Le point F2 - Rowland domine, Leclerc assure

La disqualification de Charles Leclerc en qualifications a profité à Oliver Rowland, qui a dominé le week-end du Hungaroring en Formule 2. Mais le Monégasque a sauvé les meubles à merveille.

Course Principale

Relégué en fond de grille en raison d'une irrégularité technique lors des qualifications, Charles Leclerc a été contraint de laisser la lutte pour la victoire se faire sans lui. Ce fut un duel de longue haleine entre Oliver Rowland et Artem Markelov, le Russe prenant le meilleur envol pour prendre la tête de la course au départ, aux dépens du protégé de Renault, qui occupait la pole position.

Rowland a mis la pression à Markelov lors des dix premiers tours, sans parvenir à dépasser, mais a pris l'avantage dans les stands grâce à un travail efficace de DAMS, avant qu'une neutralisation de la course ne permette au pilote Russian Time de recoller avec son rival pour un dernier sprint... jusqu'à une attaque de Markelov, qui a pris l'aspiration au 34e tour mais a été surpris par la défense de Rowland, se retrouvant dans l'herbe et percutant violemment le mur dans l'échappatoire du premier virage.

"Il est très bien sorti du dernier virage, j'étais un peu en difficulté avec les pneus", explique Rowland. "J'ai défendu à l'intérieur, je ne suis pas vraiment sûr d'où il essayait d'aller. La règle, c'est que si on a une partie de la voiture à côté, il faut laisser la place pour une voiture, mais il était encore derrière moi quand j'ai fermé la porte. De mon point de vue, j'ai respecté les règles ; je ne pense pas avoir fait quelque chose de mal."

"C'est la course", confirme Markelov. "J'ai vu l'opportunité, j'avais le DRS et j'ai tenté parce que nous étions clairement suffisamment rapides pour gagner. Rowland est parti sur la droite, mais j'étais engagé et je me suis retrouvé dans l'herbe, après quoi je n'étais que passager. Il n'allait forcément pas ouvrir la porte, donc ce n'est pas sa faute, c'est la mienne." Directrice de l'écurie Russian Time, Svetlana Strelnikova a toutefois estimé que tout en respectant les règles, Rowland avait été "trop dur".

Artem Markelov, RUSSIAN TIME
Artem Markelov (RUSSIAN TIME) devance Oliver Rowland (DAMS) au départ

Ainsi, ce sont Nicholas Latifi et Nyck de Vries, tous deux auteurs d'une course solide, qui ont hérité des deux autres places sur le podium, même s'il n'ont pas pu jouer la victoire, la voiture de sécurité s'étant effacée dans le dernier virage de la course.

En raison de sa déconvenue, Charles Leclerc a opté pour une stratégie différente de la majorité des pilotes, avec un départ en pneus mediums et un deuxième relais en tendres. Dix-neuvième sur la grille, le pilote Prema a remonté huit places au premier tour.

S'il n'a plus gagné de terrain dans son premier relais, la plupart de ses rivaux bénéficiant de gommes plus neuves après leur arrêt, Leclerc a profité de l'accrochage entre Robert Visoiu et Sergio Canamasas juste devant lui – pour lequel Canamasas a écopé de trois places de pénalité sur la grille de la Course Sprint – et de l'accident de Markelov pour prendre la quatrième place, avec une attaque sublime sur Gustav Malja, Luca Ghiotto et Jordan King, qu'il a tous trois dépassés dans la même manœuvre au premier virage !

"Nous ne pouvions pas nous attendre à mieux, mais je suis un peu déçu d'avoir perdu tant de temps derrière Albon, qui se défendait avec acharnement, ce qui nous a fait détruire les pneus", commente Leclerc, qui a passé six tours dans la boîte de vitesses de son ancien coéquipier. "Par conséquent, le rythme n'était pas le meilleur qui soit en pneus prime."

Alexander Albon, ART Grand Prix
Charles Leclerc (Prema Racing) devancé par Alexander Albon (ART Grand Prix) et Sergio Canamasas (Rapax)

Doublé par Leclerc quelques instants avant la dernière neutralisation, Nobuharu Matsushita a pris la cinquième place devant Luca Ghiotto, Norman Nato et Alexander Albon.

Sean Gelael aurait pu égaler son meilleur résultat de la saison avec la neuvième place, mais a reçu une pénalité de dix secondes pour avoir déclenché son DRS au deuxième tour, tout comme Sérgio Sette Câmara. Les deux hommes ont rétrogradé aux 14e et 16e places respectivement, ce qui a permis à Santino Ferrucci de marquer deux points pour sa toute première course en Formule 2, tandis que Louis Delétraz a hérité de son premier point dans la discipline.

 Hungaroring - Course Principale

 PiloteTeamsToursTemps/Écart
1 united_kingdom Oliver Rowland  DAMS 36 58'37.062
2 canada Nicholas Latifi  DAMS 36 0.235
3 netherlands Nyck de Vries  Rapax 36 0.673
4 monaco Charles Leclerc  Prema Racing 36 1.405
5 japan Nobuharu Matsushita ART Grand Prix 36 1.633
6 italy Luca Ghiotto  RUSSIAN TIME 36 2.534
7 france Norman Nato  Arden International 36 3.079
8 thailand Alexander Albon  ART Grand Prix 36 3.350
9 united_states Santino Ferrucci  Trident 36 4.238
10  Louis Delétraz Racing Engineering 36 6.627

Voir le classement complet

Podium : le vainqueur Oliver Rowland, DAMS, le deuxième Nicholas Latifi, DAMS, le troisième Nyck De Vries, Rapax
Podium : 1er Oliver Rowland (DAMS), 2e Nicholas Latifi (DAMS), 3e Nyck de Vries (Rapax)

Course Sprint

Le départ de la Course Sprint a été animé, c'est le moins que l'on puisse dire. Alexander Albon s'élançait de la pole position aux côtés de Norman Nato grâce à la grille inversée, mais les deux hommes ont manqué leur envol, et ce fut une mêlée pour la tête de la course à l'approche du premier virage. Nobuharu Matsushita en est sorti vainqueur devant Luca Ghiotto et Nyck de Vries, Oliver Rowland s'étant hissé à la quatrième place devant Charles Leclerc et les deux hommes qui occupaient la première ligne.

Les 20 premiers tours furent un statu quo à l'exception de deux places perdues par Alexander Albon, qui a rétrogradé au huitième rang, et dont le coéquipier Nobuharu Matsushita a creusé l'écart en tête de la course.

Le départ
Le départ de la course, avec Nobuharu Matsushita (ART Grand Prix) en tête

C'est alors que la voiture de sécurité virtuelle est intervenue quand Nabil Jeffri a été percuté par Robert Visoiu au premier virage avant d'accrocher Sergio Canamasas au virage 5. Visoiu et Canamasas ont été contraints à l'abandon.

C'est à ce moment-là que Luca Ghiotto, deuxième, a perdu trois places en l'espace d'un tour, alors qu'Oliver Rowland a continué sa remontée en dépassant Nyck de Vries par l'extérieur au virage 2, pour la deuxième place, à deux tours du but.

"Je suis surpris que Nyck m'ait laissé tant de place, car c'était son virage et il aurait pu me tasser, mais heureusement, il ne l'a pas fait", commente Rowland. Nobuharu Matsushita, quant à lui, n'a pas été menacé en tête de la course.

Une fois n'est pas coutume, Charles Leclerc a été plutôt discret avec la quatrième place, mais il faut souligner que le pilote Prema souffrait d'un problème de boîte de vitesses.

Norman Nato s'est classé cinquième devant Nicholas Latifi, Alexander Albon et Luca Ghiotto, qui a continué à perdre du terrain dans les derniers tours mais a accroché le point de la huitième place, juste devant son coéquipier Artem Markelov, bien remonté après son accident de la veille.

 Hungaroring - Course Sprint

ClaPiloteTeamsToursTemps/Écart
1 japan Nobuharu Matsushita ART Grand Prix 28 44'52.900
2 united_kingdom Oliver Rowland  DAMS 28 4.307
3 netherlands Nyck de Vries  Rapax 28 7.143
4 monaco Charles Leclerc  Prema Racing 28 11.635
5 france Norman Nato  Arden International 28 12.458
6 canada Nicholas Latifi  DAMS 28 13.485
7 thailand Alexander Albon  ART Grand Prix 28 16.754
8 italy Luca Ghiotto  RUSSIAN TIME 28 24.843
9 russia Artem Markelov  RUSSIAN TIME 28 25.577
10 indonesia Sean Gelael  united_kingdom Arden International 28 33.887

Voir le classement complet

Podium : le vainqueur Nobuharu Matsushita, ART Grand Prix, le deuxième Oliver Rowland, DAMS, le troisième Nyck De Vries, Rapax
Podium : 1er Nobuharu Matsushita (ART Grand Prix), 2e Oliver Rowland (DAMS), 3e Nyck de Vries (Rapax)

Championnat

Grâce à ses performances hongroises, Oliver Rowland a réduit l'écart sur Charles Leclerc, qui conserve toutefois une avance de 50 points. Son ancien dauphin Artem Markelov voit son accident de la Course Principale lui coûter très cher au classement général.

Nobuharu Matsushita et Nyck de Vries, quant à eux, progressent au championnat grâce à leurs bons résultats du week-end, avec notamment deux podiums pour le Néerlandais.

Championnat de Formule 2 après 14 courses sur 22

 PiloteÉquipePointsBahrainSpainMonacoAzerbaijanAustriaUnited KingdomHungary
1 Monaco Charles Leclerc (R) Prema 208 3 1 1 4 Ab Ab 1 2 1 Ab 1 5 4 4
2 United Kingdom Oliver Rowland DAMS 158 5 3 3 2 1 9 7 Ab 4 3 3 17 1 2
3 Russia Artem Markelov Russian Time 123 1 8 8 9 2 5 4 5 8 1 4 3 17† 9
4 Canada Nicholas Latifi DAMS 115 11 4 6 3 Ab 13 3 3 2 8 8 1 2 6
5 Italy Luca Ghiotto Russian Time 95 7 2 2 7 5 4 16 7 14 4 6 2 6 8
6 Japan Nobuharu Matsushita ART 91 8 14 4 1 3 7 12 6 6 14 10 8 5 1
7 France Norman Nato Arden 79 2 Ab 16 13 Ab Ab 5 1 Ab 7 2 6 7 5
8 Netherlands Nyck de Vries (R) Rapax 72 10 6 10 Ab 7 1 2 Ab 13 16† NP 7 3 3
9 Thailand Alexander Albon (R) ART 65 6 7 5 8 4 6     5 2 18 10 8 7
10 United Kingdom Jordan King MP 49 4 5 9 5 9 8 6 DSQ 9 6 7 Ab 15 11
11 Sweden Gustav Malja Racing Eng. 28 18 13 7 6 6 3 11 13 12 15 14 9 13 NC
12 Italy Antonio Fuoco (R) Prema 23 9 10 13 Ab 11 10 Ab 12 3 5 16 12 Ab 17
13 Spain Sergio Canamasas Rapax 21 14 11 Ab 11 10 17 9 15 15 9 5 4 Ab Ab
14 Venezuela Johnny Cecotto Jr Rapax 16 15 9 17 10 8 2 Ab 14            
15 Switzerland Ralph Boschung (R) Campos 11 12 Ab 12 17 12 Ab 8 8 7 Ab 11 Ab 11 16
16 Russia Sergey Sirotkin ART 9             10 4            
17 Indonesia Sean Gelael Arden 3 17 17 15 16 13 12 14 10 10 11 9 16 14 10
18 United States Santino Ferrucci (R) Trident 2                         9 14
19 Switzerland Louis Delétraz (R) Racing Eng. 1 20 12 11 14 15 16 Ab 16 17 13 12 13 10 12
20 Brazil S. Sette Câmara (R) MP 0 13 18 14 15 Ab 14 13 9 16 10 13 15 16 13
21 Romania Robert Vișoiu Campos 0         Ab 15 15 11 11 17† 17 11 Ab Ab
22 Malaysia Nabil Jeffri Trident 0 19 16 18 18 14 11 Ab 17 18 12 15 18 12 15
23 Spain Roberto Merhi (R) Campos 0     19† 12                    
24 United Kingdom Callum Ilott (R) Trident 0                     19 14    
25 Monaco Stefano Coletti Campos 0 16 15                        
26 Italy Raffaele Marciello Trident 0                 19 Ab        

Pole position - Meilleur tour - (R) = Rookie

L'heure de la trêve estivale est venue, et la Formule 2 fera son retour à Spa-Francorchamps pour le Grand Prix de Belgique.

Le départ

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries FIA F2
Événement Hungaroring
Circuit Hungaroring
Pilotes Nyck de Vries , Oliver Rowland , Nobuharu Matsushita , Charles Leclerc
Type d'article Analyse
Tags résultats, résumé