Mazepin débarque en F2 pour 2019

partages
commentaires
Mazepin débarque en F2 pour 2019
Par : Benjamin Vinel
27 nov. 2018 à 09:53

Fort d'une excellente campagne en GP3, Nikita Mazepin rejoindra la Formule 2 en 2019, toujours avec ART Grand Prix.

Nikita Mazepin, ART Grand Prix
Nikita Mazepin, ART Grand Prix
Nikita Mazepin, ART Grand Prix
Nikita Mazepin, ART Grand Prix

Nikita Mazepin est sans aucun doute l'une des grandes surprises de l'année 2019 en sport automobile. Lors des deux saisons précédentes en F3 Europe, le Russe n'avait pas remporté la moindre victoire ; en GP3, il a véritablement prospéré avec quatre succès et le titre de vice-Champion derrière son coéquipier Anthoine Hubert. Il était également le meilleur des rookies.

Lire aussi :

Mazepin est donc prêt pour passer au niveau supérieur et rejoindre l'antichambre de la Formule 1, ce qu'il définit comme une "progression naturelle vu le succès de cette année en GP3". Il évoluera encore une fois au sein de l'écurie française ART Grand Prix.

"Nikita était rookie en GP3, mais ses performances ont été remarquables dès le premier jour avec une superbe victoire à Barcelone", commente Sébastien Philippe, PDG d'ART Grand Prix. "Nikita a plusieurs qualités : il est rapide et il s'efforce constamment de progresser dans tous les domaines. Je suis sûr qu'il peut être une pièce maîtresse de notre équipe de Formule 2, comme il l'a été en GP3." Selon nos informations, le deuxième pilote ART Grand Prix pourrait être Nyck de Vries, qui était quatrième du championnat de F2 avec Prema cette année.

Mazepin était précédemment pilote de développement Force India, mais il est peu probable qu'il conserve ce rôle, suite au rachat de l'écurie.

Avec Jack Benyon

Article suivant
Le tableau d'honneur de la F2 2018

Article précédent

Le tableau d'honneur de la F2 2018

Article suivant

Mick Schumacher signe en F2 pour 2019

Mick Schumacher signe en F2 pour 2019
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries FIA F2
Pilotes Nikita Mazepin
Équipes ART Grand Prix
Auteur Benjamin Vinel