Trident met fin au contrat de Ferrucci

partages
commentaires
Trident met fin au contrat de Ferrucci
Par : Jack Benyon
18 juil. 2018 à 11:40

Trident Motorsport s'est séparé du pilote junior de Haas F1 Santino Ferrucci, banni après percuté son équipier et piloté avec un téléphone entre les mains.

Santino Ferrucci, Trident
Santino Ferrucci, Trident
Santino Ferrucci, Trident
Santino Ferrucci, Trident
Santino Ferrucci, Trident

Ferrucci a été banni pour les deux prochaines épreuves de Formule 2 – en Hongrie et en Belgique – après être rentré volontairement dans le pneu arrière d'Arjun Maini lors du tour de décélération suivant la course Sprint de Silverstone. Les deux se sont accrochés lors des deux manches à Silverstone.

Lire aussi :

Ferrucci a également reçu une amende de 66'000 euros pour avoir piloté avec un gant en moins et également pour avoir eu entre les mains un téléphone tout en manœuvrant sa F2 entre les paddocks.

Trident a évoqué les actions de Ferrucci, ainsi que des problèmes de paiement, comme justification de cette fin de contrat. Le communiqué est rédigé comme suit : "Trident Motorsport informe avoir communiqué à Santino Ferrucci et à son garant, une compagnie représentée par M. Michael Ferrucci, la fin du contrat avec l'équipe."

"Cette décision a été motivée par les événements – qui sont désormais dans le domaine public – survenus à Silverstone, ainsi que par de graves manquements du pilote à l'obligation de paiement. Depuis le début du championnat, le pilote a justifié son défaut de paiement par l'échec présumé de ses sponsors à remplir leurs obligations."

"Il semble étrange que, malgré ce type de problèmes, Santino Ferrucci ait eu les ressources nécessaires pour participer à la course d'IndyCar de Detroit du 1er au 3 juin alors que, dans le même temps, il n'honorait pas son accord avec Trident Motorsport. Trident a donné mandat à ses avocats afin d'activer toutes les procédures nécessaires à la pleine récupération de ses créances auprès du pilote."

Prochain article FIA F2
Delétraz : C'est "trop facile" de blâmer la F2 quand on cale

Article précédent

Delétraz : C'est "trop facile" de blâmer la F2 quand on cale

Article suivant

Norris : "C'est la pire saison de ma carrière"

Norris : "C'est la pire saison de ma carrière"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries FIA F2
Pilotes Santino Ferrucci
Équipes Trident
Auteur Jack Benyon
Type d'article Actualités