ART Grand Prix plus dominateur que jamais

Si l'on pensait que la nouvelle GP3/16 représentait une opportunité de redistribution des cartes, c'est manqué.

ART Grand Prix plus dominateur que jamais
Départ : Alexander Albon, ART Grand Prix, Charles Leclerc, ART Grand Prix en tête
Charles Leclerc, ART Grand Prix
Charles Leclerc, ART Grand Prix, auteur de la pole position
Le premier Charles Leclerc, ART Grand Prix, le deuxième Alexander Albon, ART Grand Prix, le troisième Nyck De Vries, ART Grand Prix
Charles Leclerc, ART Grand Prix
Alexander Albon, ART Grand Prix
Nyck De Vries, ART Grand Prix
Charles Leclerc, ART Grand Prix
Alexander Albon, ART Grand Prix
Nirei Fukuzumi, ART Grand Prix
Le vainqueur Charles Leclerc, ART Grand Prix
Podium : le vainqueur Charles Leclerc, ART Grand Prix, le deuxième Alexander Albon, ART Grand Prix, le troisième Nyck De Vries, ART Grand Prix
Le vainqueur Charles Leclerc, ART Grand Prix

ART Grand Prix a particulièrement bien pris le tournant de la nouvelle monoplace dans l'antichambre du GP2, avec le savoir-faire que l'on connaît à l'équipe bourguignonne, et continue à dominer la discipline. La seule différence étant qu'ART le fait désormais avec quatre pilotes, et non trois !

Après avoir remporté les deux courses du meeting de Barcelone, les monoplaces blanc et rouge ont donné le ton dès les essais libres au Red Bull Ring, Charles Leclerc et Nyck de Vries signant les deux meilleurs temps.

Cette domination s'est confirmée en qualifications avec un triplé, Leclerc devançant Alexander Albon et de Vries. Nirei Fukuzumi était très légèrement en retrait au cinquième rang, à moins d'un dixième d'offrir à ART le quadruplé.

En Course 1, pour la toute première fois, ART a tout simplement monopolisé le podium, dans le même ordre qu'en qualifications, même si une averse localisée dans le virage 2 a mis les pilotes GP3 à l'épreuve. Dépassé par Albon au départ, Leclerc est parvenu à reprendre la tête de la course et à s'imposer devant ses deux coéquipiers.

Mais le plus impressionnant, ce sont les meilleurs tours signés lors de cette course.

Les 26 meilleurs tours de la Course 1

 PiloteÉquipeTemps
1  Charles Leclerc ART Grand Prix 1'20"859
2  Charles Leclerc ART Grand Prix 1'20"963
3  Charles Leclerc ART Grand Prix 1'21"005
4  Charles Leclerc ART Grand Prix 1'21"039
5  Charles Leclerc ART Grand Prix 1'21"044
6  Charles Leclerc ART Grand Prix 1'21"050
7  Charles Leclerc ART Grand Prix 1'21"080
8  Charles Leclerc ART Grand Prix 1'21"102
9  Nyck de Vries ART Grand Prix 1'21"138
10  Charles Leclerc ART Grand Prix 1'21"141
11  Charles Leclerc ART Grand Prix 1'21"171
12  Alexander Albon ART Grand Prix 1'21"176
13  Charles Leclerc ART Grand Prix 1'21"189
14  Alexander Albon ART Grand Prix 1'21"220
15  Charles Leclerc ART Grand Prix 1'21"275
16  Alexander Albon ART Grand Prix 1'21"295
17  Nyck de Vries ART Grand Prix 1'21"316
18  Alexander Albon ART Grand Prix 1'21"351
19  Nyck de Vries ART Grand Prix 1'21"353
20  Nyck de Vries ART Grand Prix 1'21"362
21  Alexander Albon ART Grand Prix 1'21"389
22  Nyck de Vries ART Grand Prix 1'21"462
23  Alexander Albon ART Grand Prix 1'21"527
24  Charles Leclerc ART Grand Prix 1'21"550
25  Nyck de Vries ART Grand Prix 1'21"554
26  Ralph Boschung Koiranen GP 1'21"559

En d'autres termes, les 25 meilleurs chronos signés lors de cette course 1 l'ont été par les pilotes ART. Époustouflant.

En Course 2, les pilotes de l'équipe n'ont pas vraiment pu remonter lors d'une course très pluvieuse où la voiture de sécurité est restée en piste quasiment constamment.

Reste qu'après quatre courses, ART Grand Prix a empoché sept des 12 podiums disponibles et marqué 163 points (dont 155 lui sont attribués pour le championnat des équipes), soit quasiment autant que tous les autres teams réunis. Et ne semble pas parti pour s'arrêter en si bon chemin, même si Charles Leclerc, leader du championnat, partira avec un handicap à Silverstone.

partages
commentaires
Championnat - Leclerc et Albon consolident leur leadership
Article précédent

Championnat - Leclerc et Albon consolident leur leadership

Article suivant

Les enjeux du week-end GP3 de Silverstone

Les enjeux du week-end GP3 de Silverstone
Charger les commentaires