Photos - Le film de la saison 2016 de GP2

Revivez la saison 2016 de GP2 Series en photos !

Essais de Barcelone

Essais de Barcelone
1/151

Le GP2 se rend à Barcelone pour les premiers essais hivernaux de la saison.

Essais de Barcelone

Essais de Barcelone
2/151

Sergey Sirotkin signe le meilleur temps de la première journée.

Essais de Barcelone

Essais de Barcelone
3/151

Le lendemain, Pierre Gasly bat le record du circuit en 1'27"703 !

Essais de Barcelone

Essais de Barcelone
4/151

Léger souci pour Meindert van Buuren, qui illustre parfaitement la saison de Status Grand Prix : l'équipe n'a pas participé à la moindre course.

Essais de Barcelone

Essais de Barcelone
5/151

Pierre Gasly améliore son propre record du circuit, tournant cette fois en 1'27"386 !

Essais de Jerez

Essais de Jerez
6/151

Norman Nato signe le meilleur temps de la première journée devant son compatriote Pierre Gasly.

Essais de Jerez

Essais de Jerez
7/151

Jordan King est en tête de la deuxième journée, très mouvementée...

Essais de Jerez

Essais de Jerez
8/151

Excursion dans les graviers pour Giovinazzi...

Essais de Jerez

Essais de Jerez
9/151

Contact avec le mur pour Raffaele Marciello...

Essais de Jerez

Essais de Jerez
10/151

Et accident de Sergey Sirotkin !

Essais de Jerez

Essais de Jerez
11/151

Norman Nato conclut les essais de pré-saison en tête devant son compatriote Arthur Pic.

Barcelone - Qualifs

Barcelone - Qualifs
12/151

Pierre Gasly frappe un grand coup pour la première séance qualificative de l'année : la pole position avec une demi-seconde d'avance sur son dauphin Norman Nato.

Barcelone - C1

Barcelone - C1
13/151

Bévue de Sergey Sirotkin, qui part en tête-à-queue et est contraint à l'abandon alors qu'il tentait de rattraper Norman Nato et pouvait jouer la victoire.

Photo de: XPB Images

Barcelone - C1

Barcelone - C1
14/151

Fin de course difficile en termes de gestion des pneumatiques pour Pierre Gasly, qui ne parvient pas à résister à Norman Nato et se fait même dépasser par Nicholas Latifi. Il finit troisième.

Barcelone - C1

Barcelone - C1
15/151

Nato commence la saison de façon idéale !

Photo de: XPB Images

Barcelone - C2

Barcelone - C2
16/151

En pole position, Raffaele Marciello garde la tête au départ devant Jordan King, qui se fait gêner par la Russian Time et est dépassé par Alex Lynn.

Barcelone - C2

Barcelone - C2
17/151

Lynn dépasse ensuite Marciello et s'empare de la tête de la course.

Barcelone - C2

Barcelone - C2
18/151

L'Anglais remporte sa première victoire de la saison.

Barcelone - C2

Barcelone - C2
19/151

Pierre Gasly remonte jusqu'à la deuxième place, ce qui lui permet de prendre la tête du championnat.

Barcelone - C2

Barcelone - C2
20/151

Jordan King complète le podium.

Barcelone - C2

Barcelone - C2
21/151

La course est marquée par le gros accident d'Antonio Giovinazzi, qui décolle sur la monoplace de Sean Gelael au virage 10, ce dernier s'étant décalé au freinage. Les deux hommes s'en sortent indemnes.

Monaco

Monaco
22/151

20 ans après la victoire d'Olivier Panis à Monaco, Norman Nato rend hommage au dernier vainqueur en Grand Prix français avec un casque spécial.

Photo de: Image Presse

Monaco - EL

Monaco - EL
23/151

Les essais libres sont marqués par les accidents de Pierre Gasly, Nobuharu Matsushita et Daniël de Jong, qui percutent le mur.

Monaco - Qualifs

Monaco - Qualifs
24/151

Lors d'une séance marquée par l'accident d'Artem Markelov, Sergey Sirotkin signe aisément la pole position, alors que Pierre Gasly n'est que 16e.

Monaco - Qualifs

Monaco - Qualifs
25/151

Le Français ne répond pas à l'appel des commissaires pour la pesée et est donc exclu des qualifications.

Monaco - C1

Monaco - C1
26/151

Norman Nato gère la course de main de maître. Sergey Sirotkin, deuxième, part à la faute en essayant de tenir le rythme du Cannois et tape le mur à la sortie de la Piscine. Nouvel abandon coûteux.

Monaco - C1

Monaco - C1
27/151

En fin de course, coup de théâtre : la voiture de sécurité virtuelle entre en piste suite à de nombreux incidents. Artem Markelov ne s'étant pas encore arrêté, il est dans une portion du circuit différente de Nato et parvient à gagner plus de 30 secondes.

Monaco - C1

Monaco - C1
28/151

Markelov remporte ainsi la victoire la plus étonnante de la saison devant Nato et Rowland.

Monaco - C1

Monaco - C1
29/151

Le Russe prend la tête du championnat, mais ce sera bref.

Monaco - C2

Monaco - C2
30/151

Menacé par Marvin Kirchhöfer au départ, Nobuharu Matsushita conserve l'avantage de la pole position.

Monaco - C2

Monaco - C2
31/151

Le Japonais remporte aisément la course sprint devant Kirchhöfer et Marciello.

Monaco - C2

Monaco - C2
32/151

Encore une fois, la course est marquée par de nombreux incidents, en particulier l'abandon de Sergey Sirotkin sur problème mécanique.

Bakou - EL

Bakou - EL
33/151

Le GP2 se rend ensuite à Bakou, où la présence d'un camion dans une échappatoire lors des essais libres fait polémique.

Bakou - Qualifs

Bakou - Qualifs
34/151

Antonio Giovinazzi et Nobuharu Matsushita dominent largement les qualifications, près de huit dixièmes plus rapides que la concurrence ! Avec la pole position, l'Italien marque ses premiers points en GP2.

Bakou - C1

Bakou - C1
35/151

Le départ a été mouvementé, avec un envol manqué de Giovinazzi notamment.

Bakou - C1

Bakou - C1
36/151

Pendant ce temps, un carambolage a lieu entre Norman Nato, Pierre Gasly, Sergio Canamasas, Marvin Kirchhöfer, Alex Lynn et Nicholas Latifi.

Bakou - C1

Bakou - C1
37/151

Tous sont contraints à l'abandon, à l'exception de Nato, qui se retrouve en fond de peloton.

Bakou - C1

Bakou - C1
38/151

Les incidents se multiplient pendant que Nobuharu Matsushita et Raffaele Marciello se disputent la tête de la course sous les yeux d'Antonio Giovinazzi et d'Oliver Rowland.

Bakou - C1

Bakou - C1
39/151

Alors que les deux Racing Engineering s'accrochent, Giovinazzi et Rowland parviennent à prendre l'avantage sur Matsushita, alors que le rookie italien dépasse même Marciello pour la victoire et s'impose ! Sirotkin surgit au troisième rang en fin de course.

Bakou - C1

Bakou - C1
40/151

La saison de Giovinazzi est lancée !

Bakou - C2

Bakou - C2
41/151

Le scénario de la course sprint est rocambolesque. Daniël de Jong et Sean Gelael sont en première ligne grâce à la grille inversée mais manquent leur envol. Nobuharu Matsushita prend les devants tandis qu'Antonio Giovinazzi se retrouve en fond de peloton, juste derrière son coéquipier Pierre Gasly.

Bakou - C2

Bakou - C2
42/151

Encore une fois, les incidents sont nombreux. Par son pilotage erratique à la fin d'une VSC, le leader Nobuharu Matsushita crée un immense désordre dans la ligne droite de deux kilomètres, ce qui se conclut par un énorme carambolage et une suspension d'un meeting pour le Japonais !

Bakou - C2

Bakou - C2
43/151

Plusieurs pilotes restent alors sur le carreau, avant que Matsushita et Marciello ne s'accrochent quelques instants plus tard !

Bakou - C2

Bakou - C2
44/151

Pendant ce temps, Pierre Gasly et Antonio Giovinazzi remontent lentement mais sûrement à travers le peloton... jusqu'à se retrouver aux deux premières places ! C'est alors que Giovinazzi dépasse son coéquipier pour remporter une double victoire d'anthologie !

Bakou - C2

Bakou - C2
45/151

C'est le premier doublé de Prema en GP2 !

Red Bull Ring

Red Bull Ring
46/151

Le GP2 se rend ensuite sur le champêtre circuit du Red Bull Ring.

Red Bull Ring - Qualifs

Red Bull Ring - Qualifs
47/151

Sergey Sirotkin signe la pole position...

Red Bull Ring - Qualifs

Red Bull Ring - Qualifs
48/151

... avec 0"006 d'avance sur Antonio Giovinazzi !

Red Bull Ring - C1

Red Bull Ring - C1
49/151

Au départ, Sergey Sirotkin manque son envol, ce qui permet à Antonio Giovinazzi et Pierre Gasly de prendre les devants.

Red Bull Ring - C1

Red Bull Ring - C1
50/151

Plus loin dans le peloton, c'est le drame...

Red Bull Ring - C1

Red Bull Ring - C1
51/151

Sergio Canamasas percute l'Arden de Nabil Jeffri.

Red Bull Ring - C1

Red Bull Ring - C1
52/151

Réputé pour ses manœuvres dangereuses, l'Espagnol est contraint à l'abandon.

Red Bull Ring - C1

Red Bull Ring - C1
53/151

Jeffri n'a pas davantage de réussite.

Red Bull Ring - C1

Red Bull Ring - C1
54/151

Revenons toutefois aux avant-postes, où Pierre Gasly ne tarde pas à prendre l'avantage sur Antonio Giovinazzi.

Red Bull Ring - C1

Red Bull Ring - C1
55/151

C'est alors que la pluie se met à tomber sur la partie haute du circuit, tandis que le premier virage et le troisième secteur restent secs ! Gasly se fait piéger : le leader de la course part en tête-à-queue au virage 3 et se retrouve enlisé dans les graviers. C'est l'abandon.

Red Bull Ring - C1

Red Bull Ring - C1
56/151

Certains pilotes font le choix des pneus pluie, mais la plupart préfèrent rester en slicks, surtout à l'avant du peloton. C'est notamment le cas de Giovinazzi, Sirotkin et Marciello.

Red Bull Ring - C1

Red Bull Ring - C1
57/151

Les pilotes Campos font la bonne opération en s'arrêtant au stand pour chausser les pneus slicks. En effet, lorsque Giovinazzi, Marciello et Sirotkin changent de pneus, la voiture de sécurité vient d'intervenir, ce qui permet à Evans et Gelael de prendre la tête de la course aisément pour signer le doublé !

Red Bull Ring - C1

Red Bull Ring - C1
58/151

C'est un rayon de soleil dans une saison bien terne pour Campos Racing.

Red Bull Ring - C1

Red Bull Ring - C1
59/151

C'est le seul podium de la saison pour Mitch Evans et Sean Gelael...

Red Bull Ring - C1

Red Bull Ring - C1
60/151

... et on ne peut s'empêcher de penser que même Gelael ne sait pas trop comment il est arrivé là !

Red Bull Ring - C1

Red Bull Ring - C1
61/151

Coup dur pour Antonio Giovinazzi, longtemps leader de la course, qui a calé dans les stands lorsque le drapeau rouge a été agité suite à des incidents impliquant Marvin Kirchhöfer et Artem Markelov séparément, tous deux partis à la faute.

Red Bull Ring - C2

Red Bull Ring - C2
62/151

Lors d'une course perturbée par la pluie et marquée par plusieurs incidents, Jordan King maîtrise et remporte sa première victoire en GP2.

Red Bull Ring - C2

Red Bull Ring - C2
63/151

Le podium est monopolisé par les pilotes britanniques, Oliver Rowland et Alex Lynn entourant King.

Red Bull Ring - C2

Red Bull Ring - C2
64/151

Antonio Giovinazzi n'a pas démérité en remontant de la 17e à la 5e place. Gasly, parti 20e, s'est classé 7e.

Silverstone

Silverstone
65/151

Le week-end anglais commence très mal pour Pierre Gasly. Un accident de la route implique notamment Gasly et sa mère, qui souffriront tous deux d'une ou plusieurs vertèbres fracturées, victimes de la manœuvre hasardeuse d'un autre automobiliste alors que le coach de du pilote français était au volant. Gasly ne déclare pas forfait, mais sa mère est hospitalisée.

Silverstone - EL

Silverstone - EL
66/151

En fait, Gasly a l'air loin de se laisser démonter, puisqu'il signe le meilleur temps des essais libres.

Silverstone - Qualifs

Silverstone - Qualifs
67/151

C'est toutefois Norman Nato qui signe la pole position devant Gasly.

Silverstone - Qualifs

Silverstone - Qualifs
68/151

Sergey Sirotkin, quant à lui, ne se rend pas à la pesée. La sanction est irrévocable : exclusion des qualifications et départ en fond de grille.

Silverstone - C1

Silverstone - C1
69/151

Norman Nato conserve facilement la tête de la course au départ et lors de la première partie de la course.

Silverstone - C1

Silverstone - C1
70/151

Pierre Gasly toutefois fait fonctionner la stratégie tendre/dur à merveille et prend aisément l'avantage sur Norman Nato grâce à une série de tours canon en milieu de course.

Silverstone - C1

Silverstone - C1
71/151

Gasly s'impose avec dix secondes d'avance et remporte sa première victoire en GP2 !

Silverstone - C1

Silverstone - C1
72/151

Sa première victoire en sport automobile depuis près de trois ans !

Silverstone - C1

Silverstone - C1
73/151

C'est par ailleurs un nouveau doublé Prema, tandis que Nato échoue au septième rang.

Silverstone - C2

Silverstone - C2
74/151

Luca Ghiotto brille lors de la deuxième course du week-end : l'Italien dépasse successivement Nato, Rowland et Matsushita pour finir la course sur les talons de Jordan King.

Silverstone - C2

Silverstone - C2
75/151

Néanmoins, c'est bien King qui s'impose à domicile !

Silverstone - C2

Silverstone - C2
76/151

Norman Nato, de plus en plus lent au fil de la course, est contraint à l'abandon sur tête-à-queue. Quelque chose semble clocher sur la Racing Engineering.

Silverstone - C2

Silverstone - C2
77/151

Quant à Sergey Sirotkin, un accrochage provoque une crevaison sur sa monoplace. Il finit dernier.

Hungaroring - Qualifs

Hungaroring - Qualifs
78/151

Pierre Gasly est au-dessus du lot sur le Hungaroring. Le jeune pilote Red Bull signe les trois meilleurs temps de la séance de qualifications ! C'est donc logiquement qu'il est en pole, devançant son dauphin Sergey Sirotkin de... six dixièmes !

Hungaroring - C1

Hungaroring - C1
79/151

Gasly conserve la tête de la course au départ, alors que son coéquipier Antonio Giovinazzi prend la deuxième place devant Nato et Sirotkin.

Hungaroring - C1

Hungaroring - C1
80/151

Gasly est intouchable et n'est jamais menacé pour la victoire. Il devance Giovinazzi, Sirotkin et Marciello à l'arrivée.

Hungaroring - C1

Hungaroring - C1
81/151

Prema signe son troisième doublé de la saison !

Hungaroring - C1

Hungaroring - C1
82/151

C'est un deuxième succès consécutif en course principale pour Gasly.

Hungaroring - C1

Hungaroring - C1
83/151

Dans le peloton, les batailles sont acharnées, et cela se vérifiera encore davantage lors de la course sprint...

Hungaroring - C2

Hungaroring - C2
84/151

En effet, Antonio Giovinazzi et Nobuharu Matsushita s'accrochent au premier virage, ce pour quoi l'Italien écope de dix secondes de pénalité. Il finit bon dernier.

Hungaroring - C2

Hungaroring - C2
85/151

Quelques secondes plus tard, un carambolage contraint Matsushita (à l'image), Arthur Pic, Alex Lynn et Luca Ghiotto à l'abandon.

Hungaroring - C2

Hungaroring - C2
86/151

En tête de la course, une intense lutte oppose Jordan King à Sergey Sirotkin pour la victoire.

Hungaroring - C2

Hungaroring - C2
87/151

Sirotkin en sort vainqueur et remporte une victoire tant attendue !

Hungaroring - C2

Hungaroring - C2
88/151

Cependant, Pierre Gasly chipe les points du meilleur tour en course au pilote russe.

Hockenheim - Qualifs

Hockenheim - Qualifs
89/151

Sergey Sirotkin continue sur sa lancée et signe la pole position...

Hockenheim - Qualifs

Hockenheim - Qualifs
90/151

... avec 0"016 d'avance sur Pierre Gasly !

Hockenheim - Qualifs

Hockenheim - Qualifs
91/151

Coup dur pour Antonio Giovinazzi, qualifié quatrième mais exclu des qualifications pour fond plat non conforme.

Hockenheim - C1

Hockenheim - C1
92/151

La réussite est avec Sirotkin. Le pilote russe s'arrête sous le régime de la voiture de sécurité virtuelle, ce qui est interdit par le règlement. Au lieu de lui infliger une pénalité, les commissaires... le contraignent à s'arrêter de nouveau !

Hockenheim - C1

Hockenheim - C1
93/151

Théoriquement, la perte de temps est la même, mais du coup, Sirotkin finit la course avec des pneus neufs et dépasse facilement tous ses concurrents.

Hockenheim - C1

Hockenheim - C1
94/151

L'homme de la course est toutefois le rookie Luca Ghiotto, avec une remontée impressionnante de la 14e à la 2e place !

Hockenheim - C1

Hockenheim - C1
95/151

Pierre Gasly ne connaît pas une course facile, puisque l'anti-calage de sa monoplace se déclenche au départ : il se retrouve 12e au premier tour. Par la suite, son extincteur se vide, ce qui l'aveugle partiellement pendant une minute. Cela ne l'empêche pas de remonter à la troisième place !

Hockenheim - C1

Hockenheim - C1
96/151

Mais la joie est de courte durée. Les commissaires disqualifient Gasly pour cause d'extincteur vide. La sanction est double, avec un départ en fond de grille le lendemain.

Hockenheim - C2

Hockenheim - C2
97/151

La disqualification de Gasly permet à son coéquipier Antonio Giovinazzi d'occuper la pole position pour la course sprint, mais l'Italien manque son envol avant de tasser la Rapax de Pic dans l'herbe et d'être pénalisé.

Hockenheim - C2

Hockenheim - C2
98/151

La course est marquée par plusieurs accrochages, notamment celui de Nabil Jeffri avec Norman Nato.

Hockenheim - C2

Hockenheim - C2
99/151

Mais aussi celui d'Antonio Giovinazzi, qui percute Oliver Rowland. La VSC est mise à contribution plusieurs fois.

Hockenheim - C2

Hockenheim - C2
100/151

En tête de la course, Alex Lynn s'avère intouchable et remporte la victoire.

Hockenheim - C2

Hockenheim - C2
101/151

Deuxième de la course après sa victoire la veille, Sirotkin prend la tête du championnat alors qu'il était huitième au début du week-end !

Hockenheim - C2

Hockenheim - C2
102/151

Pierre Gasly est remonté comme une fusée : 20e sur la grille, il s'est hissé au 14e rang au départ avant de dépasser successivement Matsushita, Kirchhöfer, Eriksson, Malja et Marciello pour marquer quatre points précieux avec la sixième place.

Spa-Francorchamps - Qualifs

Spa-Francorchamps - Qualifs
103/151

Au retour de la trêve estivale, c'est Antonio Giovinazzi qui signe la pole position avec un dixième et demi d'avance sur Pierre Gasly. Les autres pilotes sont relégués à plus d'une demi-seconde.

Spa-Francorchamps - C1

Spa-Francorchamps - C1
104/151

Mais au départ de la course principale, surprise ! Gustav Malja surgit en tête ! Giovinazzi, quant à lui, perd plusieurs places.

Spa-Francorchamps - C1

Spa-Francorchamps - C1
105/151

Cependant, Malja ne résiste pas longtemps à Gasly en tête de la course. Le Français le dépasse rapidement et creuse l'écart.

Spa-Francorchamps - C1

Spa-Francorchamps - C1
106/151

Gasly s'impose avec 11 secondes d'avance sur Jordan King !

Spa-Francorchamps - C1

Spa-Francorchamps - C1
107/151

Le Français reprend ainsi la tête du championnat : Giovinazzi est sixième, Sirotkin neuvième.

Spa-Francorchamps - C1

Spa-Francorchamps - C1
108/151

Grande déception pour Norman Nato, qui abandonne sur problème technique alors qu'il était bien parti pour finir sur le podium.

Spa-Francorchamps - C2

Spa-Francorchamps - C2
109/151

Gustav Malja s'est retrouvé en pole position pour la course sprint et a facilement conservé la tête au départ.

Spa-Francorchamps - C2

Spa-Francorchamps - C2
110/151

Malja n'a toutefois pas résisté longtemps à Giovinazzi, qui a remporté la victoire !

Spa-Francorchamps - C2

Spa-Francorchamps - C2
111/151

Très belle performance de Pierre Gasly qui, malgré un aileron avant endommagé, est remonté à la quatrième place, avec un superbe dépassement sur Oliver Rowland par l'extérieur dans Eau Rouge !

Monza - Qualifs

Monza - Qualifs
112/151

Pierre Gasly signe la pole position à Monza avec 0"054 d'avance sur Antonio Giovinazzi... mais ce dernier est disqualifié en raison de pressions pneumatiques trop faibles !

Monza - C1

Monza - C1
113/151

Pierre Gasly prend un bon départ pendant qu'Arthur Pic et Artem Markelov manquent de s'accrocher derrière lui.

Monza - C1

Monza - C1
114/151

C'est très chaud entre Pic et Markelov, qui se disputent la deuxième place !

Monza - C1

Monza - C1
115/151

Gasly creuse l'écart aisément, effectue son changement de pneus... et c'est alors qu'Arthur Pic et Sergio Canamasas s'accrochent. La voiture de sécurité est envoyée en piste... devant Gasly, qui est quatrième !

Monza - C1

Monza - C1
116/151

Marciello, Malja et Giovinazzi en profitent pour prendre un tour d'avance et effectuent leur arrêt au stand sans perdre de temps. Ils se disputent ensuite la victoire, et c'est Giovinazzi qui l'emporte !

Monza - C1

Monza - C1
117/151

Les deux Italiens font la bonne opération au championnat.

Monza - C1

Monza - C1
118/151

Gasly, en revanche, fulmine après la bévue de la direction de course : "Je n'arrivais même pas à croire que quelque chose de tel puisse arriver. Nous nous sommes fait voler une victoire que nous méritions."

Monza - C2

Monza - C2
119/151

Le départ de la course sprint est particulièrement chaotique, avec des contacts impliquant Oliver Rowland, Luca Ghiotto, Gustav Malja, Mitch Evans et Antonio Giovinazzi.

Monza - C2

Monza - C2
120/151

Norman Nato mène alors la course devant Jordan King et Pierre Gasly. Le pilote Prema prend l'avantage sur King mais ne parvient pas à menacer Nato pour la victoire. King perd ensuite la troisième place au profit de Giovinazzi.

Monza - C2

Monza - C2
121/151

C'est un doublé de pilotes français !

Sepang - Qualifs

Sepang - Qualifs
122/151

Une lutte acharnée pour la pole position voit Pierre Gasly battre son coéquipier Antonio Giovinazzi pour moins d'un dixième de seconde.

Sepang - C1

Sepang - C1
123/151

Lors du tour de formation de la course principale, Artem Markelov immobilise sa monoplace en bord de piste, nécessitant un deuxième et un troisième tours de chauffe.

Sepang - C1

Sepang - C1
124/151

Gasly manque complètement son envol et se voit débordé par de nombreux pilotes. Marciello prend la tête devant Giovinazzi et Sirotkin.

Sepang - C1

Sepang - C1
125/151

La victoire se joue entre Sirotkin et Giovinazzi. L'Italien dépasse son rival dans les derniers tours et s'impose !

Sepang - C1

Sepang - C1
126/151

C'est un succès crucial dans la course au titre.

Sepang - C1

Sepang - C1
127/151

En effet, Pierre Gasly manque cruellement de rythme, de façon surprenante, et échoue hors du top 10.

Sepang - C2

Sepang - C2
128/151

Mitch Evans s'élance de la pole position grâce à la grille inversée, mais c'est Luca Ghiotto qui prend la tête de la course au départ.

Sepang - C2

Sepang - C2
129/151

Pendant ce temps, on assiste à un énième accrochage entre les pilotes Racing Engineering.

Sepang - C2

Sepang - C2
130/151

Pierre Gasly réalise une superbe remontée de la 13e à la 3e place, dépassant au passage son coéquipier Antonio Giovinazzi !

Sepang - C2

Sepang - C2
131/151

Raffaele Marciello, quant à lui, signe son sixième et dernier podium de l'année.

Sepang

Sepang
132/151

Prema Racing remporte le titre pour sa première campagne en GP2 !

Abu Dhabi

Abu Dhabi
133/151

Antonio Giovinazzi aborde le dernier meeting en tête du championnat avec 197 points contre 190 pour Pierre Gasly et 158 pour Raffaele Marciello.

Abu Dhabi

Abu Dhabi
134/151

Vice-champion de Formule V8 3.5, Louis Delétraz fait ses débuts en GP2 en vue de la saison 2017.

Abu Dhabi - EL

Abu Dhabi - EL
135/151

Les essais libres tournent à l'avantage de Gasly, qui signe le meilleur temps. Giovinazzi est troisième.

Abu Dhabi - Qualifs

Abu Dhabi - Qualifs
136/151

Nouvelle pole position dominatrice de Gasly, qui marque quatre points précieux au championnat ! Le Français est trois dixièmes plus rapide que son dauphin Sirotkin.

Abu Dhabi - Qualifs

Abu Dhabi - Qualifs
137/151

Giovinazzi, quant à lui, est relégué à la sixième place.

Abu Dhabi - C1

Abu Dhabi - C1
138/151

En course, Gasly est intouchable.

Abu Dhabi - C1

Abu Dhabi - C1
139/151

Le jeune pilote Red Bull remporte une victoire précieuse devant Nobuharu Matsushita et Artem Markelov.

Abu Dhabi - C1

Abu Dhabi - C1
140/151

Antonio Giovinazzi ne finit que cinquième. Il aborde donc la dernière course avec 12 points de retard sur Gasly.

Abu Dhabi - C2

Abu Dhabi - C2
141/151

Alex Lynn remporte la dernière course de la saison depuis la pole position.

Abu Dhabi - C2

Abu Dhabi - C2
142/151

Le Britannique quitte le GP2 en beauté !

Abu Dhabi - C2

Abu Dhabi - C2
143/151

Antonio Giovinazzi reste bloqué au sixième rang, d'abord derrière Nobuharu Matsushita, ensuite derrière Norman Nato. Impossible de dépasser.

Abu Dhabi - C2

Abu Dhabi - C2
144/151

Le titre est perdu pour le nouveau pilote de réserve Ferrari.

Abu Dhabi - C2

Abu Dhabi - C2
145/151

Neuvième de la course, Pierre Gasly est sacré champion de GP2 Series !

Le Champion GP2 2016 Pierre Gasly, PREMA Racing

Le Champion GP2 2016 Pierre Gasly, PREMA Racing
146/151

Le Champion GP2 2016 Pierre Gasly, PREMA Racing

Le Champion GP2 2016 Pierre Gasly, PREMA Racing
147/151

Le Champion Pierre Gasly, PREMA Racing

Le Champion Pierre Gasly, PREMA Racing
148/151

Le Champion GP2 2016 Pierre Gasly, PREMA Racing

Le Champion GP2 2016 Pierre Gasly, PREMA Racing
149/151

Les Champions GP2 et GP3: Pierre Gasly, PREMA Racing et Charles Leclerc, ART Grand Prix

Les Champions GP2 et GP3: Pierre Gasly, PREMA Racing et Charles Leclerc, ART Grand Prix
150/151

Le Champion Pierre Gasly, PREMA Racing

Le Champion Pierre Gasly, PREMA Racing
151/151

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries FIA F2
Type d'article Diaporama