 japan Nobuharu Matsushita ART Grand Prix 31 38.653
7 thailand Alexander Albon  ART Grand Prix 31 41.297
8 united_kingdom Jordan King  MP Motorsport 31 47.318
9 brazil Sérgio Sette Câmara  MP Motorsport 31 49.984
10 switzerland Louis Delétraz  Rapax 31 59.035

Voir le classement complet ici

Podium : le vainqueur Oliver Rowland, DAMS (disqualifié), le deuxième Artem Markelov, RUSSIAN TIME, le troisième Antonio Fuoco, PREMA Powerteam (disqualifié)
Podium : 1er Oliver Rowland, DAMS (disqualifié), 2e Artem Markelov, RUSSIAN TIME, 3e Antonio Fuoco, PREMA Racing (disqualifié)

Course Sprint

Cette Course Sprint a été symbolique de la saison de Jordan King : un désastre. Le Britannique comptait jouer le titre pour sa troisième campagne en F2 mais n'a pas signé le moindre podium de la saison. En pole position grâce à la grille inversée, King a manqué son envol, rétrogradant au sixième rang, et s'il a repris la cinquième place à Leclerc l'espace d'un instant, une crevaison l'a définitivement contraint à l'abandon au bout de quelques tours seulement.

C'est donc Alexander Albon qui a pris la tête de la course au départ devant Nicholas Latifi, Nobuharu Matsushita et Nyck de Vries, une hiérarchie qui n'a pas évolué pendant la première moitié de la course.

Alexander Albon, ART Grand Prix, Nicholas Latifi, DAMS, Nobuharu Matsushita, ART Grand Prix, Jordan King, MP Motorsport en tête au départ
Foire d'empoigne au départ ! Alexander Albon (ART Grand Prix), Nicholas Latifi (DAMS), Nobuharu Matsushita (ART Grand Prix) et Jordan King (MP Motorsport) sont au coude-à-coude

Mais ça, c'était avant que Charles Leclerc se mette à accélérer le rythme. "J'ai essayé de me calmer dans les dix premiers tours, parce que le top 4 allait très vite et pour moi, c'était un peu trop rapide : j'étais content de mes pneus, mais je savais que si j'attaquais un peu plus, ce serait dur pour mes gommes à la fin de la course", explique le pilote Prema.

"J'ai géré les pneus, et vers la fin, nous avons vu que les leurs se dégradaient davantage ; jusque vers le 12e tour, je ne pensais pas que la victoire soit possible, mais après ça, nous étions très rapides et j'ai commencé à m'en rendre compte."

Leclerc s'est débarrassé de De Vries au 11e des 22 tours avant de prendre l'avantage sur Matushita au 14e passage et sur Latifi dans la 18e boucle. Il n'a fallu que quelques instants au Monégasque pour faire la jonction avec Albon en tête de la course, mais il a alors été confronté aux drapeaux jaunes agités au niveau des virages 11 à 14 suite à un accrochage entre Louis Delétraz et Nyck de Vries, qui avait progressivement perdu du terrain, pour la huitième place.

Charles Leclerc, PREMA Powerteam
Charles Leclerc (PREMA Racing) franchit le drapeau à damier

Cet incident privait Leclerc d'une zone DRS, et la victoire s'est finalement jouée dans le dernier tour, où le Champion a légèrement percuté son ancien coéquipier par l'arrière au virage 7 avant que la longue ligne droite suivante ne soit le théâtre d'un coude-à-coude agressif, Leclerc finissant par l'emporter.

Nicholas Latifi a signé son neuvième podium de l'année, devançant Nobuharu Matsushita et Luca Ghiotto, qui ont tenu un bon rythme lors de cette course. Artem Markelov était sixième, mais l'une des stars de cette course était certainement Oliver Rowland, remonté de la dernière place avec de superbes manoeuvres pour prendre les deux unités de la septième place. Sérgio Sette Câmara a marqué le dernier point disponible.

 Abu Dhabi - Course Sprint

 PiloteÉquipeToursTemps/Écart
1 monaco Charles Leclerc  Prema Racing 22 41'36.188
2 thailand Alexander Albon  ART Grand Prix 22 1.293
3 canada Nicholas Latifi  DAMS 22 3.207
4 japan Nobuharu Matsushita ART Grand Prix 22 4.105
5 italy Luca Ghiotto  RUSSIAN TIME 22 4.952
6 russia Artem Markelov  RUSSIAN TIME 22 14.758
7 united_kingdom Oliver Rowland  DAMS 22 15.446
8 brazil Sérgio Sette Câmara  MP Motorsport 22 24.795
9 netherlands Nyck de Vries  Racing Engineering 22 29.261
10 spain Roberto Merhi  Rapax 22 29.689

Voir le classement complet ici

Podium : le vainqueur Charles Leclerc, PREMA Powerteam, le deuxième, Alexander Albon, ART Grand Prix, le troisième, Nicholas Latifi, DAMS
Podium : 1er Charles Leclerc (PREMA Racing), 2e Alexander Albon (ART Grand Prix), 3e, Nicholas Latifi (DAMS)
Article suivant
De Vries rejoint Gelael chez Prema

Article précédent

De Vries rejoint Gelael chez Prema

Article suivant

Leclerc déplore une consigne d'équipe "un peu inutile"

Leclerc déplore une consigne d'équipe "un peu inutile"
Charger les commentaires