Preview GP2 2013 - Un solide plateau

Carlin : #9 Felipe Nasr / #10 Jolyon PalmerL'an dernier, Felipe Nasr est passé à deux doigts de la victoire à quelques reprises pour ses débuts en GP2 Series

Carlin : #9 Felipe Nasr / #10 Jolyon Palmer


L'an dernier, Felipe Nasr est passé à deux doigts de la victoire à quelques reprises pour ses débuts en GP2 Series. Dans une équipe qui lui a permis de décrocher le titre en British F3 en 2011, la future star brésilienne tentera d'hausser son niveau de jeu pour devenir un sérieux candidat pour la couronne. Face à lui, on retrouve le britannique Jolyon Palmer qui a vécu l'un des saisons les plus difficiles de sa carrière chez iSport l'an dernier. Malgré une victoire à Monaco, le Britannique a vu son début de saison perturbé par une monoplace défaillante qui lui a fait prendre beaucoup de retard par rapport à ses principaux concurrents. Remonté à bloc avec son arrivée chez Carlin, Palmer aura à cœur de prouver qu'il a un bon coup de volant pour sa troisième saison en GP2.

Russian Time : #11 Sam Bird / #12 Tom Dillmann
Pour ses débuts en GP2, le Russian Time a décidé d'accorder sa confiance à deux jeunes talents plutôt qu'à des pilotes aux poches bien remplies afin de rapidement s'installer dans le bon wagon. Après une saison en Formule Renault 3.5, Sam Bird revient dans la catégorie où il a fini 5ème puis 6ème en 2010 puis en 2011. Absent des essais collectifs, le Britannique devra passer par une petite période de réadaptation, mais son expérience sera un atout de taille pour cette jeune équipe. A ses côtés, Tom Dillmann a trouvé sa place après un hiver rempli de doute. Pour la première fois depuis 2007, le Français a l'assurance de disputer une saison dans son intégralité et a un objectif clair : jouer la victoire le plus rapidement possible. Caterham : #14 Sergio Canamasas / #15 Ma Qing Hua
Caterham Racing arbore un duo inédit pour 2013, après avoir permis à Giedo van der Garde, 6e du championnat 2012, d’effectuer ses débuts en F1 cette saison. Rodolfo Gonzalez aussi mis à l’écart, Sergio Canamasas et Ma Qing Hua reprennent le flambeau. Lors de la saison 2011 de Formule Renault 3.5, Canamasas a réalisé une pole et d’un podium, mais son arrivée mi-2012 en GP2 chez Lazarus n’a pas été aussi étincelante, le voyant même ignorer les messages de son équipe pour marquer une pénalité et écoper d’un drapeau noir à Singapour. Quant à Ma Qing Hua, l’ancien pilote de développement F1 chez HRT rebondit chez Caterham. Son expérience, certes fournie, n’a jamais vu le Chinois intégrer une formule de promotion aux portes de la F1. Sera-t-il plus qu’un coup marketing ? Réponse dès la Malaisie. Barwa Addax : #16 Jake Rosenzweig / #17 Rio Haryanto
Qu'il semble loin, le temps où l'équipe Barwa Addax enchaînait les victoires d'une façon impressionnante ! Huitième du dernier championnat, l'écurie espagnole ne semble pas se donner les moyens de réussir en engageant Jake Rosenzweig pour cette saison 2013 du GP2. Depuis les débuts de sa carrière en monoplace en 2008, l'Américain n'a signé qu'un petit podium pour 128 départs. A la vue du plateau 2013 du GP2, il lui sera encore difficile de briller cette année. A ses côtés, on retrouve le jeune et prometteur Rio Haryanto. L'Indonésien a signé de belles performances l'an dernier pour ses débuts dans la catégorie, dont une magnifique pole sous la pluie à Spa-Francorchamps et pourrait créer la surprise cette année, même si Barwa n'a pas été à la fête lors des essais collectifs. Avec le départ de Philippe Gautheron pour la Formule Renault 3.5, Barwa Addax a perdu l'un de ses meilleurs ingénieurs. L'équipe parviendra-t-elle à se retrouver des couleurs cette année ? Rapax : #18 Stefano Coletti / #19 Simon Trummer
Stefano Coletti a rejoint Rapax pour les derniers meetings 2012 de GP2, après avoir disputé le reste de la saison chez Trident. Plusieurs arrivées dans les points dans les deux structures et un podium chez Trident à Barcelone témoignent d’un certain potentiel du Monégasque, qui s’est déjà imposé en 2011 en course sprint à deux reprises. Quant à Simon Trummer, sa saison 2013 risque d’être plus poussive que celle de son acolyte : habitué aux fonds de grille dans la plupart des championnats qu’il a disputés, le Suisse a été constamment dans l’ombre de Luiz Razia chez Arden l’an passé, avec 4 petits points au compteur. La saison 2013 devrait être du même acabit, et Rapax risque de devoir plutôt compter sur Coletti pour sauver les meubles. Difficile, cependant, pour une équipe qui n’a pas d’apport financier particulier, de survivre en ces temps délicats sans faire de compromis budget/talent.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries FIA F2
Pilotes Giedo van der Garde , Rodolfo Gonzalez , Stefano Coletti , Sam Bird , Ma Qing Hua , Tom Dillmann , Luiz Razia , Jake Rosenzweig , Jolyon Palmer , Rio Haryanto , Felipe Nasr , Simon Trummer , Sergio Canamasas
Équipes Carlin
Type d'article Actualités