L'avenir des protégés de Ferrari et Renault se dessine en FIA F3

partages
commentaires
L'avenir des protégés de Ferrari et Renault se dessine en FIA F3
Par : Benjamin Vinel
Co-auteur: Marcus Simmons
23 nov. 2018 à 06:30

De nombreux protégés d'écuries de Formule 1 se dirigent vers la FIA F3 (actuel GP3) pour la saison 2019.

Robert Shwartzman, PREMA Theodore Racing Dallara F317 - Mercedes-Benz
Marcus Armstrong, PREMA Theodore Racing Dallara F317 - Mercedes-Benz
Le vainqueur Jehan Daruvala, Carlin
Max Fewtrell, R-Ace GP, Champion 2018
Christian Lundgaard, MP motorsport
 Felipe Drugovich, RP Motorsport
Sacha Fenestraz, Carlin Dallara F317 - Volkswagen
Enaam Ahmed, Hitech Bullfrog GP Dallara F317 - Mercedes-Benz
Jüri Vips, Motopark Academy
Jüri Vips, Motopark Academy

À l'heure actuelle, il paraît probable que l'écurie Prema Powerteam – qui a outrageusement dominé la F3 Europe ces dernières années – aligne trois d'entre eux, dont Robert Shwartzman et Marcus Armstrong, poulains de Ferrari. Ces derniers couraient déjà chez Prema cette saison, justement en F3 Europe, où Shwartzman a remporté le championnat des rookies, alors qu'Armstrong était en tête chez les pilotes à mi-saison, même s'il a ensuite rétrogradé au cinquième rang.

Autant dire que les deux hommes ont convaincu et vont conserver la confiance de Ferrari. La rumeur voulait qu'Armstrong rejoigne Hitech GP, équipe qui sera également présente en FIA F3 et dont le directeur Oliver Oakes était le mentor du Néo-Zélandais lors de sa carrière en karting, mais ce ne sera manifestement pas le cas.

Lire aussi :

Shwartzman et Armstrong devraient être associés à Jehan Daruvala, l'unique membre du programme de jeunes pilotes Force India, qui peut toutefois s'attendre à être écarté par l'écurie maintenant qu'elle a été rachetée. Après s'être classé sixième de F3 Europe l'an passé, Daruvala n'était que dixième cette année, avec Carlin. Directeur de Prema Powerteam, René Rosin déclare à Motorsport.com qu'"aucun pilote n'a signé pour l'instant".

Du côté d'ART Grand Prix, qui a remporté tous les titres GP3 depuis 2015, on devrait retrouver les deux pilotes de la Renault Sport Academy qui étaient aux avant-postes de la Formule Renault Eurocup cette saison, à savoir le Champion Max Fewtrell et son dauphin Christian Lundgaard. Ce dernier a particulièrement brillé, puisqu'il était rookie dans la discipline.

Lire aussi :

À leurs côtés, c'est Felipe Drugovich qui pourrait prendre place. Le Brésilien était sans merci cette année en Euroformula Open, un championnat certes peu relevé, mais qu'il a remporté avec 14 victoires et deux deuxièmes places en 16 courses.

Un autre protégé de Renault, Sacha Fenestraz, devrait quant à lui évoluer chez Hitech GP, tout comme Enaam Ahmed, qui courait déjà pour l'équipe britannique cette saison. Un temps pressenti chez ART Grand Prix, Jüri Vips se dirige également vers Hitech GP, lui qui a particulièrement convaincu pour sa première campagne en F3 Europe après s'être illustré en remportant l'ADAC F4 l'an passé.

Lire aussi :

Vips lourdement pénalisé à Macao

À noter que Vips a été pénalisé de 40 secondes au Grand Prix de Macao, alors qu'il était arrivé septième grâce à un dépassement sur Callum Ilott dans le dernier tour. Le protégé de Red Bull – dont le père est décédé des suites d'une maladie moins de 48 heures avant son départ à destination de Macao – a expliqué avoir dépassé Marcus Armstrong quand le drapeau rouge a été agité pour l'accident de Sophia Flörsch et avoir rendu la place par la suite.

"Peu m'importe si c'est P7 ou P0 (sic)", indique Vips, qui rétrograde à la 19e place, à Motorsport.com. "Je ne pouvais aucunement voir le drapeau rouge, et [les commissaires] n'ont utilisé ni vidéos ni données pour prendre leur décision."

Article suivant
Diaporama - La nouvelle F3 en photos

Article précédent

Diaporama - La nouvelle F3 en photos

Article suivant

En pole, Mazepin réduit l'écart sur Hubert

En pole, Mazepin réduit l'écart sur Hubert
Charger les commentaires