Résumé de course
FIA F2 Imola

Nouvelle victoire pour Hadjar, Martins entre dans les points

Isack Hadjar (Campos) signe une nouvelle victoire cette saison, à Imola. Le Français devance Gabriel Bortoleto (Invicta) et Joshua Dürksen (PHM). Parti dernier, Martins termine à la neuvième place.

Après la course sprint de samedi, qui a vu Franco Colapinto s'imposer et Isack Hadjar abandonner, ce dimanche matin avait lieu la course principale à Imola, quatrième manche du championnat de Formule 2. Dernier vainqueur en course principale à Melbourne, Isack Hadjar avait une très bonne position de départ puisqu'il s'élançait de la troisième place sur la grille, derrière Bortoleto et Bearman. Le pilote ART, Victor Martins, comme la veille, partait de la dernière place.

Bearman cale aux stands, Hadjar prend les commandes

Resté scotché sur la grille, le poleman Gabriel Bortoleto a perdu gros sur le départ, reculant à la quatrième place et laissant les commandes à Oliver Bearman. Isack Hadjar en a également profité pour prendre la seconde place, suivi par Dürksen. À l'issue des cinq premiers tours, les positions se sont figées, Hadjar réussissant à rester dans les échappements de Bearman.

C'est à la fin du sixième tour que les premiers pilotes sont passés par les stands dont Isack Hadjar, pour tenter l'undercut sur Bearman, s'arrêtant un tour plus tard. Seulement, le Britannique a calé lors de son passage aux stands, ressortant à la 15e place et laissant la tête de la course à Isack Hadjar.

À l'issue de la salve des arrêts aux stands, Isack Hadjar a réussi à se créer un écart suffisant avant de maintenir celui-ci à plus de deux secondes sur son poursuivant. À la mi-course, six pilotes ne s'étaient toujours pas arrêtés, dont Victor Martins. Parti 22e, le Français a réalisé un très bon envol en gagnant trois places, se retrouvant à la 19e position. Sur une stratégie décalé, le Français s'est arrêté au 31e tour, pour ressortir à la douzième place.

Après le passage aux stands des six derniers pilotes sur une stratégie décalée, Isack Hadjar a donc pris la "vraie" tête de la course. Le pilote Campos a réalisé une performance très solide, après son abandon de la veille, en gérant ses pneus à la perfection. Il a réussi à maintenir Bortoleto à une courte distance derrière lui, sans le laisser entrer dans sa zone DRS. 

Avec une stratégie décalée et un gros rythme sur les mediums, Amaury Cordeel, parti dixième et leader avant son arrêt, n'a pas pu ressortir de la voie des stands puisque sa roue arrière droite a été mal accrochée avant que celle-ci ne quitte la monoplace, le privant d'un potentiel podium. Pepe Marti a également été victime du même problème. 

Une fin de course à suspense

À trois tours du drapeau à damier, Bortoleto a fait la jonction avec Isack Hadjar, bloqué par un pilote qui ne s'était pas encore arrêté. Le Brésilien s'est montré très pressant dans les rétroviseurs du Français qui n'a pas cédé à la pression, conservant sa première place.

Après sa victoire en Australie, Isack Hadjar s'est imposé une nouvelle fois cette saison lors de la course principale à Imola. Le pilote Campos a devancé Gabriel Bortoleto (Invicta) et Joshua Dürksen (PHM), qui signe son premier podium dans la catégorie. Plus loin, Victor Martins a réalisé la meilleure course qu'il pouvait faire en partant de la dernière place. Le Français a intégré le top 10 en passant sous le drapeau à damier à la neuvième position.

Lire aussi :

Une autre victoire française en F3

Plus tôt dans la matinée avait lieu la course principale de Formule 3. L'unique français engagé dans la catégorie s'est imposé pour la première fois cette saison après un week-end où il est passé par toutes les émotions. En effet, la journée du vendredi n'avait pas commencé de la meilleure des manières pour le pilote Trident avec une 21e place lors de la séance d'essais libres. Plus tard dans la journée, Sami Meguetounif a signé le troisième meilleur temps des qualifications, lui donnant une position très favorable pour la course de ce dimanche matin.

Samedi, la course sprint de Formule 3 a été bien plus malheureuse pour le pilote de 19 ans. Après un contact avec Dino Beganovic, le Français s'est retrouvé dans les graviers et a été contraint d'abandonner. Ce dimanche, la roue a tourné pour Meguetounif qui s'est imposé dès sa troisième manche dans la catégorie. Il devance Oliver Goethe (Campos), vainqueur de la sprint, et Leonardo Fornaroli (Trident), qui conserve la tête du championnat de F3.

Sami Meguetounif, Trident

Sami Meguetounif, Trident

Photo de: Formula Motorsport Ltd

Italy Imola F2 2024 - Course Principale

   
1
 - 
4
   
   
1
 - 
2
   
P. Pilote # Tours Temps Intervalle km/h Stands Points Abandon Bonus
1 France I. Hadjar Campos Racing 20 35

-

           
2
G. Bortoleto Invicta Racing
10 35

+0.500

0.5

0.500          
3
J. Duerksen PHM AIX Racing
24 35

+13.700

13.7

13.200          
4 Italy A. Antonelli Prema Powerteam 4 35

+18.000

18.0

4.300          
5 Argentina F. Colapinto MP Motorsport 12 35

+18.400

18.4

0.400          
6
P. Aron Hitech Pulse-Eight
17 35

+18.800

18.8

0.400          
7 United States J. Crawford DAMS Lucas Oil 7 35

+20.700

20.7

1.900          
8 United States J. Correa DAMS Lucas Oil 8 35

+21.200

21.2

0.500          
9 France V. Martins ART Grand Prix 1 35

+28.300

28.3

7.100          
10 Netherlands R. Verschoor Trident 22 35

+33.500

33.5

5.200          
11 Barbados Z. Maloney Rodin Motorsport 5 35

+34.100

34.1

0.600          
12 Norway D. Hauger MP Motorsport 11 35

+34.300

34.3

0.200          
13 United Kingdom Z. O'Sullivan ART Grand Prix 2 35

+37.600

37.6

3.300          
14 India K. Maini Invicta Racing 9 35

+37.900

37.9

0.300          
15 Japan R. Miyata Rodin Motorsport 6 35

+38.400

38.4

0.500          
16 Mexico R. Villagomez Van Amersfoort Racing 15 35

+42.300

42.3

3.900          
17 Brazil E. Fittipaldi Van Amersfoort Racing 14 35

+43.000

43.0

0.700          
18 Czech Republic R. Staněk Trident 23 35

+43.500

43.5

0.500          
19 United Kingdom O. Bearman Prema Powerteam 3 35

+44.000

44.0

0.500          
20
T. Barnard PHM AIX Racing
25 35

+44.700

44.7

0.700          
dnf Belgium A. Cordeel Hitech Pulse-Eight 16 30

5 laps

        Abandon  
dnf
P. Martí Campos Racing
21 30

5 laps

        Abandon  

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Colapinto s'impose dans le dernier tour, Hadjar abandonne
Article suivant La F2 et la F3 révèlent leur calendrier pour la saison 2025

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France