Esteban Ocon et ART cherchent la clé en qualifications

Champion en titre de F3 Europe, Esteban Ocon connaît une saison satisfaisante en GP3 Series. On n'en attendait pas moins de lui.

Esteban Ocon et ART cherchent la clé en qualifications
Départ : Esteban Ocon, ART Grand Prix devance Luca Ghiotto, Trident & Emil Bernstorff, Arden International
Le vainqueur Esteban Ocon, ART Grand Prix fête sa victoire dans le Parc Fermé
Esteban Ocon, ART Grand Prix
Esteban Ocon, ART Grand Prix
Le vainqueur Esteban Ocon, ART Grand Prix
Le deuxième, Esteban Ocon, ART Grand Prix
Esteban Ocon, ART Grand Prix

Seul pilote du peloton de tête à ne jamais avoir couru dans la discipline, Ocon est constamment aux avant-postes. Deux fois seulement, il a échoué à finir dans le top 3 d'une course!

Le pilote ART peine toutefois à contrer la domination d'un Luca Ghiotto intraitable le samedi avec quatre pole positions et trois victoires. Relégué à 28 points de l'Italien au classement général, Ocon n'aurait que six unités de retard sans une disqualification pour hauteur de caisse non-conforme au Red Bull Ring et une pénalité suite à une erreur commise sous le régime de la voiture de sécurité virtuelle à Spa-Francorchamps.

Le Français s'est confié à Motorsport.com au sujet de sa première moitié de saison, avec des sentiments mitigés.

"Je pense que ce n'est pas une mauvaise première partie de saison, mais il y a pas mal de points que nous avons gâchés," déplore Ocon. "Il y a eu la disqualification déjà, et aussi parce que nous avons un peu manqué de performance, après Barcelone en tout cas. À chaque fois, en qualifications, nous échouons pour pas grand-chose, il faudra rectifier les qualifs."

Le travail comme solution à tout!

Quand Ocon parle de rectifier les qualifications, tout est relatif : sur les cinq séances qualificatives disputées cette année, le Normand était dans le top 3 à quatre reprises. Cependant, dans le même temps, son rival Ghiotto a signé quatre pole positions.

"Il manque un peu de performance globale, un peu d'équilibre de l'auto ou un peu d'adhérence à trouver sur la voiture," détaille Ocon au sujet de son niveau de performance sur un tour. "Il y a quelque chose qui nous manque un petit peu encore, et il va falloir qu'on le trouve."

"Maintenant, je pense que la course, nous avons réussi à la rectifier. C'est beaucoup de travail pendant la nuit. Les ingénieurs ont beaucoup bossé, comme vendredi soir, jusqu'à deux heures du matin! Merci à eux d'avoir bossé autant."

Pour retourner le championnat à son avantage, Ocon n'a donc qu'une solution : commencer à signer des pole positions. Et il ne voit qu'une façon d'y parvenir : "En bossant, en cherchant, toujours la même chose!"

partages
Matt Parry, heurté par un pneu - "C'est ridicule à notre époque"
Article précédent

Matt Parry, heurté par un pneu - "C'est ridicule à notre époque"

Article suivant

Nombreux problèmes pour Beitske Visser à Spa-Francorchamps

Nombreux problèmes pour Beitske Visser à Spa-Francorchamps