Tom Dillmann, entre GP2 et Porsche

L'Alsacien Tom Dillmann concourt de nouveau en GP2 ce week-end, à Spa-Francorchamps

L'Alsacien Tom Dillmann concourt de nouveau en GP2 ce week-end, à Spa-Francorchamps. ToileF1 l'a rencontré sur le circuit belge pour faire le point sur ses ambitions à court et long-terme.

Comme de nombreux jeunes pilotes aux portes de la F1, Tom Dillmann a dû faire des choix cornéliens et sacrifier son rêve initial : « Accéder à la F1 me semble aujourd'hui impossible. Je me concentre plus sur une place de pilote professionnel en GT ou en prototypes. Par contre, si je suis appelé par des équipes qui ont du potentiel pour faire des résultats en GP2, je viens sans hésiter ! Je suis considéré comme un pilote professionnel, toutes ces opportunités sont bonnes à prendre. »

Tom Dillmann évolue dans un championnat très compétitif et très serré, où il vaut mieux rester dans la même équipe et peaufiner chaque détail en essais, qualifications et course. Pour autant, le pilote Caterham arrive à tirer son épingle du jeu.

« J'ai l'habitude de changer d'équipe. Ce n'est pas l'idéal : il vaut mieux faire les essais de présaison avec la même équipe et de travailler ensemble sur la durée. C'est la recette à suivre pour obtenir les meilleurs résultats possibles. Ce n'est pas ma situation, je l'accepte ainsi et je fais de mon mieux à chaque fois. Cela se passe bien, puisque des équipes continuent de me solliciter – je dois faire du bon boulot ! »

Cette situation est commune à un grand nombre de pilotes, tant les places sont chères à l'abord du pinacle du sport automobile, et même avant : « Dès le karting, de moins en moins de pilotes peuvent concourir. La situation s'empire à chaque montée dans la hiérarchie. D'un autre côté, personne ne me voyait rouler en GP2, et j'ai réussi à réaliser beaucoup de courses au bout du compte ! Je pense m'être bien débrouillé dans ma carrière, j'aborde une nouvelle étape. »

Tom Dillmann a un programme chargé, entre sa nouvelle vie en Porsche et quelques piges en monoplace. L'approche est-elle différente entre ces deux disciplines ?

« En Porsche, c'est très différent : le talent brut du pilote n'importe pas autant qu'en GP2, tandis que l'expérience est plus essentielle encore. Les pilotes qui concourent là-bas vivent dans leur habitacle : tous les week-ends, ils pilotent, ils réalisent également des essais… Dans mon costume de rookie, je roule beaucoup moins : c'est une course par-ci par-là, ce n'est pas l'idéal. A l'inverse, c'est l'un des meilleurs moyens de devenir pilote professionnel : beaucoup de filières et de constructeurs sont présents, il ne faut pas autant d'argent pour concourir. »

Dans l'immédiat, c'est Spa-Francorchamps qui importe. L'Alsacien est en confiance en ce début de week-end : « En 2013, j'étais très rapide. J'avais subi un problème mécanique en qualifications, qui m'obligeait à partir loin. En course, le problème étant résolu, ça marchait bien mieux ! Je m'attends à être performant ici, on a montré que la voiture se comportait bien en qualifications. A Hockenheim et Budapest. Ce qui reste à améliorer, c'est le rythme de course. Le point positif, c'est qu'on a identifié la bonne direction pour s'améliorer. On verra si on peut convertir cela en résultats. »

En parallèle de ses prestations en piste, Tom Dillmann épaule de plus jeunes loups.

« Oui, je fais toujours du coaching avec Motopark en F3 allemande. Ils aimeraient me permettre de concourir, mais cela tombe le même week-end que Sotchi. Ce qui est fou, c'est que j'ai aujourd'hui le choix, pour ces piges en GP2, où trois équipes m'ont sollicité à Hockenheim », avoue-t-il non sans fierté.

« Il y a beaucoup de meetings les mêmes week-ends, il faut gérer tout ça, et ce sans avoir de budget ! Pour tout cela, je prends toujours le même plaisir : je n'ai pas l'impression de me rendre au travail ! Je vis de ma passion, c'est génial d'être sur un circuit quasiment tous les week-ends », conclut-il.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries FIA F2
Pilotes Tom Dillmann
Type d'article Actualités