Formule 1
C
GP d'Émilie-Romagne
18 avr.
Course dans
43 jours
MotoGP
26 mars
EL1 dans
20 jours
C
GP de Doha
02 avr.
Prochain événement dans
27 jours
WEC
C
Algarve
04 avr.
Course dans
29 jours
C
6H de Spa-Francorchamps
01 mai
Course dans
56 jours
Formule E
27 févr.
Événement terminé
10 avr.
Prochain événement dans
35 jours
WRC
26 févr.
Événement terminé
22 avr.
Prochain événement dans
47 jours
WSBK
C
Estoril
07 mai
Prochain événement dans
62 jours
C
Aragón
21 mai
Prochain événement dans
76 jours

Juan Manuel Correa fait son retour à la compétition

Un an et demi après l'accident qui l'a laissé grièvement blessé aux jambes, Juan Manuel Correa va faire son retour à la compétition en Formule 3.

Juan Manuel Correa fait son retour à la compétition

Sa trajectoire avait été stoppée net par son accident avec Anthoine Hubert à Spa-Francorchamps, qui avait coûté la vie au pilote français. Alors grièvement blessé aux jambes, Juan Manuel Correa va reprendre le volant en compétition après une interminable convalescence, qu'il a vécue chez lui, aux États-Unis.

Lire aussi :

Avant l'accident, Correa faisait sa première saison en Formule 2 – il avait signé deux podiums en Course Sprint grâce à la grille inversée, avec l'écurie Charouz – et occupait le rôle de pilote de développement Alfa Romeo en Formule 1. Pour son retour, il va assez logiquement redescendre un échelon pour s'aligner au départ dans le très compétitif championnat de FIA F3 ; il y avait couru fin 2017 puis en 2018, lorsque celui-ci s'appelait GP3. Il avait alors marqué 42 points en 25 courses, avec la modeste équipe Jenzer Motorsport.

"Il y a quelques raisons pour lesquelles j'ai finalement choisi la F3", explique Correa dans une interview avec le championnat. "D'abord, en raison de la longueur de la saison : elle commence un peu plus tard [en mai, contre mars pour la F2] et se finit plus tôt [en octobre et non en décembre], ce qui me donne plus de marge au cas où j'aurais besoin d'autres procédures [médicales]. Ensuite, en raison des équipes en F2. Rejoindre un top team était plus ou moins impossible pour moi, alors qu'en F3, j'ai eu cette opportunité géniale avec ART."

Correa rejoint effectivement ART Grand Prix aux côtés de deux coéquipiers redoutables : les redoublants Frederik Vesti et Aleksandr Smolyar. "Je suis extrêmement heureux d’être de retour après tout ce que j’ai traversé ces derniers mois", déclare l'Américano-Équatorien de 21 ans. "Je suis super reconnaissant à ART Grand Prix, cela signifie beaucoup pour moi qu’ils croient en moi et en mon retour."

Correa fait preuve de prudence quant à ce qu'il peut accomplir cette saison : "La F3 est une année de transition, mon rêve est toujours d’atteindre la F1 et 2021 est la première étape de mon retour. Mes objectifs ne sont pas précisément définis à ce stade parce que j’ai encore beaucoup à faire, je n’ai pas conduit de voiture depuis un an et demi et une grande phase d’apprentissage m’attend. J’entre dans cette saison avec un esprit ouvert, je ne me mets pas la pression, je vais faire de mon mieux, je vais faire ce que j’adore et c’est déjà une victoire."

"Juan Manuel est un exemple de courage et de ténacité et ART Grand Prix est fière de lui donner l’opportunité de retrouver un volant", ajoute Sébastien Philippe, directeur général de l'écurie. "Juan Manuel est mentalement très fort, il se bat encore pour être au meilleur de sa forme et il a faim. Au volant, son talent est immense comme en témoignent ses exploits en karting puis ses premières années de sport automobile. Nous souhaitons accompagner Juan Manuel pour qu’il puisse reprendre sa carrière et l’aider à gravir à nouveau les échelons tout en faisant bénéficier l’équipe de son talent et de son expérience."

partages
commentaires

Voir aussi :

Mercedes recrute un nouveau jeune pilote

Article précédent

Mercedes recrute un nouveau jeune pilote

Article suivant

Vesti vise le titre F3 mais se méfie du nouveau format

Vesti vise le titre F3 mais se méfie du nouveau format
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries FIA F2 , FIA F3
Pilotes Juan Manuel Correa
Équipes ART Grand Prix
Auteur Benjamin Vinel