Pourchaire désarçonné par le souvenir de son crash de Djeddah

Théo Pourchaire révèle être encore décontenancé en repensant à son accident spectaculaire de Djeddah l'an passé, ce qui s'avère coûteux au départ.

Pourchaire désarçonné par le souvenir de son crash de Djeddah
Charger le lecteur audio

S'il s'est imposé lors de la Course Principale de Formule 2 à Bahreïn, Théo Pourchaire s'est quelque peu compliqué la tâche en perdant deux places à l'extinction des feux, passant initialement de la deuxième à la cinquième position. Selon le pilote ART Grand Prix, ce mauvais envol n'est pas une coïncidence et trouve sa source dans le spectaculaire accident qu'il a subi un peu plus de trois mois plus tôt à Djeddah.

Lire aussi :

Lors de la Course Principale en Arabie saoudite, Pourchaire avait calé sur la grille et avait été percuté de plein fouet par Enzo Fittipaldi. Les deux pilotes avaient été hospitalisés, le Français s'en tirant indemne tandis que l'Américano-Brésilien s'était fracturé le talon. Cet accident, Pourchaire peine manifestement à l'oublier.

"Oui, j'ai eu quelques difficultés [au départ]", admet-il. "Depuis ce qui s'est passé à Djeddah l'an dernier je ne suis pas super, super confiant à chaque départ. Il faut que je travaille un peu là-dessus. Ce n'est pas facile, j'ai dans la tête des images de ce qui s'est passé et c'est difficile, mentalement c'est difficile, mais je vais travailler là-dessus [sur les départs, ndlr]. Ce n'était pas très mauvais, j'étais quatrième après le premier tour, c'était correct, mais la prochaine fois j'essaierai de progresser et de faire de meilleurs départs, de meilleurs premiers tours, et je sais que j'en suis capable."

Lorsqu'il lui est demandé s'il travaille sur ce problème côté mental, Pourchaire répond : "Non, je ne travaille pas là-dessus. C'est arrivé, et j'en connais la sensation désormais. J'essaierai de ne pas le refaire, mais que voulez-vous que je vous dise ? Je n'ai aucun problème mental, rien de la sorte, mais ce n'est pas facile de ne pas penser à ça. Bref, ça va."

Le Français a néanmoins signé des dépassements sur Liam Lawson et Ralph Boschung, a fait l'undercut à Jack Doohan et a profité d'un arrêt au stand laborieux pour Jüri Vips, ce qui lui a permis de remporter cette Course Principale et de s'emparer de la tête du championnat avec un petit point d'avance sur Lawson.

"L'équipe a très bien réussi la stratégie et l'arrêt au stand. Je pense que ça m'a beaucoup aidé car je crois que Jüri était un peu plus rapide que nous sur les deux composés [de pneumatiques]. J'ai un peu de chance d'avoir gagné, mais nous avons fait du super travail", conclut Pourchaire.

À noter que la saison de Formule 2 ne comprend finalement qu'un total de 13 meetings, dont 12 restant à disputer, la manche de Sotchi n'étant finalement pas remplacée. Le prochain rendez-vous ce week-end sera… Djeddah.

partages
commentaires
Théo Pourchaire triomphe et prend la tête du championnat
Article précédent

Théo Pourchaire triomphe et prend la tête du championnat

Article suivant

Hauger perd cruellement la victoire, Lawson en profite

Hauger perd cruellement la victoire, Lawson en profite