Russell : "Albon est le pilote le plus sous-estimé en formules de promotion"

partages
commentaires
Russell :
Par : Benjamin Vinel
22 nov. 2018 à 14:30

George Russell ne tarit pas d'éloges sur Alexander Albon, son rival pour le titre de Formule 2.

George Russell et Alexander Albon sont les deux derniers pilotes en lice pour le titre de Formule 2, avec des trajectoires quelque peu différentes jusque-là. Le premier, rookie en F2 et protégé de Mercedes, a gravi les échelons des formules de promotion en cinq ans ; le second, redoublant dans la discipline et convoité par Red Bull pour le second baquet Toro Rosso, en est à sa septième saison en monoplace sans avoir remporté le moindre championnat.

Lire aussi :

Ayant déjà fait l'objet d'éloges de la part de Charles Leclerc, avec qui il avait lutté pour le titre GP3 en 2016, l'Anglo-Thaïlandais reçoit désormais les louanges de son compatriote.

"Alex est un excellent pilote", déclare Russell pour Motorsport.com. "À part sa saison en GP3, il a connu une carrière très dure jusqu'alors, et je pense qu'il est l'un des pilotes les plus sous-estimés, voire le plus sous-estimé, en formules de promotion. Je ne sais pas trop quelles sont les dernières nouvelles concernant toute l'affaire Toro Rosso, mais je pense qu'il serait fantastique pour lui d'avoir cette opportunité, je trouve qu'il est un très bon pilote et la mérite."

George Russell, ART Grand Prix, Alexander Albon, DAMS
George Russell, ART Grand Prix, Alexander Albon, DAMS

Albon n'a "rien à perdre"

Malgré une campagne 2018 réussie en Formule 2, avec trois pole positions et quatre victoires notamment, Albon n'aura pas la tâche facile pour remporter le titre, puisqu'il est à 37 longueurs de Russell avec 48 points à prendre à Abu Dhabi. Il est donc quasiment impératif pour le pilote DAMS de remporter les deux courses, en espérant un faux pas de son adversaire.

"Il n'a rien à perdre", poursuit Russell. "Il sait ce qu'il a à faire, il faut qu'il soit au maximum à chaque fois. Ce week-end, nous devons juste assurer que la voiture soit toujours correcte, que la limite de poids soit la bonne, que nous ne nous fassions pas disqualifier pour une erreur stupide et que la fiabilité soit toujours aussi bonne que possible."

"Cette année, nous n'avons fait qu'un week-end où nous n'avons marqué aucun point, et c'était à cause d'un problème de fiabilité [à Monaco, un souci technique avait grandement restreint son roulage en essais, puis il avait eu un accident en Course 1, ndlr]. À part ça, nous sommes dans une très bonne position."

Lire aussi :

Pour Russell, l'équation est bien plus simple. Il suffit au pilote ART Grand Prix de marquer 11 points pour être sacré dans tous les cas de figure, par exemple en finissant quatrième de la Course Principale. Il deviendrait ainsi le deuxième débutant à remporter le titre en tant que rookie en GP2/F2 dans les années 2010, après Charles Leclerc l'an passé.

"Pour moi, c'est extrêmement important. L'opportunité de gagner la Formule 2 en tant que rookie, on ne l'a qu'une fois. Pour moi, dans quelques années, pouvoir dire que j'ai gagné le championnat de F2 juste après ma victoire en GP3 en tant que rookie, ce serait incroyable. [Lewis] Hamilton, [Nico] Rosberg et [Nico] Hülkenberg l'ont aussi remporté [c'était alors le GP2, ndlr] pour leur première saison, ce sont de très bons pilotes auxquels être associés", conclut-il.

Propos recueillis par Edd Straw

Le vainqueur George Russell, ART Grand Prix
Article suivant
Ticktum en F2 à Abu Dhabi ?

Article précédent

Ticktum en F2 à Abu Dhabi ?

Article suivant

Russell en pole, Albon seulement huitième

Russell en pole, Albon seulement huitième
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries FIA F2
Événement Abu Dhabi
Pilotes George Russell , Alexander Albon
Équipes DAMS , ART Grand Prix
Auteur Benjamin Vinel